AccueilIl était 50 fois « Mai »

Il était 50 fois « Mai »

May 68 in the past fifty years - in French-language literature and culture. Appraisal and prospection

Mai 68 dans la littérature et culture de langue française : bilans et prospections

*  *  *

Publié le mercredi 26 juillet 2017 par João Fernandes

Résumé

Bien plus que ressasser les circonstances historiques de 1968, il importe d’en dégager des bilans et des réinventions prospectives telles qu’elles s’expriment en langue française tant sur le plan culturel que littéraire, et en suivre les réalisations et les enjeux ; ce qui engage une réflexion à portée critique sur les échos multiples, parfois imprévus, de Mai 68 sur le présent et l’avenir.

Annonce

Forum APEF 2018, Université de Lisbonne – 28 - 29 mai 2018

Argumentaire

Le centenaire des événements à portée sociale, politique et culturelle de Mai 68 à Paris se prête moins à la commémoration proprement dite qu’au dressement d’un bilan mitigé et polémique, qui se traduit par un débat transdisciplinaire prospectif autour du legs de la « pensée 68 » (Ferry & Renaut, 1988), que d’aucuns auraient tout simplement aimé liquider (Weber, 1988, 1998, 2008).

En effet, la mémoire et les prolongements de Mai 68 demeurent au cœur de la vie politique hexagonale, et ce depuis la fin des années 90, marquant aussi bien le renouveau militant à gauche, que les argumentaires électoraux, comme ceux qui virent l’arrivée au pouvoir de Nicolas Sarkozy en 2007. Ils ont d’ailleurs subtilement marqué les récents débats politiques en France, notamment autour de l’intégration et de l’identité nationale.

C’est dire combien l’esprit soixante-huitard reste une évidence incontournable de la pensée et de la civilisation occidentales. D’autant plus que, bien plus qu’un simple              « moment » de révolte historique et générationnelle, estudiantine au départ - dans le contexte somme toute confortable des Trente Glorieuses - il fut le producteur de slogans, de mots d’ordre, d’adhésions et traductions diverses, tant révolutionnaires, politiques, littéraires, culturelles que morales et civilisationnelles dont nous sommes, souvent malgré nous, les légataires.

En outre, si Mai 68 n’a pas directement ou expressément engendré l’émergence d’une constellation d’« études culturelles », son discours à plus d’un titre libertaire, les a décisivement escortées et relayées, de telle sorte que bien des questionnements moraux, sociétaux, voire politiques actuels suscités par et dans la littérature, se voient inévitablement et quelque part associés aux, ou dissociés des aspirations soixante-huitardes.

Dès lors, bien plus que ressasser les circonstances historiques de 1968, il importe d’en dégager des bilans et des réinventions prospectives telles qu’elles s’expriment en langue française tant sur le plan culturel que littéraire, et en suivre les réalisations et les enjeux ; ce qui engage une réflexion à portée critique sur les échos multiples, parfois imprévus, de Mai 68 sur le présent et l’avenir.

Axes thématiques

Aussi proposons-nous aux chercheurs que cette thématique intéresse, de questionner les échos pluriels de Mai 68 à partir des axes suivants :

1.      Représentations de Mai 68 dans la littérature contemporaine en langue française ;

2.      Manifestations de Mai 68 dans la culture contemporaine en langue française ;

3.      Extensions de Mai 68 dans la théorisation et critique littéraires ;

4.      Rebondissements de Mai 68 dans les (épi)phénomènes politiques contemporains et dans le renouveau militant ;

5.      Prolongements de Mai 68 dans les perspectives transdisciplinaires : féminisme, études de genre, écocritique, etc. ;

6.      Échos de Mai 68 dans la chanson française contemporaine : paroles et musique ;

7.      Mai 68 et l’avènement de la société postmoderne ;

8.      Système scolaire et approches didactiques et pédagogiques après 68.

Langue du colloque

Français

Calendrier

  • 28 février 2018 : date limite pour présenter des propositions de communication (20 minutes maximum)

  • 15 mars 2018 : date limite pour la réponse du comité scientifique
  • 02 mai 2018 : diffusion du programme définitif

Soumission

Toutes les propositions de communication seront soumises à l’évaluation du comité scientifique. Prière d’indiquer l’axe de travail retenu. Les communications admises ne dépasseront pas les 20 minutes.

Afin de soumettre votre proposition de communication, sous forme d’un résumé de 300 mots accompagné d’un court CV (notice biobibliographique), nous vous prions de nous joindre à l’adresse électronique suivante: forumapef2018@gmail.com

Les articles issus des interventions feront l’objet d’une publication sur avis d’un comité de lecture et sous engagement de leur remise en bonne et due forme graphique jusqu’au 30 septembre 2018.

Inscription

Frais : 80,00€

Membres de l’APEF: 50,00€

Modalités de paiement

Virement bancaire : IBAN: PT50 0010 0000 3413 8130 0014 4

BIC: BBPIPTPL

(photocopie du virement ATM envoyée en version numérisée au courriel forumapef2018@gmail.com faisant foi).

LIEN : www.apef.org.pt

Comité scientifique et d’organisation

  • Almeida, José Domingues de (Un. Porto / ILCML / APEF)
  • Alves, Ana Maria (Inst. Polytechnique Bragança / CLLC Aveiro / APEF)
  • Brilhante, Maria João (Un. Lisboa / APEF)
  • Cabral, Maria de Jesus (Un. Lisboa / APEF)
  • Domingues, João da Costa (Un. Coimbra / APEF)
  • Faria, Dominique (Un. Açores / CEC/ FLUL/ APEF)
  • Moniz, Ana Isabel (Un. Madeira / CEC/FLUL/ APEF)
  • Santos, Ana Clara (Un. Algarve / CET/ FLUL / APEF)

Lieux

  • FLUL - Alameda da Universidade
    Lisbonne, Portugal (1600-214)

Dates

  • mercredi 28 février 2018

Mots-clés

  • mai 68, littérature, culture, prospections, français

Contacts

  • José Almeida
    courriel : jalmeida [at] letras [dot] up [dot] pt

Source de l'information

  • José Almeida
    courriel : jalmeida [at] letras [dot] up [dot] pt

Pour citer cette annonce

« Il était 50 fois « Mai » », Colloque, Calenda, Publié le mercredi 26 juillet 2017, http://calenda.org/412652