AccueilLes banlieues françaises vues d’ailleurs

Les banlieues françaises vues d’ailleurs

French suburbs viewed from elsewhere

Revue algérienne des sciences du langage (RADSL)

Revue algérienne des sciences du langage (RADSL) journal

*  *  *

Publié le jeudi 27 juillet 2017 par Anastasia Giardinelli

Résumé

De nombreuses études sociolinguistiques ont été consacrées aux espaces ségrégués qu’on appelle « banlieues », « quartiers » ou encore « cités » et notamment aux particularités linguistiques et culturelles qui leur sont propres ou qu’on leur attribue. Nous faisons ici allusion aux nombreux textes de rap français à succès ainsi qu’à la littérature dite « de banlieue ». Ces manifestations culturelles, produites dans un français non standard, ont reçu un accueil favorable aussi bien en France qu’à l’international. Cet état de fait contraste avec une vision médiatique plutôt mitigée dans laquelle ces espaces et les populations qui y vivent sont enfermées dans des problèmes économiques et sociaux tels que les « difficultés scolaires », le « chômage », l’ « immigration », la « radicalisation », la « violence », etc.

Annonce

Argumentaire

Le comité scientifique de la Revue algérienne des sciences du langage (RADSL) lance un appel à contributions pour son cinquième numéro thématique : « Les banlieues françaises vues d’ailleurs ». De nombreuses études sociolinguistiques ont été consacrées aux espaces ségrégués qu’on appelle « banlieues », « quartiers » ou encore « cités » et notamment aux particularités linguistiques et culturelles qui leur sont propres ou qu’on leur attribue. Nous faisons ici allusion aux nombreux textes de rap français à succès ainsi qu’à la littérature dite « de banlieue ». Ces manifestations culturelles, produites dans un français non standard, ont reçu un accueil favorable aussi bien en France qu’à l’international. Cet état de fait contraste avec une vision médiatique plutôt mitigée dans laquelle ces espaces et les populations qui y vivent sont enfermées dans des problèmes économiques et sociaux tels que les « difficultés scolaires », le « chômage », l’ « immigration », la « radicalisation », la « violence », etc. Les paramètres linguistiques attribués à ces personnes – accent, lexique, syntaxe, alternance codique –, perçus dans des productions cinématographiques ou dans des reportages pour la télévision qui traitent du « sujet banlieue », alimentent cette violence réelle ou fantasmée. L’évolution du français dans ces espaces est, entre autre, attribuée à l’influence des langues de l’immigration et notamment à l’arabe, même si dans les faits il y a peu d’études qui explorent les éventuels effets sur le français de ces contacts inédits de populations, de cultures et de langues. Gadet (dir. 2017) rapporte que la majorité des travaux réalisés en France reposent sur des corpus de taille moyenne conçus pour étudier un seul aspect de la langue, le plus souvent le niveau phonique. Ce qui implique une vision forcément incomplète qui gagnerait à être complétée par des analyses fondées sur des corpus plus importants comme c’est le cas avec le corpus Multicultural Paris French (2010-2017). Des thèses portant sur la banlieue sont soutenues de par le monde adoptant différentes postures et angles d’attaques ; des colloques interdisciplinaires sur la banlieue sont régulièrement tenus –  notamment hors hexagone – ; des volumes collectifs sont dédiés à cette problématique (Wallon dir. 2016). Regarder la banlieue depuis l’extérieur, et notamment depuis un pays qui entretient des rapports historique, économique, linguistique et culturel avecla France, apportera un regard nouveau sur cette thématique souvent analysée selon des grilles explicatives identitaire et sécuritaire.

Axes thématiques

Les contributions s’inscriront dans l’un des axes suivants (liste non exhaustive) :

  • analyse du discours médiatique traitant de la banlieue ;
  • analyse d’œuvre littéraire portant sur la banlieue ;
  • analyse des représentations traitant de la banlieue et du banlieusard ;
  • analyse (socio) phonétique et/ou lexicale et/ou syntaxique du français dit de « banlieue » ;
  • analyse de l’impact de ce français sur les représentations d’un public apprenant le FLE. 
  • analyse de la terminologie désignant la banlieue et ses habitants : « les quartiers », « les jeunes des quartiers », « le parler de banlieue », « le parler jeune », etc. ;
  • réflexion autour de l’identité de l’enquêteur en banlieue ;

Calendrier

  • Date limite d’envoi des articles : 30/09/2017

  • Notification d’acceptation ou de refus : 30/10/2017
  • Publication en ligne : 30/11/2017

Modalités de soumission

Envoyez vos textes à l'adresse de la plateforme: https://www.asjp.cerist.dz/en/PresentationRevue/218 puis cliquez sur « Soumission d’article ». Mais avant il faut avoir créé un compte sur la l’ASJP.

Les anciens numéros ainsi que le présent argumentaire sont consultables sur le site de la revue: URL/ http://revuealgeriennedessciencesdulangage.e-monsite.com/

Adresse électronique : revuealgeriennesdl @gmail.com

Numéro coordonné par Dr. Guehria Wajih

Comité scientifique de la revue RADSL

  • Dr. ACI Ourdia (U. Blida)
  • Pr. AIT DAHMANE Karima (U. Alger 2)
  • Pr. AMOKRANE Saliha (U. Alger2)
  • Dr. AMMOUDEN M'hand (U. Bejaia)
  • Pr. AMOURAYECHE Essafia (U. Alger2)
  • Dr. AMRANI Salima (U. Batna)
  • Pr. ANDEME Marie-France (U. Omar Bango)
  • Pr. AREZKI Abdenour (U. Bejaia)
  • Pr. ASSELAH- RAHAL Safia (U. Alger 2)
  • Dr. BARSSOUM Yasmine (Université française d'Egypte)
  • Dr. BEDJAOUI Meriem (U. Alger 3)
  • Dr. BEDJAOUI Wafa (U. Alger 2)
  • Dr. BEKTACHE Mourad (U. Bejaia)
  • Dr. BENALDI Hassiba (U. Alger 2)
  • Dr. BERGHOUT Noudjoud (U. Alger2)
  • Pr. BENHOUHOU Nabila (ENS-Bouzaréha)
  • Dr. BESTANDJI Nabila (U. Alger 2)
  • Dr. BOUKHANNOUCHE Fatima Lamia (U. Blida 2)
  • Dr. BOUMEDINE Farida (Alger 2)
  • Dr. BOUMEDINI Belkacem (U. Mascara)
  • Dr. BOUSSIGA Aissa (U. Bouira)
  • Pr. CALVET Louis-Jean
  • Dr. Djebli Mohand Ouali (U. Alger 2)
  • Pr. DOKHTOURICHVILI Mzaro (U.Tbilissi- Géorgie)
  • Pr. Dourari Abderazzek (U. Alger 2)
  • Pr. ELHAKIM Elweya (U. Ain Chams- Egypte)
  • Dr. GRINE Nadia (U.Alger 2)
  • Pr. GRIGORYAN Karine ( U. Bursov- Arménie)
  • Dr. GUEHRIA Wajih (U. Souk Ahras)
  • Dr. HADJARAB Soraya (U. Batna)
  • Dr. HEDID Souheila (Constantine 1)
  • Dr. HESSAS Hakim (U. Alger 2)
  • Pr. KARA Attika (ENS-Bouzaréha)
  • Pr. KEBBAS Malika (ENS-Bouzaréha)
  • Pr. KHENNOUR Salah (U. Ouargla)
  • Pr. LOUNICI Assia (U. Alger 2)
  • Dr. MFOUTOU Jean-Alexis (U. Rouen)
  • Dr. MOULAEK Kaci (U.Tizi-Ouzou)
  • Pr. MORSLY Dalila (U. Angers)
  • OULEBSIR Fadila (U. Alger 2)
  • Dr. OUTALEB-PELLE Aldjia (UMMTO)
  • Dr. RIHANI Lazhari (U. Alger 2)
  • Pr. Rispaille Marielle (U. Jean-Monnet)
  • SADOUNI Rachida (U. Alger 2)
  • SI BACHIR Zina (U. Alger 2)
  • Dr. SINI Chérif (UMMTO)
  • Dr. STAMBOULI Meriem (U. Mostaganem)
  • Dr. TAIBI MAGHRAOUI Yamina (U. Mostaganem)
  • Pr. TALEB IBRAHIMI Khaoula (U. Alger 2)
  • Pr. TORRES Juan-Manuel (U. Avignon)
  • Pr. ZBANT Ludmila (Moldavie).

Catégories

Lieux

  • Alger, Algérie

Dates

  • samedi 30 septembre 2017

Fichiers attachés

Mots-clés

  • Banlieue, représentations, langage, langues

Contacts

  • wafa bedjaoui
    courriel : bedjaoui79 [at] gmail [dot] com

Source de l'information

  • wafa bedjaoui
    courriel : bedjaoui79 [at] gmail [dot] com

Pour citer cette annonce

« Les banlieues françaises vues d’ailleurs », Appel à contribution, Calenda, Publié le jeudi 27 juillet 2017, http://calenda.org/412734