HomeLa jeune recherche en sciences sociales et humaines au Maghreb. Institutions et acteurs

*  *  *

Published on Friday, August 11, 2017 by Céline Guilleux

Summary

Ce colloque international tente principalement d’objectiver les pratiques de recherche déployées par les jeunes chercheurs au Maghreb, en incluant tous les aspects, que ce soient les sens attribués au rapport au terrain, aux différents paradigmes mobilisés et aux ratés qui peuvent surgir dans une recherche donnée. Le colloque tentera d’identifier aussi les transformations qui ont pu s’opérer dans les postures des jeunes chercheurs, les thématiques choisies, et la façon de procéder pour mener sa recherche, en comparaison aux travaux antérieurs menés dans les décennies 1980 et 1990.

Announcement

les 03 et 04 décembre 2017

En partenariat avec l’Université Oran 2 Mohamed Ben Ahmed, l’Institut de Recherche en Maghreb Contemporain (Tunisie) et le Centre Jacques Berque (Maroc)

Argumentaire

Ce colloque international tente principalement d’objectiver les pratiques de recherche déployées par les jeunes chercheurs au Maghreb, en incluant tous les aspects, que ce soient les sens attribués au rapport au terrain, aux différents paradigmes mobilisés et aux ratés qui peuvent surgir dans une recherche donnée. Le colloque tentera d’identifier aussi les transformations qui ont pu s’opérer dans les postures des jeunes chercheurs, les thématiques choisies, et la façon de procéder pour mener sa recherche, en comparaison aux travaux antérieurs menés dans les décennies 1980 et 1990. Ces changements semblent indissociables des nouvelles contraintes rencontrées par les jeunes chercheurs dans leurs études respectives qu’il semble important de mettre en exergue. En outre, la mise en perspective de ces multiples expériences de recherche s’impose parce qu’elles ont indéniablement émergé dans un contexte politique, social et intellectuel propre à chaque pays du Maghreb. Ici, l’effet sociétal et politique qui est nécessairement producteur de sens sur les orientations théoriques et méthodologiques imprimées à la jeune recherche dans nos pays respectifs, mérite d’être pris en considération.

Il s’agira, également, d’insister sur la multiplicité des acteurs institutionnels qui sont partie prenante dans le mouvement de la recherche conduite par les jeunes chercheurs, en permettant ou non sa faisabilité, sa valorisation et sa diffusion dans la société. En effet, la recherche ne peut être que l’antithèse de la solitude et de l’isolement des jeunes chercheurs, étant nécessairement au cœur des multiples interactions produites socialement entre les différentes catégories d’acteurs sociaux exerçant dans les institutions de recherche, les Universités algériennes et étrangères, les bibliothèques, etc. Il semble important de décrire finement ces multiples interactions qui peuvent nous permettre de comprendre le sens attribué à la recherche menée par les jeunes, par nos différentes institutions maghrébines.

Il est enfin difficile d’occulter la formation à la recherche qui se construit ou se déconstruit dans nos différents espaces de recherche au Maghreb. Il s’agit de montrer concrètement la façon dont elle est conduite, insistant notamment sur son importance pour accompagner les jeunes chercheurs et les contraintes institutionnelles, administratives ou pédagogiques qui semblent freiner son institutionnalisation et sa généralisation nécessaires pour redonner plus de sens à la jeune recherche dans nos sociétés au Maghreb.

Le colloque s’inscrira nécessairement dans une double temporalité : primo, le présent qui doit permettre de faire le point sur la jeune recherche au Maghreb, dans ses dimensions institutionnelles, scientifiques et administratives. Secundo, l’impératif est de s’inscrire dans l’avenir, en mettant en exergue de nouvelles perspectives de recherche qui pourraient réunir des équipes maghrébines de recherche à partir de thématiques pouvant être communes aux jeunes chercheurs maghrébins. Il semble, en effet, important de nous projeter résolument et avec force sur le Maghreb qui doit progressivement devenir un espace de recherche familier aux jeunes chercheurs de nos sociétés respectives.

Nous rappellerons ici les six (06) thématiques privilégiées (liste non exhaustive) au cours du colloque international :

  1. Etat des lieux de la jeune recherche en sciences sociales et humaines au Maghreb.
  2. Les expériences de recherche décrites par les jeunes chercheurs.
  3. Le sens des transformations de la jeune recherche au Maghreb durant la décennie 2000.
  4. Les interactions entre jeunes chercheurs et les acteurs institutionnels (coopération, conflits,  formes de soutien ou de distanciation, etc.).
  5. Les enjeux de la formation à la recherche au Maghreb.
  6. Perspectives de recherche communes entre jeunes chercheurs du Maghreb.

Modalités de soumission

  • Langues du colloque : arabe, français et anglais
  • Réception des propositions de participation (500 mots) et CV :

1er septembre 2017

  • Sélection des propositions : 15 septembre 2017
  • Date limite d’envoi des communications, sous forme d’articles de 30 000 signes (espaces compris) : 15 novembre 2017
  • Adresses email du colloque : jeune.recherche2017@crasc.dz
  • Les actes du colloque seront publiés en 2018.

Comité scientifique

  • Mohammed MEBTOUL, GRAS, Université Oran 2 (Algérie)
  • Sidi Mohammed MOHAMMEDI, CRASC (Algérie)
  • Fouad NOUAR, CRASC (Algérie)
  • Amar MOHAND AMER, CRASC (Algérie)
  • Mohamed HIRRECHE BAGHDAD, UCCLLA/CRASC (Algérie)
  • Mourad MOULAY HADJ, Université Oran 2 (Algérie)
  • Mohammed BENOUAZANI, Université Oran 2 (Algérie)
  • Zoubir AROUS, Université Alger 2/CREAD (Algérie)
  • Mohamed SAIDI, Université de Tlemcen (Algérie)
  • Mohammed BENGUERNA, CREAD (Algérie)
  • Karim OUARAS, Université de Mostaganem/CRASC (Algérie)
  • Sabrina MERVIN, Centre Jacques Berque (Maroc)
  • Karima DIRECHE, Institut de Recherche en Maghreb Contemporain (Tunisie)
  • Imed MELLITI, Université de Tunis (Tunisie)

Comité d’organisation

  • Soraya MOULOUDJI GARROUDJI, CRASC
  • Miloud LAHMAR, CRASC
  • Nadia SEMMACHE, CRASC
  • Hayette NEMMOUCHI, CRASC
  • Fatima-Zohra BOULEFDAOUI, CRASC
  • Hamza BACHIRI, CRASC
  • Sabrina Badra FAHAS, CRASC
  • Ibtissem ILES, CRASC

Places

  • C.R.A.S.C. B.P. 1955 El-M'Naouer Technopôle de l'USTO Bir El Djir
    Oran, Algeria (31000)

Date(s)

  • Friday, September 01, 2017

Contact(s)

  • Ibtissem ILES
    courriel : manifestations [at] crasc [dot] dz

Reference Urls

Information source

  • amina Aizi
    courriel : valorisationcrasc [at] gmail [dot] com

To cite this announcement

« La jeune recherche en sciences sociales et humaines au Maghreb. Institutions et acteurs », Call for papers, Calenda, Published on Friday, August 11, 2017, http://calenda.org/413867