AccueilSerge G.

Serge G.

Serge G.

An International Conference on Serge Gainsbourg

*  *  *

Publié le mercredi 16 août 2017 par João Fernandes

Résumé

Une enquête menée en 1989 sur les goûts culturels des Français révélait que Serge Gainsbourg était à la fois l’un des chanteurs les plus populaires et les plus rejetés dans son pays natal. À sa mort, deux ans plus tard, le Président Mitterrand le décrivait comme « notre Baudelaire, notre Apollinaire », affirmant qu’il avait « élevé la chanson au rang d’un art ». Mais il aurait tout aussi bien pu lui rendre hommage en rappelant qu’il avait été le premier artiste à atteindre le sommet des charts britanniques avec un single enregistré dans une autre langue que l’anglais. Avec bientôt trente ans de recul, une chose est en tout cas certaine : échantillonné par Beck, De La Soul, Massive Attack et Fatboy Slim, remixé par Howie B. et David Holmes, traduit par Mick Harvey et repris par Iggy Pop, Donna Summer, Portishead, Madeleine Peyroux, les Pet Shop Boys et Franz Ferdinand, « l’homme à tête de chou » reste l’auteur-compositeur qui a le plus contribué au rayonnement des musiques populaires françaises à l’étranger depuis la fin de la seconde guerre mondiale.

Annonce

Université Paris-Sorbonne, IReMus, Collegium Musicae, 9-10 avril 2018

Argumentaire

Une enquête menée en 1989 sur les goûts culturels des Français révélait que Serge Gainsbourg était à la fois l’un des chanteurs les plus populaires et les plus rejetés dans son pays natal. À sa mort, deux ans plus tard, le Président Mitterrand le décrivait comme « notre Baudelaire, notre Apollinaire », affirmant qu’il avait « élevé la chanson au rang d’un art ». Mais il aurait tout aussi bien pu lui rendre hommage en rappelant qu’il avait été le premier artiste à atteindre le sommet des charts britanniques avec un single enregistré dans une autre langue que l’anglais. Avec bientôt trente ans de recul, une chose est en tout cas certaine : échantillonné par Beck, De La Soul, Massive Attack et Fatboy Slim, remixé par Howie B. et David Holmes, traduit par Mick Harvey et repris par Iggy Pop, Donna Summer, Portishead, Madeleine Peyroux, les Pet Shop Boys et Franz Ferdinand, « l’homme à tête de chou » reste l’auteur-compositeur qui a le plus contribué au rayonnement des musiques populaires françaises à l’étranger depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale. À l’occasion du quatre-vingt-dixième anniversaire de sa naissance, le Centre de Recherche sur les Musiques Populaires de l’IReMus organise la première conférence internationale consacrée à ce créateur protéiforme, à la croisée de la pop et de la chanson.

Axes thématiques

Les communications aborderont les thématiques suivantes (liste non exhaustive) :

  • production artistique ;
  • sources et influences musicales ;
  • rapport à la culture savante ;
  • lien à d’autres formes artistiques (cinéma, littérature, etc.) ;
  • stratégie de carrière et image ;
  • inscription dans le champ social ;
  • questions de genre.

Modalités pratiques d'envoi des propositions

Les langues officielles de la conférence sont le français et l’anglais.* Les propositions (300 mots maximum) seront rédigées en anglais et envoyées, accompagnées d’une courte notice biographique (75 mots maximum), à gainsbourg2018@gmail.com avant le 17 décembre 2017. Elles seront évaluées de façon anonyme par le Comité scientifique et les réponses seront signifiées le 5 février 2018.

Les questions relatives au présent appel seront adressées à olivier.julien@paris-sorbonne.fr.

Keynote speakers

  • Darran Anderson (auteur d’Histoire de Melody Nelson – Bloomsbury 331/3 series)
  • Olivier Bourderionnet (auteur de Swing Troubadours. Brassens, Vian, Gainsbourg : Les Trente Glorieuses en 33 tours – Summa Publications)
  • Peter Hawkins (auteur de Chanson – Ashgate/Routledge) 

Comité d’organisation

  • Philippe Cathé (Université Paris-Sorbonne, IReMus)
  • Florian Guilloux (Université Paris-Sorbonne, IReMus)
  • Olivier Julien (Université Paris-Sorbonne, IReMus)
  • Benoît Navarret (Université Paris-Sorbonne, IReMus)
  • Catherine Rudent (Université Sorbonne Nouvelle-Paris 3)

Comité scientifique

  • Kirk Anderson (Wheaton College)
  • Moreno Andreatta (IRCAM-CNRS-UPMC)
  • Olivier Bourderionnet (The University of New Orleans)
  • Philippe Cathé (Université Paris-Sorbonne, IReMus)
  • Gérôme Guibert (Université Sorbonne Nouvelle-Paris 3)
  • Peter Hawkins (Bristol University)
  • Olivier Julien (Université Paris-Sorbonne, IReMus)
  • Keir Keightley (The University of Western Ontario)
  • Barbara Lebrun (The University of Manchester)
  • David Looseley (University of Leeds)
  • Isabelle Marc (Universidad Complutense de Madrid)
  • Sue Miller (Leeds Beckett University)
  • Bodo Mrozek (Zentrum für Zeithistorische Forschung Postdam)
  • Benoît Navarret (Université Paris-Sorbonne, IReMus)
  • Christophe Pirenne (Université de Liège)
  • Cécile Prévost-Thomas (Université Sorbonne Nouvelle-Paris 3)
  • Hyacinthe Ravet (Université Paris-Sorbonne, IReMus)
  • Catherine Rudent (Université Sorbonne Nouvelle-Paris 3)
  • Geoff Stahl (Victoria University of Wellington)
  • Chris Tinker (Heriot-Watt University)
  • Danick Trottier (Université du Québec à Montréal)

* Quelle que soit langue dans laquelle ils communiquent, les intervenants sont encouragés à préparer les slides de leur présentation PowerPoint/KeyNote en anglais.

Dates

  • dimanche 17 décembre 2017

Mots-clés

  • Gainsbourg conférence internationale international conference

Contacts

  • Olivier Julien
    courriel : olivier [dot] julien [at] paris-sorbonne [dot] fr

URLS de référence

Source de l'information

  • Olivier Julien
    courriel : olivier [dot] julien [at] paris-sorbonne [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Serge G. », Colloque, Calenda, Publié le mercredi 16 août 2017, http://calenda.org/413904