AccueilDestins du génie au XIXe siècle : réévaluation scientifique et démystification

*  *  *

Publié le mardi 05 septembre 2017 par João Fernandes

Résumé

Colloque international et interdisciplinaire autour de la notion de génie et sa démystification à partir du XIXe siècle. Sur deux jours, ce colloque souhaite ouvrir une réflexion transdisciplinaire sur la réélaboration collective de la notion de génie, au confluent des discours philosophique, scientifique et artistique, et sur son impact dans la production littéraire de la seconde moitié du XIXe siècle.

Annonce

 Présentation

« Il est des caractères généraux qui attestent clairement que l’homme de génie est un dégénéré, qu’ainsi que les enfants des ivrognes, des syphilitiques, des sourds, des poitrinaires, des névropathiques, il est une victime de l’hérédité. » 

Victor Cherbuliez, Revue des Deux Mondes, 1897.

Sur deux jours, ce colloque souhaite ouvrir une réflexion transdisciplinaire sur la réélaboration collective de la notion de génie, au confluent des discours philosophique, scientifique et artistique, et sur son impact dans la production littéraire de la seconde moitié du XIXe siècle.

Programme 

Jeudi 5 octobre 2017 

9h30 : Accueil des participants 

10h : Introduction (Ugo Batini Marine Riguet)

  • 10h15-11h : Céline Cherici : « Le cerveau, siège du génie et de la folie : de l'anatomo-pathologie à l'exploration électrique »
  • 11h-11h45 : Serge Nicolas : « Le génie de Zola étudié par Édouard Toulouse au moyen de l'instrumentation de laboratoire »
  • 11h45-12h30 : Bernard Andrieu : « La psychologie des cancres : quel cerveau entre Beaunis et Binet 1870-1911 ? »

12h30-14h : Déjeuner

  • 14h-14h45 : Ugo Batini : « Schopenhauer : chair et sang du génie » 
  • 14h45-15h30 : Guillaume Tonning : « Faire mourir le génie de froid : le programme positiviste de Nietzsche »

15h30-16h : Pause-café

  • 16h-16h45 : Arnaud Bouaniche : « L’action de la Nature dans l’Histoire : le génie selon Gabriel Tarde »
  • 16h45-17h30 : Arnaud François : « « Distraction » de l’artiste, « distraction » de la nature : le génie chez Bergson »

17h30-18h : Discussion 

Vendredi 6 octobre 2017 

10h-10h45 : Wilda Anderson : « L’écologie du génie »

  • 10h45-11h30 : Lola Stibler : « Hippolyte Taine et les théories du génie : l’individu et le national »
  • 11h30-12h15 : Marine Riguet : « Le génie littéraire, entre accident heureux et névropathie »

12h15-14h30 : Déjeuner

14h45-15h30 : Romain Enriquez : « L’inconscient aux sources du génie (1850-1900) »

15h30-16h : Pause-café

  • 16h-16h45 : Riccardo Barontini : « Imagination créatrice et génie chez Théodule Ribot »
  • 16h45-17h30 : Ann Jefferson : « Le temps du génie » 

17h30-18h : Discussion & conclusion

Lieux

  • Maison de la Recherche - Université Paris Sorbonne - 28 rue Serpente
    Paris, France (75006)

Dates

  • jeudi 05 octobre 2017
  • vendredi 06 octobre 2017

Fichiers attachés

Mots-clés

  • génie, cerveau, philosophie, critique littéraire, Schopenhauer, Taine, Nietzsche, Ribot, Bergson, Zola

Contacts

  • Ugo Batini
    courriel :

URLS de référence

Source de l'information

  • Ugo Batini
    courriel :

Pour citer cette annonce

« Destins du génie au XIXe siècle : réévaluation scientifique et démystification », Colloque, Calenda, Publié le mardi 05 septembre 2017, http://calenda.org/414739