Página inicialTransmettre du sens par les trames arborescentes : caractéristiques, herméneutique et éthique d’un outil organisationnel de l’Antiquité à nos jours

Transmettre du sens par les trames arborescentes : caractéristiques, herméneutique et éthique d’un outil organisationnel de l’Antiquité à nos jours

Transmitting meaning via arborescences - characteristics, hermeneutics and the ethics of an organisational tool of Antiquity to the present day

Trames arborescentes 5

*  *  *

Publicado Sexta, 08 de Setembro de 2017 por Céline Guilleux

Resumo

Né en 2015, le projet « Trames arborescentes » a pour vocation de favoriser, à travers des groupes de travail et des journées d’étude, la rencontre de chercheurs dont l’arbre et l’arborescence sont au centre ou en périphérie des travaux. Une cinquième journée, consacrée à l’étude des qualités signifiantes du modèle répartiteur de l’arbre et/ou du schéma arborescent, aura lieu en février 2018.

Anúncio

Cinquième journée, Lyon, février 2018

Argumentaire

Né en 2015, le projet Trames arborescentes a pour vocation de favoriser, à travers des groupes de travail et des journées d’étude, la rencontre de chercheurs dont l’arbre et l’arborescence sont au centre ou en périphérie des travaux. Une cinquième journée, consacrée à l’étude des qualités signifiantes du modèle répartiteur de l’arbre et/ou du schéma arborescent, aura lieu en février 2018.

Les précédentes journées d’étude ont délimité en creux un questionnement transversal : qu’apporte à la compréhension d’une matière donnée le recours à une trame arborescente ? Cette dernière détient-elle des potentialités signifiantes propres ? Si tel est le cas, de quelle nature sont ces potentialités ? Permettent-elles d’indiquer la manière de comprendre le contenu de la trame arborescente, un ordre dans lequel son spectateur/lecteur doit se l’approprier, un mode selon lequel il doit l’assimiler ? En somme, il s’agira de s’interroger sur le sens que prennent les trames arborescentes en s’attachant à tous les aspects que recouvre le terme « sens », et dans des domaines aussi divers que la philosophie, le droit, la médecine, les sciences de la nature, les sciences cognitives, l’iconologie ou la théorie littéraire.

Un panorama typologique préliminaire et non exhaustif des trames arborescentes rend possible l’identification de quatre de leurs fonctions. La première est de classer, parfois en hiérarchisant : pensons aux taxinomies arborescentes, qui relèvent tant de la théorie de la définition sur le modèle de l’arbre de Porphyre relu par Boèce, que de la mise en œuvre visuelle et/ou textuelle d’une connaissance du monde dont quelques unes des premières schématisations graphiques accompagnent les distinctions que Cassiodore établit entre les arts libéraux. La deuxième fonction est d’optimiser la transmission d’une matière, autrement dit de favoriser l’assimilation d’un contenu via son contenant. Fréquente dans les contextes pédagogiques et didactiques, cette fonction sous-tend l’ensemble des trames arborescentes qui jalonnent la culture occidentale. La troisième fonction des trames arborescentes repose sur leurs potentialités pratiques : en permettant la lecture ou la visualisation d’un ensemble de possibles, elles norment les champs éthiques que recouvrent des protocoles institués. C’est le cas, par exemple, des arbres décisionnels, dont l’usage est fréquent depuis l’Antiquité en droit ou en médecine et qui jouissent aujourd’hui d’une considérable fortune visuelle. Enfin, la quatrième fonction des trames arborescentes, de nature heuristique, intervient lors de processus de réflexion et de production théoriques, scientifiques ou artistiques : de nombreux brouillons d’auteurs, de chercheurs ou d’artistes attestent de la nécessité, parfois spontanée et non codifiée, d’éprouver l’idée par l’image graphique.

Ainsi se profile une pluralité formelle, figurative, fonctionnelle et théorétique des trames arborescentes. Devant une telle multiplicité, leurs qualités sont-elles propres à assumer l’ensemble de ces quatre fonctions ou en font-elles des intermédiaires adaptables au contenu qu’elles organisent et exposent selon son sens, son objectif et son destinataire ? Dès lors, nous consacrerons cette cinquième journée du projet à la nature proprement signifiante des trames arborescentes. Quels rôles endossent-elles dans leurs différents usages ? Quelle place, volontairement donnée ou non, occupent-elles dans les différents processus qu’elles mettent en œuvre ? Quels éléments permettent d’en identifier la fonction ? Requièrent-elles un appui textuel ou iconographique explicatif ou portent-elles en elles-mêmes les éléments propres à indiquer à leur destinataire comment en user ? Cette déictique de la fonction passe-t-elle par une identification formelle, figurative, symbolique ?

Trois sessions composeront la journée. La première accueillera des interrogations sur les caractéristiques délinéatrices des trames arborescentes. La deuxième concernera les problématiques herméneutiques que soulève leur usage. La troisième s’attachera aux questionnements éthiques qu’un tel usage engendre.

Modalités de soumission

Les propositions de communication, d’une page maximum, doivent être envoyées

avant le 17/09/2017.

Contact

Naïs Virenque

nais.virenque@univ-tours.fr

Antoine Paris

antoine7.paris@wanadoo.fr

Organisation et sélection

Locais

  • Lyon, França (69)

Datas

  • Domingo, 17 de Setembro de 2017

Ficheiros anexos

Palavras-chave

  • arbre, trame arborescence, schéma arborescent

Contactos

  • Naïs Virenque
    courriel : nais [dot] virenque [at] gmail [dot] com
  • Antoine Paris
    courriel : antoine7 [dot] paris [at] wanadoo [dot] fr

Fonte da informação

  • Antoine Paris
    courriel : antoine7 [dot] paris [at] wanadoo [dot] fr

Para citar este anúncio

« Transmettre du sens par les trames arborescentes : caractéristiques, herméneutique et éthique d’un outil organisationnel de l’Antiquité à nos jours », Chamadas de trabalhos, Calenda, Publicado Sexta, 08 de Setembro de 2017, http://calenda.org/415400