Calenda - Le calendrier des lettres et sciences humaines et sociales

Le formalisme russe : cent ans après

Russian Formalism - forty years later. Communications journal

Revue « Communications »

*  *  *

Publié le lundi 11 septembre 2017 par Céline Guilleux

Résumé

Actif à partir de 1914 le formalisme a, enfin, été proche des avant-gardes artistiques russes à ses débuts. C’est sur cette question que, pour les besoins d’un numéro de la revue Communications qui sera consacré au formalisme, nous sollicitons des propositions d’articles qui puissent faire le point des expositions qui ont eu lieu en 2016 et 2017 autour des avant-gardes artistiques russes dont le formalisme a été le contemporain.

Annonce

Appel à propositions – septembre 2017, Revue Communications, n° 103 (2018)

Argumentaire

Le formalisme russe (1915-1930) a révolutionné l’étude de la littérature : il a posé les fondements de son approche systématique et il est à l’origine d’une grande partie de l’arsenal conceptuel et du lexique de la théorie littéraire contemporaine. Il aura, au xxe siècle, constitué la seule alternative au modèle national de l’histoire littéraire qui s’était imposé au xixe siècle.

Il a également joué un rôle essentiel dans le développement de l’anthropologie structurale, des études de folklore et de la sémiologie du cinéma.

Les découvertes fondamentales du mouvement qui ont exercé une influence considérable, bien au-delà de la Russie et des pays slaves, sont aujourd’hui unanimement considérées comme des acquis fonda­mentaux de la recherche en sciences humaines du siècle passé.

Cent ans après l’apparition du formalisme et cinquante ans après son premier moment de diffusion en Occident, près de trente ans après l’ouverture relative des archives en Russie, le temps est aujourd’hui venu de mettre en évidence les principaux acquis du mouvement et de dresser un bilan ou état des lieux de la question.

Avec le recul aujourd’hui possible, il s’agit également de cerner les principales (re)lectures dont le formalisme a fait l’objet en Russie ou à l’étranger à partir des années 1980 et de l’ouverture des archives – conséquence des avancées de la recherche, de l’accès à de nouveaux matériaux et du changement de climat scientifique. L’inclusion du formalisme russe dans une perspective européenne a enfin fait surgir de nouveaux questionnements et mis en évidence ses liens avec les sciences de l’époque, au-delà de son ancrage dans l’avant-garde poétique futuriste.

Actif à partir de 1914 le formalisme a, enfin, été proche des avant-gardes artistiques russes à ses débuts. C’est sur cette question que, pour les besoins d’un numéro de la revue Communications qui sera consacré au formalisme, nous sollicitons des propositions d’articles qui puissent faire le point des expositions qui ont eu lieu en 2016 et 2017 autour des avant-gardes artistiques russes dont le formalisme a été le contemporain :

  • Kazimir Malevich and the Russian Avant-Garde, Stedelijk Museum, Amsterdam, octobre 2013-février 2014 ;
  • Chagall to Malevich: The Russian Avant-Gardes, Albertina, Vienne, février-juin 2016 ;
  • A Revolutionary Impulse: The Rise of the Russian Avant-Garde, MoMA, New York, décembre 2016-mars 2017 ;
  • Revolution: Russian Art 1917-1932, Royal Academy of Arts, Londres, février-avril 2017 ;
  • Russian Revolution: Hope, Tragedy, Myths, British Library, Londres, avril-août 2017.

Calendrier

  • Date limite d’envoi des résumés courts (3 000 signes) : 4 octobre 2017

  • Date de notification des réponses : 23 octobre 2017
  • Date limite de remise des textes (articles inédits d’environ 30 000 signes notes comprises) : janvier 2018
  • Date de parution du numéro : 2018

Les propositions de contributions doivent être rédigées en français et comporter le nom de l’auteur, son affiliation professionnelle et son courriel.

Elles devront être envoyées, avec la mention « Formalisme » en objet du message, à revue-communications@ehess.fr

Direction de la publication

  • Nicole Lapierre,
  • Edgar Morin

Direction de la rédaction

  • Évelyne Ribert

Conseil scientifique

  • Ramon Alvarado (Universidad Autonoma Metropolitana-Xochimilco, Mexique),
  • Balveer Arora (Centre for Multilevel Federalism, Institute of Social Sciences, Inde),
  • Vincent Barras (Université de Lausanne, Suisse),
  • Maurice Bloch (London School of Economics, Grande-Bretagne),
  • Manthia Diawara (New York University, États-Unis),
  • Carlo Ginzburg (École normale supérieure de Pise, Italie),
  • Angela Leung (Hong Kong Institute for the Humanities and Social Sciences, Hong Kong),
  • Olgaria Matos (Université de Sao Paulo, Brésil),
  • Masahiro Ogino (Université Kwansei Gakuin, Japon),
  • Serge Proulx (Université du Québec à Montréal, Québec),
  • Paul Rabinow (Université de Californie, Berkeley, États-Unis)

Comité de rédaction

  • Michèle Baussant (CRFJ),
  • André Burguière (CRH),
  • Antonio A. Casilli (I3, Institut interdisciplinaire de l’innovation),
  • Claude Fischler (IIAC/CEM),
  • Marie Glon (Université Lille III),
  • Claudine Haroche (IIAC/CEM),
  • Véronique Nahoum-Grappe (IIAC/CEM),
  • Bernard Paillard (CERHIO),
  • Alfredo Pena-Vega (IIAC/CEM),
  • Martyne Perrot (IIAC/CEM),
  • Monique Peyrière (Université d’Evry-Val d’Essonne),
  • Thierry Pillon (Université Paris I),
  • Philippe Roussin (CRAL),
  • Georges Vigarello (IIAC/CEM)

Le comité de lecture est composé des membres du conseil scientifique et du comité de rédaction ainsi que d’experts extérieurs.

Dates

  • mercredi 04 octobre 2017

Mots-clés

  • formalisme, avant-garde, art russe

Contacts

  • Marie Berjon
    courriel : redaction [at] ethnographiques [dot] org

URLS de référence

Source de l'information

  • Marie Berjon
    courriel : redaction [at] ethnographiques [dot] org

Pour citer cette annonce

« Le formalisme russe : cent ans après », Appel à contribution, Calenda, Publié le lundi 11 septembre 2017, http://calenda.org/415463