AccueilCirculation et renouvellement des savoirs sur la nature en France et en Allemagne

Circulation et renouvellement des savoirs sur la nature en France et en Allemagne

The circulation and renewal of knowledge about nature and the environment in France and Germany

Vers des humanités environnementales ?

*  *  *

Publié le mardi 26 septembre 2017 par Céline Guilleux

Résumé

Ce colloque international vient clôre le programme de formation-recherche 2016-2018 du Centre interdisciplinaire d’études et de recherches sur l’Allemagne intitulé : « Circulations et renouvellement des savoirs sur la nature et l’environnement en France et en Allemagne : vers des Humanités environnementales ? ». Il ambitionne de développer une réflexion comparée sur la construction et la diffusion des savoirs sur la nature et l’environnement, en France et en Allemagne, afin d’interroger l’émergence et le succès du champ d’études des humanités environnementales, qui a donné lieu à la publication de manuels récents.

Annonce

4-5 octobre 2018

Argumentaire

Ce colloque international vient clôre le programme de formation-recherche 2016-2018 du Centre interdisciplinaire d’études et de recherches sur l’Allemagne intitulé : « Circulations et renouvellement des savoirs sur la nature et l’environnement en France et en Allemagne : vers des Humanités environnementales ? »

Il ambitionne de développer une réflexion comparée sur la construction et la diffusion des savoirs sur la nature et l’environnement, en France et en Allemagne, afin d’interroger l’émergence et le succès du champ d’études des Humanités environnementales, qui a donné lieu à la publication de manuels récents.À travers une mise en regard épistémologique et pluridisciplinaire – associant les Lettres et les Sciences humaines et sociales –, il s’agit de se demander en termes comparatifs entre la France et l’Allemagne pourquoi l’on vient à parler d’Humanités environnementales, dans quels contextes, à propos de quels objets et quels modes d’analyse, et ce alors même que l’énoncé n’est pas complètement stabilisé : questionner la construction de ce champ dans les contextes nationaux français et allemand est riche de sens, d’autant que l’on sait les deux « traditions nationales » des rapports à la nature souvent présentées comme clivées (schématiquement, la filiation des Lumières en France, celle du Romantisme en Allemagne), alors que les processus historiques ont été plus complexes. Tout en intégrant cette épaisseur historique, une vision dynamique s’attachant aux évolutions actuelles, tant sur le plan de l’histoire des idées et des cultural studies que sur celui de fondements empiriques et critiques en sciences sociales, permet de relire des schémas trop binaires, lorsque l’on néglige les emprunts croisés, ou que l’on ne rend pas raison des circulations avec la sphère anglo-saxonne, à la fois en France et en Allemagne – ce qui constitue plusieurs niveaux de comparaison, qui retiennent notre attention.

Ceci repositionne la question d’un renouvellement des savoirs sur la nature et l’environnement, à l’heure des débats académiques, politiques et sociaux sur la crise écologique mondiale. Pour ce faire, notre démarche consiste in concreto à faire dialoguer des chercheurs confirmés aussi bien que des doctorants et jeunes chercheurs sur des enjeux saillants de ce questionnement.

Modalités de soumission

Des propositions de communication sont attendues pour le 22 janvier 2018.

Elles comprendront :

  • un titre.
  • un résumé en 800 mots maximum, comprenant la problématique traitée et les méthodes mobilisées (discipline et corpus étudié).
  • le/s courriel/s de/s l’auteur/s ainsi qu’une brève présentation biographique en quelques lignes.

Les réponses du comité scientifique seront données en mars 2018 ; les frais de déplacement pourront être pris en charge en partie par le programme CIERA et ses partenaires.

Les propositions pourront être faites en français, allemand ou anglais, et les interventions tenues dans l’une des trois langues.

Un ouvrage collectif est envisagé en 2019 à l’issue du colloque, à partir d’un choix de contributions, dans le cadre du programme CIERA.

Contact et propositions de communication sont à adresser à : Philippe Hamman (phamman@unistra.fr) et Aurélie Choné (achone@unistra.fr).

Comité scientifique

Le comité scientifique représente les partenaires du programme :

  • Aurélie Choné, Maître de conférences HDR en études germaniques, Département d’études allemandes de la Faculté des Langues, Équipe d’accueil Études germaniques, EA 1341 Université de Strasbourg.
  • Tim Freytag, Professor für Humangeographie, Fakultät für Umwelt und Natürliche Ressourcen, Universität Freiburg.
  • Philippe Hamman, Professeur de sociologie de la ville et de l’environnement, Institut d’urbanisme et d’aménagement régional de la Faculté des Sciences sociales, Laboratoire Sociétés, acteurs, gouvernement en Europe (SAGE), UMR 7363 CNRS-Université de Strasbourg
  • Evi Zemanek, Juniorprofessorin für Neuere Deutsche Literatur und Intermedialität, Deutsches Seminar,Universität Freiburg.

Bibliographie indicative

  • Joni Adamson, Michael Davis (eds.), Humanities for the Environment. Integrating Knowledge, Forging New Constellations of Practice, London-New York, Routledge, 2017.
  • Guillaume Blanc, Élise Demeulenaere, Wolf Feuerhahn (dir.), Humanités environnementales. Enquêtes et contre-enquêtes, Paris, Publications de la Sorbonne, 2017.
  • Aurélie Choné, Isabelle Hajek, Philippe Hamman (dir.), Guide des Humanités environnementales, Villeneuve d’Ascq, Presses universitaires du Septentrion, coll. Environnement et société, 2016.
  • Aurélie Choné, Isabelle Hajek, Philippe Hamman (eds.), Rethinking Nature, Challenging Disciplinary Boundaries, London-New York, Routledge, Routledge Environmental Humanities Series, 2017.
  • Elizabeth DeLoughrey, Jill Didur, Anthony Carrigan (eds.), Global Ecologies and the Environmental Humanities. Postcolonial Approaches, London-New York, Routledge, 2015.
  • Ursula K. Heise, Jon Christensen, Michelle Niemann (eds.), The Routledge Companion to the Environmental Humanities, London-New York, Routledge, 2017.
  • Serpil Oppermann, Serenella Iovino (eds.), Environmental Humanities. Voices from the Anthropocene, Lanham, Rowman and Littlefield, 2016.
  • Sabine Wilke, Japhet Johnstone (eds.), Readings in the Anthropocene. The Environmental Humanities, German Studies, and Beyond, London-New York, Bloomsbury, 2017.

Lieux

  • Strasbourg, France (67)

Dates

  • lundi 22 janvier 2018

Mots-clés

  • humanités environnementales, circulation, savoir, nature, littérature, cultural studies, écologie, épistémologie, pluridisciplinarité

Contacts

  • Philippe Hamman
    courriel : phamman [at] unistra [dot] fr
  • Aurélie Choné
    courriel : achone [at] unistra [dot] fr

Source de l'information

  • Aurélie Choné
    courriel : achone [at] unistra [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Circulation et renouvellement des savoirs sur la nature en France et en Allemagne », Appel à contribution, Calenda, Publié le mardi 26 septembre 2017, http://calenda.org/416357