Calenda - Le calendrier des lettres et sciences humaines et sociales

« Imaginary Homelands » : Littératures d’Asie du Sud en diaspora

"Imaginary homelands": South Asian Literatures in diaspora

*  *  *

Publié le mardi 26 septembre 2017 par Céline Guilleux

Résumé

Le projet DELI (« Dictionnaire encyclopédique des littératures de l’Inde ») organise le 7 décembre 2017 à la Maison des sciences de l’Homme sa cinquième journée d'étude. Intitulée « Littératures d'Asie du Sud en diaspora », cette journée d'étude vise à interroger la nature des phénomènes littéraires découlant des diasporas sud-asiatiques, récentes ou plus anciennes. Cette journée d'étude est organisée avec le soutien du Centre d’études de l’Inde et de l’Asie du Sud.

Annonce

07 décembre 2017

Argumentaire

La diaspora indienne est aujourd'hui l'une des plus importantes du monde, comptant plus de 20 millions de personnes. Depuis les mouvements commerçants et religieux vers l'Asie du Sud-Est au début de notre ère aux migrations de travailleurs « engagés » (girmityas) dans les plantations coloniales, aux diasporas plus récentes d'élites urbaines ou aux mouvements de population liées aux partitions dans le sous-continent indien, la présence indienne dans le monde est plurielle et variée, s'étendant du Canada à la Nouvelle-Zélande, et de la Malaisie à la Suède.

Si le terme de diaspora dans le contexte sud-asiatique est controversé, l'appellation de « littérature de diaspora » l’est tout autant. C'est sur ce thème que la prochaine journée du projet DELI propose de se pencher en interrogeant la nature de cette littérature ainsi que les phénomènes littéraires et linguistiques d'hybridité, de métissage ou de créolisation qui en découlent. Tout en questionnant ce que l'on entend par littérature de diaspora — s'agit-il d'une littérature produite par des écrivains nés hors de l'Inde et vivant à l'étranger, ou d'une littérature de l'exil et du déracinement ? Les situations  de l’Ile Maurice et du Royaume-Uni sont-elles analogues ? —, cette journée d'étude vise également à explorer les rapports de cette littérature avec la littérature produite en Asie du Sud. Comment des écrivains nourris d’un souvenir ou d’un imaginaire de l’« Inde » conçoivent-ils leur œuvre? Quelle est la place de l'Inde dans leur écriture? Si la littérature de diaspora en langue anglaise bénéficie d’une grande notoriété, au moins depuis l’attribution du Prix Nobel de littérature à V.S. Naipaul en 2001, dans quelles langues d’Asie du Sud ou du pays d’accueil les écrivains choisissent-ils de s’exprimer? Comment perpétuent-ils, réinventent-ils ou interrogent-ils des formes et motifs littéraires indiens ? Enfin, comment la littérature diasporique contribue-t-elle à renouveler les modèles esthétiques des littératures d’Asie du Sud ?

Axes thématiques

Pour cette journée d'étude, nous invitons des chercheurs travaillant sur l'Asie du Sud et sa diaspora à proposer des communications de20 à 25 minutes qui illustrent et problématisent la nature des littératures de la diaspora indienne et leurs rapports avec les littératures d'Asie du Sud. Nous prêterons particulièrement attention aux propositions portant sur les axes thématiques (non exhaustifs) suivants :

  • définition et signification du terme de « littérature de diaspora » ; question de l’identité diasporique (assentiment ou réticences d'auteurs d'origine sud-asiatique à se définir comme écrivains de la diaspora, phénomènes d’assimilation des modèles littéraires du lieu de résidence) ;
  • phénomènes d'hybridité, de métissage et de créolisation de la production littéraire diasporique ;
  • rapports entre « littératures de diaspora » et « littératures d'Asie du Sud » : place, statut et contribution des écrivains diasporiques aux littératures (et langues) d'Asie du Sud ; rapports entre les « littératures de diaspora » et les littératures « nationales » ; littératures diasporiques dans la littérature mondiale ;
  • expériences et représentations de l'Inde dans les littératures diasporiques (nostalgie ; intégration ; exil ; utopies ; etc.).

Modalités d'envoi des propositions

Les propositions de communication (de 250 mots maximum) en français ou en anglais, accompagnées d'une brève notice biographique, devront être envoyées

avant le 25 octobre 2017

au projet DELI à l'adresse suivante : projetdeli2015@gmail.com.

Pour plus d'informations, veuillez contacter les organisateurs à l'adresse suivante : projetdeli2015@gmail.com.

Comité scientifique

  • Anne Castaing (CNRS/CEIAS)
  • Nicolas Dejenne (U. Sorbonne Nouvelle/ Institut français de Pondichéry / MII)
  • Claudine Le Blanc (U. Sorbonne Nouvelle/CERC)

Presentation

The DELI Project ("Encyclopedic Dictionary of Indian Literatures") organizes its fifth workshop on 7th December 2017 at the Maison des Sciences de l'Homme. Entitled "Imaginary Homelands": South Asian Literatures in diaspora", this one-day workshop aims at interrogating the nature of literary phenomena resulting from South Asian diasporas, both ancient and modern.

This workshop is organized with the support of the Centre d'Etudes de l'Inde et de l'Asie du Sud (CEIAS).

Workshop organised by the DELI Project

7 december 2017

Maison des Sciences de l'Homme - Room 737
54 Bd Raspail, 75006 Paris

https://deli.hypotheses.org/

Rationale

The South Asian diaspora is one of the most important Diasporas of the world today, counting more than 20 million people. From commercial and religious movements to South-East Asia at the beginning of our era to the migration of "engaged" labourers (girmityas) to colonial plantations, to the movement of people in the aftermath of partitions of the Indian subcontinent or to the most recent diasporas of urban elites, Indian presence in the world is multiple and varied, stretching from Canada to New Zealand, and from Malaysia to Sweden.

If the term of diaspora in the South Asian context is subject to debate, the designation of "diaspora literature" is controversial too. It is that theme that the next workshop of the DELI project proposes to explore by interrogating the nature of this literature as well as the literary and linguistic phenomena of hybridization, intermixture or creolization that stem from it. While questioning what one means by the terms diasporic literature — is it a literature produced by authors born out of India and living abroad, or is it a literature of exile and displacement? Are the particular contexts of Mauritius and United Kingdom analogous? —, this one-day workshop also aims to investigate the relationships between this type of literature and the literature produced in South Asia. How do writers, nourished by memories or fantasies of "India", conceive their work? What is the place of India in their writing? If diaspora literature in English is renowned since the award of the Nobel Prize in Literature to V.S. Naipaul in 2001 at least, in what South Asian or host countries languages do writers choose to express themselves? How do they perpetuate, reinvent, or interrogate Indian literary forms and motifs? And, finally, how does diaspora literature contribute to the renewal of South Asian literary and aesthetic models?

Themes

For this workshop, we invite scholars working on South Asia and its diaspora to propose papers of 20-25 minutes which illustrate and problematize the nature of South Asian diaspora literatures and their relationships with literature from South Asia. We particularly call for proposals related, but not limited to, the following themes:

  • definition and meaning of the term "diaspora literature"; issues of diaporic identities (consent or reluctance of authors of South Asian origin to define themselves as writers of the diaspora, phenomena of assimilation of the literary models of the host country);
  • phenomena of hybridization, intermixture and creolization of diasporic literary productions;
  • relationships between "diaspora literature" and "South Asian literature": place, status and contribution of diasporic writers to the literatures (and languages) of South Asia; relationships between "diaspora literatures" and "national" literatures; diaspora literature in world literature;
  • experiences and representations of India in diasporic literature (nostalgia, integration, exile, utopias, etc.)

Submission guidelines

Abstracts of no more than 250 words, in French or English, along with a brief biography, must be submitted

by 25 October 2017

to the DELI project at the following address: projetdeli2015@gmail.com.

Scientific committee

  • Anne Castaing (CNRS/CEIAS)
  • Nicolas Dejenne (U. Sorbonne Nouvelle/ Institut français de Pondichéry / MII)
  • Claudine Le Blanc (U. Sorbonne Nouvelle/CERC)

For more information, please contact the organizers at the following address:

projetdeli2015@gmail.com.

Lieux

  • Maison des Sciences de l'Homme, salle 737 - 54 boulevard Raspail
    Paris 06 Luxembourg, France (75)

Dates

  • mercredi 25 octobre 2017

Fichiers attachés

Mots-clés

  • diaspora, Asie du Sud, littérature, langue

Contacts

  • Projet DELI
    courriel : projetdeli2015 [at] gmail [dot] com

URLS de référence

Source de l'information

  • Ève Tignol
    courriel : projetdeli2015 [at] gmail [dot] com

Pour citer cette annonce

« « Imaginary Homelands » : Littératures d’Asie du Sud en diaspora », Appel à contribution, Calenda, Publié le mardi 26 septembre 2017, http://calenda.org/416409