AccueilLes aventuriers de l'art moderne : un objet pluridisciplinaire

Les aventuriers de l'art moderne : un objet pluridisciplinaire

The adventurers of modern art - a pluridisciplinary subject

Revue « Synoptique », volume 7, numéro 1

Synoptique journal, volume 7, issue 1

*  *  *

Publié le jeudi 28 septembre 2017 par João Fernandes

Résumé

Dans ce numéro spécial de Synoptique, nous considérerons la série Les Aventuriers de l’art moderne comme un point de départ pour le développement d'une réflexion d’ordre méthodologique. Le but est de donner à voir comment différentes approches disciplinaires — approche culturaliste de la littérature et de l’art, histoire de l’art, étude des archives audiovisuelles, étude du cinéma d’animation, etc. — éclairent certains aspects de la série documentaire tout en en sous-estimant d’autres. En multipliant les points de vue dans une série d'articles en français et en anglais, ce numéro cherche à faire émerger une compréhension plus fine et une nouvelle appréciation de différentes productions artistiques (créations datant de la première moitié du XXe siècle, livres de Franck, court métrage d’Harrault et série télévisée). Une lecture renouvelée se dégagera non seulement de la diversité des approches, mais aussi de la pluralité des discours eux-mêmes et des liens ainsi créés entre ces discours et ces créations.

Annonce

Argumentaire

Les Aventuriers de l’art moderne d’Amélie Harrault, Pauline Gaillard et Valérie Loiseleux est une série de six documentaires d’art qui a été diffusée sur Arte en 2015-16. Centrées sur Paris, les différentes intrigues reposent sur une série de portraits croisés de peintres, d’écrivains, de cinéastes et d’intellectuels ayant vécu entre le début du XXe siècle et la Seconde Guerre mondiale. L’objet de la série se situe ainsi du côté de la vie des créateurs, et de l’imbrication de cette dernière avec leurs œuvres, plutôt que de celui des créations elles-mêmes. En cela, elle est fidèle à la chronique de plus de 1200 pages que Dan Franck propose dans sa trilogie — Bohèmes (1998), Libertad ! (2004) et Minuit (2010) — dont elle est une adaptation. Franck est d’ailleurs le scénariste de la série, celle-ci adoptant également la forme du premier court métrage d’Harrault, Mademoiselle Kiki et les Montparnos (2012).

Dans ce numéro spécial de Synoptique, nous ne cherchons pas simplement à renforcer l’hagiographie dont la série a été l’objet dans la presse (cf. bibliographie collaborative sur Zotero). Il s’agit plutôt de considérer Les Aventuriers de l’art moderne comme un point de départ afin de développer une réflexion d’ordre méthodologique. Le but est de donner à voir comment différentes approches disciplinaires — approche culturaliste de la littérature et de l’art, histoire de l’art, étude des archives audiovisuelles, étude du cinéma d’animation, etc. — éclairent certains aspects de la série documentaire tout en en sous-estimant d’autres. En multipliant les points de vue, ce numéro cherche à faire émerger une compréhension plus fine et une nouvelle appréciation de ce faisceau de productions artistiques (créations datant de la première moitié du XXe siècle, livres de Franck, court métrage d’Harrault et série télévisée). Celle-ci se dégagera non seulement de la diversité des approches, mais aussi de la pluralité des discours elle-même et des liens ainsi créés entre ces discours et ces créations.

Nous invitons des soumissions explorant, entre autres, les pistes suivantes :

  • la série comme mode d’écriture de l’histoire de l’art, voire de l’histoire culturelle
  • la question des différents usages de l’animation et des images d’archives
  • la représentation des œuvres d’art et la représentation de la figure des artistes
  • la question de l’animation (technique, style, générique, etc.)
  • le travail autour de l’adaptation (littéraire, picturale, cinématographique, etc.)
  • la question de l’hétérogénéité des formats d’images co-présents et de la migration des images entre les documents d’archives (photographies, actualité télévisées, etc.)/ films documentaires et de fiction et la série (approche intermédiale)
  • les liens entre le court métrage Kiki et les Montparnos et la série Les Aventuriers de l’art moderne, ainsi qu’entre la série et les livres de Dan Franck
  • les rôles et fonctions de la musique et de la sonorisation dans la série
  • la question du genre (documentaire, film d’animation, film d’art, etc.) et la pertinence de cette étiquette
  • l’interrogation du statut documentaire de la série
  • la réflexion esthétique ou historienne sur le statut du film ou sur son originalité graphique
  • l’examen de la notion de modernité à la lumière de notre contemporanéité

Synoptique invite toute soumission portant sur l’une de ces pistes ou sur d’autres perspectives abordant la série et ses compléments. 

Lignes directrices pour les soumissions

Les soumissions pour la section avec comité de lecture doivent faire entre 20 et 30 pages (soit 5500-7500 mots) et inclure à la fois les citations en note de bas de page et une bibliographie suivant les directives du Chicago Manual of Style. Les images doivent être accompagnées d'une légende et de l'attribution appropriée. Les contributions rédigées en français et en anglais sont acceptées.

Les comptes rendus de livre, conférence, festival et exposition, ainsi que les traductions et entrevues (sans comité de lecture) doivent faire entre 2 et 8 pages (un maximum de 2500 mots), incluant une bibliographie suivant les directives du Chicago Manual of Style. L’ajout d’images (avec permission), ou d’enregistrements audio ou vidéo est fortement encouragé.

Les articles et essais doivent être soumis en ligne sur le site de Synoptique (www.synoptique.ca). Après avoir créé un compte d'utilisateur et soumis leur matériel, les auteurs pourront suivre l'état de leur soumission. Nous acceptons les textes en français et en anglais.

Date de tombée : 1er  novembre 2017

Contacter Synoptique

Les questions et demandes concernant la revue peuvent être adressées aux rédacteurs invités Karine  Abadie et Rémy Besson à : editor.synoptique@gmail.com.

Pour connaître la politique et les principes directeurs régissant toute collaboration avec Synoptique, de même que la marche à suivre pour proposer un article, consultez le site Web de la revue : www.synoptique.ca.

Dates

  • mercredi 01 novembre 2017

Fichiers attachés

Mots-clés

  • série, animation, image, artiste, œuvre d'art, musique, sonorisation, documentaire, film

Contacts

  • Rémy Besson
    courriel : remy [dot] besson [at] umontreal [dot] ca
  • Karine Abadie
    courriel : kabadie [at] mun [dot] ca

URLS de référence

Source de l'information

  • Karine Abadie
    courriel : kabadie [at] mun [dot] ca

Pour citer cette annonce

« Les aventuriers de l'art moderne : un objet pluridisciplinaire », Appel à contribution, Calenda, Publié le jeudi 28 septembre 2017, http://calenda.org/416456