Página inicialReligion, inégalités sociales et rapports de classe

*  *  *

Publicado Quarta, 11 de Outubro de 2017 por Céline Guilleux

Resumo

Le programme Paris sciences et lettres (PSL) « Agenda pour une sociologie critique des religions » organise le 6 novembre 2017 à Paris son second atelier. En lien avec le colloque de l’association française de sciences sociales des religions (AFSR) de février 2018, qui portera sur « Religion et classes sociales », cet atelier vise à rouvrir la discussion sur l’articulation entre, d’une part, les pratiques ou les appartenances religieuses et, d’autre part, les rapports sociaux de domination et de distinction.

Anúncio

Atelier du programme PSL « Agenda pour une sociologie critique des religions »

Argumentaire

En lien avec le colloque de l’association française de sciences sociales des religions (AFSR) de février 2018, qui portera sur « Religion et classes sociales », cet atelier vise à rouvrir la discussion sur l’articulation entre, d’une part, les pratiques ou les appartenances religieuses et, d’autre part, les rapports sociaux de domination et de distinction. La circulation mondiale des croyances et l’accent mis sur les processus contemporains d’individualisation du religieux ont pu laisser croire à un découplage entre expériences religieuses et déterminations sociales. Pour autant, les « bricolages » religieux eux-mêmes restent façonnés par « le poids des dispositions sociales différenciées et du capital culturel inégal des individus consommateurs » (Mary, 2001 : 30, Hervieu-Léger, 2001 : 127). Et, comme le souligne V. Altglas (ci-dessous), « les biens de salut promis par un même mouvement religieux ont différents effets sur les acteurs sociaux, en fonction du capital financier, culturel et social qu’ils possèdent initialement ». Au-delà des dynamiques de dispersion et d’individualisation des pratiques religieuses, on s’interrogera donc sur la manière dont la religion participe à la recomposition des rapports de pouvoir et des déterminations sociales, dans un contexte de mondialisation et de domination de l’économie néo-libérale.

Programme 

  • 14h00-14h45 : Anne-Catherine Wagner (Paris I, CESSP), Les usages sociologiques de la notion de classe sociale dans un contexte de mondialisation.
  • 14h45-15h15 : Discussion
  • 15h15-16h00 : Véronique Altglas (Queen’s University, Belfast), Ce que la lumière donne à Daren et Catherine : biens de salut et stratification sociale.
  • 16h00-16h30 : Discussion

(Pause)

  • 16h45-17h30 : Ana Perrin-Heredia (CNRS, CURAPP-ESS), Éthique musulman et esprit populaire honorable : une rencontre miraculeuse ?
  • 17h30-18h00 : Discussion

Discutante : Céline Béraud (EHESS,CESOR).

Programme complet (incluant résumés et bibliographies) sur http://acsrel.hypotheses.org/

Bibliographie

MARY A., 2001, « En finir avec le bricolage ? », Archives de sciences sociales des religions 116, pp. 27-30.

HERVIEU-LÉGER, D., 2001, La religion en miettes ou la question des sectes, Paris, Calmann-Lévy. 

Locais

  • École normale supérieure, salle R2-02 - 48 boulevard Jourdan
    Paris, França (75014)

Datas

  • Segunda, 06 de Novembro de 2017

Palavras-chave

  • religion, économie, mondialisation, classe sociale

Contactos

  • Yannick Fer
    courriel : yannick [dot] fer [at] gsrl [dot] cnrs [dot] fr

Fonte da informação

  • Yannick Fer
    courriel : yannick [dot] fer [at] gsrl [dot] cnrs [dot] fr

Para citar este anúncio

« Religion, inégalités sociales et rapports de classe », Jornadas, Calenda, Publicado Quarta, 11 de Outubro de 2017, http://calenda.org/417370