AccueilTAMA - There are many alternatives

*  *  *

Publié le vendredi 13 octobre 2017 par Céline Guilleux

Résumé

Explorer les alternatives est une tâche de l’université. Une préoccupation à la fois académique et politique nous invite à opposer à l’état d’urgence la durée d’une réflexion collective, et à ancrer la démocratie sur le plan des gestes citoyens plutôt que sur le plan policier. La doxa selon laquelle cet autre plan est inconsistant s’est installée depuis longtemps sous le nom de « there is no alternative » TINA. Elle dit qu’il n’y aurait pas d’alternatives aux politiques sécuritaires et austéritaires qui, depuis plusieurs années, font de l’urgence notre unique perspective. L’université ne pourrait-elle pas être un lieu approprié pour opposer au slogan thatchérien qui transit l’ère actuelle, un autre : « There are many alternatives », qui projetterait un avenir depuis les actions présentes ?

Annonce

Argumentaire

Explorer les alternatives est une tâche de l’université. Une préoccupation à la fois académique et politique nous invite à opposer à l’état d’urgence la durée d’une réflexion collective, et à ancrer la démocratie sur le plan des gestes citoyens plutôt que sur le plan policier. La doxa selon laquelle cet autre plan est inconsistant s’est installée depuis longtemps sous le nom de « there is no alternative » TINA. Elle dit qu’il n’y aurait pas d’alternatives aux politiques sécuritaires et austéritaires qui, depuis plusieurs années, font de l’urgence notre unique perspective. L’université ne pourrait-elle pas être un lieu approprié pour opposer au slogan thatchérien qui transit l’ère actuelle, un autre : « There are many alternatives », qui projetterait un avenir depuis les actions présentes ?Un acte qui engage d’autres actes et ouvre la voie d’un agir conflictuel traçant, au sein d’une actualité qui en obstrue les possibles, l’amorce d’un monde commun ?

Alice Carabedian, Manuel Cervera-Marzal, Anders Fjeld, Camille Louis, Etienne Tassin

Archipels des devenirs - LSCP, octobre 2017

Programme

Télécharger le programme (.pdf, 7mb)

Festival-colloque, 18 au 20 octobre 2017, Université Paris Diderot

Une initiative de l’Archipel des devenirs

Avec la Fabrique du Politique et l’Institut Humanités et Sciences de Paris, Université Paris Diderot

Mercredi 18 octobre

Amphi Buffon, 15 Rue Hélène Brion, 75013 Paris

  • 9h-9h30 Accueil
  • 9h30-10h30 Qu’est-ce qu’une alternative ? Introduction par Archipel des devenirs

Modérateur : Anders Fjeld

10h30-11h30 D’autres manières d’exprimer (écritures numérique, visuelle, littéraire)

Modérateur : Manuel Cervera-Marzal

  • Usul (youtuber) : Youtuber autrement, ça décale ?
  • David Meulemans (éditeur, les Forges de Vulcain) : Un logiciel de création littéraire ?

12h-14h Vernissage et Pause déjeuner dans le Hall des Grands Moulins ; 5 rue Thomas Mann, 75013 Paris

Installation in situ : In the name of Sun Ra ; Jephthé Carmil, artiste

L’installation In the name of Sun Ra présente un hommage à Hermann Blount. Entre voyages interstellaires et allégories, métaphores et expériences mystiques, Sun Ra a marqué l’univers artistique de la seconde moitié du XXème siècle. Ses fictions spéculatives évoquent des thèmes en lien avec l’histoire des africains-américains via la technoculture de son époque.

Cette installation in situ, produite à l’occasion du colloque-festival There are many alternatives, propose à travers l’univers iconique des pochettes de vinyles de Sun Ra, une série de photographie grand format posée sur le sol, accompagnée d’un tracé fait avec du café. Celui-ci joue comme métaphore olfactive et participe à une quête des interstices entre imaginaire, fiction et réel.

14h00-17h45 Exilés : hospitalité, mode d’accueil

Modérateurs : Camille Louis et Étienne Tassin

  • Elise Pestre (CRPMS, Université Paris Diderot) : Subjectivités en devenir et lien social dans la ville
  • Camille Louis (philosophe et dramaturge) en collaboration avec le collectif kom.post, des étudiants de Paris 7 et des Calaisiens solidaires : Fabriquer un monde commun aux exilés et aux citadins ?
  • Sébastien Thiery (PEROU) :  « Tout autour. Une œuvre commune ». Manifeste pour la création d’une 36001e commune de France
  • Cyrille Hanappe et Olivier Leclercq (architectes) : Abriter, loger, installer… et après ?
  • Claudia Girola (LCSP, Université Paris Diderot) : Y a-t-il des alternatives aux situations extrêmes ?
  • Paul Schor (LARCA, Université Paris Diderot) : Que faudrait-il pour que les exilés puissent être accueillis à l’université ?

18h-19h30 Le théâtre des exils

Lecture de scènes de la pièce « Tout se joue à l'audience » de Maren Saxit (pseudonyme de Marie Caroline Saglio-Yatzimirsky (CESSMA, INALCO) et sa co-plume) par Aurélie Ruby  (Compagnie du Pas suivant)

Pour décor, une pièce, tour à tour salle d'audience de la CNDA, salle d'attente, bureau du psychologue, pièce centrale de la petite maison d'une famille tamoule au Sri Lanka. Parmi les personnages: trois demandeurs d'asile, Zazai Khel afghan, Ibrahima Diallo peul de Guinée et  Devi Suvarajah  tamoule. En procédure de demande d'asile, ils passent d'un espace à l'autre et d'un ordre de discours à l'autre. À chaque fois une certaine parole émerge, mots du trauma et voix intérieure du sujet qui se débat face aux impositions ou récits avec des magistrats suspicieux. Les mots, comme la procédure, s'emballent.

Jeudi 19 octobre

Amphi Buffon, 15 Rue Hélène Brion, 75013 Paris

9h30-11h Architecturer autrement les représentations

Modératrice : Pauline Vermeren

  • Léopold Lambert (architecte, revue Funambulist) : Penser/Produire une architecture décoloniale
  • Malcom Ferdinand (Université de Leiden) : Pour un autre imaginaire géographique et politique de la France face au changement climatique
  • Emilie Hache (Sophiapol, Université Paris Ouest Nanterre) : Apprendre à vivre dans les ruines du capitalisme

11h-13h Alternatives politiques #1

Modérateur : Manuel Cervera-Marzal

  • Fabrice Flipo (LCSP, Université Paris Diderot) : Un populisme alternatif ?
  • Julien Chandelier (président, Cap ou pas cap ?) : Cartographie et fabrique d'alternatives citoyennes
  • Matthieu Niango (co-fondateur de À nous la démocratie) : Faire de la politique autrement ?

13h-14h30 Pause avec buffet dans le Hall de Buffon

Exposition : Candice Lin : A Hard White Body

Commissariat : Lotte Arndt et Lucas Morin

Bétonsalon - Centre d’art et de recherche, 9 esplanade Pierre Vidal-Naquet

Avec A Hard White Body (Un corps blanc exquis), Candice Lin fait résonner deux histoires dont l’entrelacement ne relève d’aucune évidence. L’écrivain et penseur politique noir américain exilé en France James Baldwin (1924-1987) et la botaniste française Jeanne Baret (1740-1807), première femme à avoir navigué autour du globe lors du voyage de Bougainville, semblent ne rien partager sinon leurs initiales.

En asso­ciant porcelaine et liquides odorants, Lin met en jeu les histoires de l’exotisme, de la virologie et du commerce global et soulève la question d’un langage racialisé. Elle met en place des processus de contamination entre matériaux organiques et inorganiques, façonnant des écosystèmes sculpturaux instables qui demandent une attention constante. Chacun.e est invité.e à s’y impliquer physiquement.

14h30-17h30 Alternatives politiques #2

Modérateur : Federico Tarragoni

  • Alexis Cukier (Sophiapol) : Travail démocratique et autogestion en Grèce aujourd'hui : à partir de Vio.Me et des dispensaires sociaux autogérés
  • Sylvaine Bulle (CRESPPA-LabTop) : L'autonomie aujourd'hui. Réflexions à partir des occupations en cours (Notre Dame des Landes et Bure)
  • Dimitri Courant (IEPHI, Université de Lausanne & CRESPPA, Université Paris 8) : Le potentiel démocratique du tirage au sort : théorie et sociologie d'expérimentations délibératives

17h45-19h30 Projection de Révolutions islandaises, documentaire de Yohann et Nils Aucante

Discussion en présence des réalisateurs

Vendredi 20 octobre

Amphi Buffon, 15 Rue Hélène Brion, 75013 Paris

09h30-11h L’économie sociale et les monnaies alternatives sont-elles des alternatives ?

Modérateur : Julien Boyer

  • Thomas Lamarche (LADYSS, Université Paris 7 et La Manufacture coopérative) : Coopératives et économie sociale, marges instituantes de solidarité au sein du capitalisme ?
  • Marie Cuillerai (LCSP, Université Paris 7) : De l'argent faisons table rase : à quoi les monnaies alternatives sont-elles alternatives ?
  • Diego Viana (doctorant, Université de Sao Paulo) : La monnaie au centre opératoire : comment peut-on bâtir des alternatives ?

11h-13h La science fiction comme science politique

Modératrice : Alice Carabédian

Collectif Zanzibar (Alain Damasio, Catherine Dufour, Norbert Merjagnan) : désincarcérer le futur

13h-14h15 Pause avec buffet dans le Hall de Buffon 

14h15-15h30 L’émancipation et la réappropriation des récits à travers l’afrofuturisme

Modérateur : Jephthé Carmil

  • Pascale Obolo (cinéaste et rédactrice en chef d’Afrikadaa) : voyages interstellaires, allégories et métaphores dans l’Acte éditorial live du numéro de la revue Afrikadaa : Afrofuturism
  • Michelange Quay (artiste), projection de The Black Box (Court métrage)

The Black Box est un documentaire créatif qui explore la question du trauma transgénérationnel, le malaise de la civilisation moderne à travers le cinéma et l'hypnose. Invitant à la fois les acteurs et le public à un voyage vers l'intérieur, il tente d'utiliser l'acte de regarder, l'acte d'écouter, l'acte de comprendre, pour se connecter à l'Ancêtre. Même si le sujet porte sur la diaspora africaine, cette notion concerne cependant l'aliénation d’ensemble de notre culture mondiale. L'instrument même de notre isolement actuel, l'écran, sera mobilisé comme le noyau de possibilité de libération. La situation de performance — être face à une caméra comme acteur, et face à un écran comme public — est utilisé, ici et maintenant, comme une fenêtre d’accès au soi élusif, au soi collectif, ce soi à la fois inconnaissable et constamment communicatif : le cinéma devenu cérémonie.

15h30-17h00 Transperformer les frontières des pensées et des corps ?

Une performance du collectif colombien-sicilien de danseuses "Sur-sud" qui travaille sur les migrations, les inventions économiques, les nouveaux modes de partage entre communautés artistiques et communautés politiques

17h00-17h30 Horizons

Durant les 3 jours du colloque, un outil de prise de note collaborative aura permis de faire mémoire immédiate de ce qui se construit au croisement des différents échanges et de composer un paysage visuel où s’inscrivent petit à petit les images et imaginaires des alternatives existantes et à écrire en commun.

Une invention du collectif kom.post, pris en charge par Camille Louis et Benjamin Sonntag.

19h30-02h00 La Nuit des Alternatrices

« Il n’y a pas d’autres alternatives à la fête que d’autres fêtes »

Pavillon des canaux, 39 quai de la Loire, 75019 Paris

  • U-niversi-topies, Cyborgs, Griolets, Xenopolis, Radis, K, B, Z, Ø, L
  • Abécédaire des devenirs archipélagiens, lectures et projections du manifeste utopique de l’Archipel des devenirs
  • Atelier sérigraphie en live
  • La Rage, collectif féministe, donnera de la visibilité aux alternatives en sérigraphiant un visuel féministe spécialement conçu pour La Nuit des Alternatrices.
  • Utopian Tales from other galaxies
  • Exposition, Alice Carabédian
  • Pulp magazines, Space-opéra, créatures sauvages de l'espace lointain, envahisseurs, mutants... Une aventure de détournement utopique d'un imaginaire somme toute assez conservateur...
  • DJ set
  • Madame Monsieur (Terrain Vague)
  • OK Corral (Kill the dj)
  • Georgina Mouloud

Restauration

La restauration est assurée, grâce à Miriam Bovi, par la Belgium Kitchen qui a cuisiné pour les réfugiés dans la « jungle » de Calais.

Lieux

  • Amphi Buffon - 15 Rue Hélène Brion
    Paris, France (75013)

Dates

  • mercredi 18 octobre 2017
  • jeudi 19 octobre 2017
  • vendredi 20 octobre 2017

Mots-clés

  • alternative, alternatif, utopie, calais, imaginaire, monnaie, démocratie, citoyenneté, autogestion, zad, monnaie, coopérative, science fiction

Contacts

  • Anders Fjeld
    courriel : afjeld [at] gmail [dot] com

Source de l'information

  • Anders Fjeld
    courriel : afjeld [at] gmail [dot] com

Pour citer cette annonce

« TAMA - There are many alternatives », Colloque, Calenda, Publié le vendredi 13 octobre 2017, http://calenda.org/418114