AccueilLa migration au prisme des mots

La migration au prisme des mots

Migration through the prism of words - categorisation and representation

Catégorisations et représentations

*  *  *

Publié le mercredi 18 octobre 2017 par Céline Guilleux

Résumé

Les phénomènes migratoires, contemporains ou historiques, ont été à l’origine de la production d’un lexique varié soumis à des modifications et des évolutions dépendant du locuteur et du contexte. Les mots, à cet égard, sont révélateurs d’imaginaires collectifs denses et diversifiés, ils jouent un rôle – jamais neutre – aussi bien dans des processus de catégorisation que dans des processus de représentation. La dénomination interroge ainsi la façon dont nous nous représentons migrations et individus en migration aux différents stades de leurs parcours.

Annonce

Argumentaire

Les phénomènes migratoires, contemporains ou historiques, ont été à l’origine de la production d’un lexique varié soumis à des modifications et des évolutions dépendant du locuteur et du contexte. Les mots, à cet égard, sont révélateurs d’imaginaires collectifs denses et diversifiés, ils jouent un rôle – jamais neutre – aussi bien dans des processus de catégorisation que dans des processus de représentation. La dénomination interroge ainsi la façon dont nous nous représentons migrations et individus en migration aux différents stades de leurs parcours.

À la lumière des notions centrales de catégorisation et représentation, nous aimerions proposer une journée de réflexion sur les enjeux de la dénomination et leurs conséquences à la fois en termes de représentations, que ce soient celles des autochtones ou celles que les migrants ont d’eux-mêmes, et en termes de catégorisation juridiques, sociales, etc.

Vous trouverez l'argument complet de la journée d'étude à cette adresse :http://labo-junior.ens-lyon.fr/mouvances/spip.php?article50

Programme

  • 9h30-10h : accueil des participants et présentation de la journée d’étude ; « Images du réfugié : le théorique à l’épreuve de la réalité »
  • 10h-10h30 : Léopoldine Manac’h. « Être à la porte de la chapelle, le centre humanitaire Paris-Nord comme vitrine de l’inhospitalité » ;
  • 10h30-12h : Danièle Lochak. « L’image de l’étranger à travers les catégories juridiques »;
  • 12h-13h : pause déjeuner. Possibilité de déjeuner au restaurant universitaire de l’ENS de Lyon.

« Le poids des stéréotypes et des amalgames dans le traitement médiatique des migrations »

  • 13h-14h30 :

Fathallah Daghmi. « Des représentations à la construction d’un archétype : presse et traitement de l’immigration en France » ;
Gilles Gauthier. « L’arrivée d’Haïtiens au Québec à l’été 2017 : une dénomination emmêlée » ;

  • 14h30-15h : Florent Chossière. "Asile et homosexualité : de la catégorisation juridique aux représentations normées des sexualités" ;
  • 15h-16h : Stefan Le Courant. « Étranger en situation irrégulière, catégorisation administrative et rapport à l’État » ;

« Détourner, dépasser, contourner les mots de la migration »

  • 16h30-18h :

Cristina Del Biaggo. « Vous avez dit ’crise migratoire’ ? De son utilisation et de ses conséquences politiques et humaines »
Alexandra Galitzine-Loumpet. « Mots déplacés : pour un nouveau lexique de l’exil ».

Catégories

Lieux

  • Amphithéâtre Descartes - 15 parvis René Descartes
    Lyon, France (69007)

Dates

  • vendredi 03 novembre 2017

Fichiers attachés

Mots-clés

  • Migration, migrant, immigration, média, droit, lexique, exil

Contacts

  • Laboratoire Mouvances
    courriel : mouvances [at] ens-lyon [dot] fr

Source de l'information

  • Clémence Large
    courriel : clemence [dot] large [at] ens-lyon [dot] fr

Pour citer cette annonce

« La migration au prisme des mots », Journée d'étude, Calenda, Publié le mercredi 18 octobre 2017, http://calenda.org/418161