AccueilLe sans-abrisme en débats

Le sans-abrisme en débats

Homelessness in question

Actualités et nouvelles perspectives de la recherche en sciences sociales

The current state of affairs and new perspectives for research in the social sciences

*  *  *

Publié le jeudi 19 octobre 2017 par Céline Guilleux

Résumé

D’un problème public, reconnu par des organisations internationales mais aussi par les autorités nationales et locales de nombreux pays, le sans-abrisme est devenu un problème scientifique. En inscrivant souvent leur objet dans une histoire plus longue du traitement de la pauvreté, plusieurs générations de chercheur-e-s ont enquêté auprès des personnes sans-abri. Ils ont pu décrire la survie à la rue, les différentes configurations de l'assistance, les violences sociales réservées aux sans-abri, les constructions du problème public à différentes périodes historiques, etc. Dans un souci de cumulativité, mais aussi de dépassement, ce colloque souhaite constituer un espace d'échange afin d’ouvrir de nouvelles perspectives à la recherche sur le sans-abrisme.

Annonce

Argumentaire

D’un problème public, reconnu par des organisations internationales mais aussi par les autorités nationales et locales de nombreux pays, le sans-abrisme est devenu un problème scientifique. En inscrivant souvent leur objet dans une histoire plus longue du traitement de la pauvreté, plusieurs générations de chercheur-e-s ont enquêté auprès des personnes sans-abri. Ils ont pu décrire la survie à la rue, les différentes configurations de l'assistance, les violences sociales réservées aux sans-abri, les constructions du problème public à différentes périodes historiques, etc. Dans un souci de cumulativité, mais aussi de dépassement, ce colloque souhaite constituer un espace d'échange afin d’ouvrir de nouvelles perspectives à la recherche sur le sans-abrisme.

Programme

Mercredi 15 novembre

9h45-10h30 : Accueil des participants

10h30-10h50 : Ouverture

  • Ahmed Boubecker, directeur-adjoint du Centre Max Weber, UMR 5283
  • Stéphane Riou, Vice-président à la Recherche, Université de Lyon/Jean Monnet Saint-Étienne

10h50-11h15 : Introduction

  • Mauricio Aranda, politiste, doctorant, Université Paris Nanterre, ISP.
  • Marine Maurin, sociologue, doctorante, Université de Lyon/Jean Monnet Saint-Étienne, CMW.
  • Gabriel Uribelarrea, sociologue, doctorant, Université de Lyon/Jean Monnet Saint-Étienne, CMW.

11h15-12h45 : Table ronde 1 –  Migration et hospitalité : quelles politiques de l'accueil ?

Modérateur : Étienne Tassin, philosophe, professeur, Université Paris 7 Diderot, LCSP.

Intervenant-e-s :

  • Jérôme Vignon, président de l'Observatoire national de la pauvreté et de l'exclusion sociale, Paris.
  • Erwan Le Méner, sociologue, doctorant, EHESS, CEMS, Observatoire du Samusocial de Paris.
  • Marion Lièvre, ethnologue, docteure, Université Montpellier 3, CERCE, MARG-IN.

12h45-14h00 : Repas

14h15-16h15 

Atelier 1 – Villes sensibles

Modératrice : Florence Bouillon, anthropologue, maîtresse de conférence, Université Paris 8, LAVUE

Intervenant-e-s :

  • Homeless and urban space production : methodology in perspective through an investigation in Belo Horizonte (Brazil) and Bogota (Colombia), Karine Carneiro, professeure d'architecture et d'urbanisme, Universidade Federal de Ouro Preto.
  • Le Samu Social Grand Tunis : évaluation d’une expérience de prise en charge du sans-abri dans la société tunisienne, Sofiane Bouhdiba, démographe, professeur, Université de Tunis.
  • Politiques publiques pour les sans-abri et gentrification dans le contexte latino-americain, Marcela Tovar, directrice du Centro de pensamiento y accion par la transicion, Bogotá.
  • "Les clochards étalent leur crasse et leur gouaille!" Sur la politisation d’un enjeu parisien dans les années 1950, Mauricio Aranda, politiste, doctorant, Université Paris Nanterre, ISP.

Atelier 2 – Styles d'engagement

Modératrice : Claudia Girola, anthropologue, maîtresse de conférence, Université Paris 7 Diderot, LCSP.

Intervenant-e-s :

  • Enquêter au sein d’une EMPP, en tant que membre de l'équipe. Négocier sa posture : dilemmes et enjeux politiques et moraux, Julien Grard, anthropologue, docteur, APHM, Faculté de Médecine de la Timone, Aix-Marseille Université, EA 3279.
  • Approche  féministe dans la recherche sur le sans-abrisme : quels apports et quelles limites ?, Audrey Marcillat, sociologue, doctorante, EHESS, Iris.
  • Logement, logement social, hébergement, "housing first"… données empiriques, débats politiques et implication des chercheurs : aux premières lignes de l’action!, Stéphane Grenier,  professeur en travail social, Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue.
  • Structures spatiales du sans-abrisme. Une recherche sur l'implication des architectes dans les opérations de centres d’hébergement, Clara Piolatto, architecte DE, doctorante, Université Paris Nanterre, CRH-LAVUE/CMW

16h15-16h45 : Pause

16h45-17h45 : Écrire la pauvreté

Modératrice : Claudia Girola, anthropologue, maîtresse de conférence, Université Paris 7 Diderot, LCSP.

Intervenants :

  • Numa Murard, sociologue, professeur émérite, Université Paris 7 Diderot, LCSP.
  • Jean-François Laé, sociologue, professeur, Université Paris 8 Vincennes Saint-Denis, Cresppa-GTM.

18h00-20h00 : Cocktail de bienvenue

Jeudi 16 novembre 

9h00-11h00 

Atelier 3 – Catégories en action

Modérateur : Yankel Fijalkow, sociologue, professeur, ENSAPVS, CRH-LAVUE.

Intervenant-e-s :

J'aime trop la rue, je suis un "callejero" : "la rue" et les "gens de la rue" à Bogotá, Nataly Camacho Marino, anthropologue, doctorante, Université Paris 7 Diderot, LCSP.

  • La catégorie sans-domicile à l'épreuve de la pratique. Le cas des structures du Centre d'Action Sociale de la Ville de Paris, Marion Giovanangeli, sociologue, doctorante, Université Paris Dauphine, IRISSO.
  • Discours journalistiques et sens changeants: "sem-teto" ou "morador de rua" ?, Sonia Ferraz, professeure, Universidade Federal Fluminense ; Clara Britto et Leticia Acioly, étudiantes du Curso de Arquitetura e Urbanismo, Universidade Federal Fluminense ; Ana Luisa Bertoche, Architecte/Chercheur, UFRJ.
  • De la catégorisation des familles à la rue par les acteurs institutionnels et associatifs parisiens, Pierre Eloy, démographe, doctorant, Université Paris 1, INED, Observatoire social de la Direction de l'Action Sociale de l'Enfance et de la Santé.

Atelier 4 – Ambivalences de l'assistance

Modérateur : Thibaut Besozzi, sociologue, docteur, Université de Lorraine, 2L2S.

Intervenant-e-s :

  • Penser la relation d’assistance : transactions morales, ressources et ajustements autour de la pratique bénévole de la maraude, Erwin Flaureau, sociologue, doctorant, EHESS, CMH, Observatoire social de la direction de l’action sociale de l’enfance et de la santé.
  • L'éphémère assistance aux exilés, Laetitia Overney, sociologue, maître-assistante à l'ENS d'Architecture de Paris Belleville, IPRAUS  et  Jean-François Laé, sociologue, professeur, Université Paris 8 Vincennes Saint-Denis, CRESPPA.
  • Professionnels et bénévoles dans les dispositifs publics d’accompagnement social: entre concurrence, complémentarité, et distanciation, Louis Bourgois, politiste, doctorant, Science-Po Grenoble, PACTE et Marion Lièvre, ethnologue, docteure, Université Montpellier 3, CERCE, MARG-IN.

11h00-11h15 : Pause

11h15-12h45 : Table ronde 2 – Normes et expérimentations: comment construire un droit à habiter ?

Modérateur : Édouard Gardella, sociologue, chargé de recherche CNRS, CMW.

Intervenant-e-s :

Patrick Bouchain, constructeur.

  • Florian Aumond, maître de conférence en droit public, Université de Poitiers, CECOJI.
  • Jean-Jacques Argenson, président de SOLIHA Rhône et Grand Lyon.
  • Clara Piolatto, architecte DE, doctorante, Université Paris Nanterre, CRH-LAVUE/CMW.

12h45-14h15 : Repas

14h15-16h15 

Atelier 5 – Habiter l'institution, institutionnaliser l'habiter

Modératrice : Axelle Brodiez-Dolino, historienne, chargée de recherche CNRS, CNE, Marseille.

Intervenants :

  • De personne "sans domicile" à "résident". Reconsidérer les individus sous l'angle de l'hébergement social, David Grand, sociologue, docteur, chercheur et formateur à l'IREIS, chercheur associé au CMW.
  • Des initiatives pratiques contre le sans-abrisme : quand le squat a valeur de service. Retour sur la morale polémique d’expériences historiques, Baptiste Colin, historien, docteur, chercheur associé à l'ICT, Paris.
  • La qualité soignante des attachements. Habiter une institution de soins, Gabriel Uribelarrea, sociologue, doctorant, Université de Lyon/Jean Monnet Saint-Étienne, CMW.

Atelier 6 – S'impliquer dans l'action

Modérateur : Julien Levy, politiste, doctorant, Science-Po Grenoble, PACTE.

Intervenant-e-s :

  • Quand professionnels et sociologues débattent d’un dispositif en faveur de personnes sans-abri : quelle évolution des pratiques en recherche-action ?, Anne Petiau, sociologue, responsable du Centre d’étude et de recherche appliquées, Paris, chercheure associée LISE.
  • Traitement de la grande exclusion par le Samusocial de Paris : retour sur l’expérimentation d’une halte nuit à Paris, Émilie Adam-Vézina, sociologue, docteure, chargée d'études à Observatoire du Samusocial de Paris  et Mireille Eberhard, démographe, Observatoire du Samusocial de Paris.
  • Coordonner la nouvelle commission d'inclusion du "un chez-soi d'abord" : inclure sans exclure ? Lola Vives, sociologue, doctorante, Université de Lyon/Jean Monnet Saint-Étienne, CMW.

16h15-18h00 : Pause

18h00-21h00 : Projection-débat du film "Rivages", en présence de la réalisatrice Simone Fluhr, à la Cinémathèque de Saint-Étienne. Séance présentée et animée par Pascale Pichon, sociologue, professeure, Université de Lyon/Jean Monnet Saint-Étienne, CMW.

Vendredi 17 novembre 

9h00-11h00 :

Atelier 7 – Requestionner l'action publique

Modératrice : Cristina Filgueiras, sociologue, professeure, Pontificie Université de Minas Gerais.

Intervenant-e-s :

  • Le défi de la catégorisation des sans-domicile : L’hypothèse d’une typologie des trajectoires de sans-domicile ?, Aurélien Carotenuto-Garot, sociologue, doctorant, Université Paris 8 Vincennes Saint-Denis, Cresppa-GTM.
  • São Paulo city plan for street population : reprensatative policies and knowledge production on homelessness, Monique Filgueira, masterante, Sciences de l'Information, BICT/UFRJ, Brazilian Institute of Information in Science and Technology, in partnership with the Federal University of Rio de Janeiro.
  • Faire sens du "maintien en logement" : la politique Housing First à l'épreuve des géographies affectives, Dahlia Namian, sociologue, professeure, Université d'Ottawa et Sarah Boucher Guèvremont, sociologue, doctorante, Université d'Ottawa.

Atelier 8 – Ce que font les représentations

Modérateur : Patrick Bruneteaux, politiste, chargé de recherche CNRS, CRPS/CESSP.

Intervenant-e-s :

  • Les enjeux d'une recherche sociologique sur les femmes sans domicile. Présentation d'une enquête en cours dans un centre d'hébergement, Marie Loison-Leruste, sociologue, maîtresse de conférence, Université Paris 13, CERAL, chercheure associée au CMH.
  • Forts et faibles chez les "sans domicile fixe", Arnaud Béal, docteur en psychologie sociale, GREPS.
  • Les effets des représentations professionnelles sur les orientations en hébergement, Thierry Michalot, chercheur en sciences de l'éducation, maître de conférence, Université de Lyon/Jean Monnet Saint-Étienne, ECP.

Atelier 9 – Dimensions sanitaires du social

Modératrice : Catherine Lenzi, sociologue, ‎responsable de la recherche, de l'enseignement supérieur et de l'international à l' IREIS, laboratoire Printemps.

Intervenant-e-s :

  • Compromis et paradoxes dans la prise en charge médicale des personnes sans-domicile, Laureline Coulomb, sociologue, docteure, Université Bretagne Sud, LABERS.
  • Médicaliser pour mieux accompagner ? La professionnalisation de la prise en charge des sans-domicile (années 1980/1990), Vianney Schlegel, sociologue, doctorant, Université de Lille, Clersé.
  • Processus de construction d'une action publique de prise en charge des jeunes en errance : TAPAJ (Travail Alternatif Payé A la Journée), François Vedelago, sociologue, maître de conférence, Université Bordeaux Montaigne, laboratoire PASSAGES.

11h00-11h15 : Pause

11h15-11h30 : Lecture publique des étudiant-e-s du master Politiques sociales et développement territorial (Université de Lyon/Jean Monnet Saint-Étienne) et des étudiant-e-s en BTS Économie sociale et familiale (Lycée Saint Michel Saint-Etienne).

11h30-13h00 : Table ronde 3 – Savoirs et communautés d'enquêteurs : quelles participations des personnes concernées ?

Modérateur : Bertrand Ravon, sociologue, professeur, Université Lyon 2, CMW.

Intervenants :

  • Elodie Jouve, ethnologue, chargée de mission à la Mission Régionale d'Information sur l'Exclusion, Lyon, chercheure associée au CMW.
  • Nacerdine Bezghiche, chercheur sur le projet Capdroits, Lyon.
  • Nathalie Blanchet, Collectif SOIF de Connaissances, Odenore, Grenoble
  • Représentant ATD Quart Monde (sous réserve).

Lieux

  • Université Jean Monnet, Campus Tréfilerie - 10 Rue Tréfilerie,
    Saint-Étienne, France (42)

Dates

  • mercredi 15 novembre 2017
  • jeudi 16 novembre 2017
  • vendredi 17 novembre 2017

Mots-clés

  • SDF, sans-abri, pauvreté urbaine, vagabondage, care, domination, action publique, problème public, association, enquête, terrain, état social, hébergement social, comparaison, international

Contacts

  • Mauricio Aranda
    courriel : mau [dot] aranda [at] gmail [dot] com

Source de l'information

  • Mauricio Aranda
    courriel : mau [dot] aranda [at] gmail [dot] com

Pour citer cette annonce

« Le sans-abrisme en débats », Colloque, Calenda, Publié le jeudi 19 octobre 2017, http://calenda.org/418333