AccueilSéminaire doctoral du laboratoire « Conception, territoire, histoire, matérialité »(LACTH )

Séminaire doctoral du laboratoire « Conception, territoire, histoire, matérialité »(LACTH )

Doctoral seminar of the "Design, territory, history, materiality" laboratory (LACTH)

*  *  *

Publié le lundi 23 octobre 2017 par Céline Guilleux

Résumé

Prenant appui sur les différents domaines du laboratoire « Conception, territoire, histoire et matérialité » (LACTH), ce séminaire doctoral offre une plateforme d'échanges et de confrontations des travaux de recherche. Chaque domaine propose au moins une séance avec des invités.

Annonce

Coordination

Catherine Grout

Programme

Le mercredi, salle Jean Challet*, 14h30-17h30

15 novembre 2017 : « Mouvement, Spatialité »

Domaine Conception et Société (salle Pierre Eldin)*

  • Séance conjointe avec le CEAC, organisée par Anne Boissière (philosophe, professeure HDR à Lille3) et Catherine Grout (professeure d’esthétique HDR Ensapl, chercheuse au LACTH).
  • Chercheuse invitée : Laetitia Doat (maître de conférences, département Arts/Danse, Lille3, SHS)
  • Discutant(e)s du LACTH : Clotilde Fromentin-Félix (domaine matérialité), Eric Monin (domaine histoire)
  • Doctorantes : Ekaterina Shamova (LACTH, ED SHS) et Magali Goubert (CEAC, ED SHS).

Cette 9ème séance commune au LACTH et au CEAC (Centre d’étude des Arts Contemporains de Lille 3) portant sur la notion de spatialité retrouvera cette année une approche par la danse, le mouvement, son écriture (avec Laban) et des modes de restitution par le dessin.

Penser la question du point de vue en cinétographie Laban

  • Laetitia Doat, maître de conférences, CEAC, département Arts/danse, Lille 3

Que signifie “en avant”, “en haut” ou bien “à gauche” en cinétographie Laban?  Comment penser une direction, s’orienter dans l’espace lorsqu’on déchriffre une partition ? Doit-on considérer le mouvement en extériorité depuis le point du spectateur ou au contraire en intériorité depuis le point de vue du danseur ? En s’interrogeant sur les expressions « croquis de parcours », « signes de front », « place » ou encore « croix d’axe standard » telles qu’elles sont définies dans le dictionnaire usuel de cinétographie Laban rédigé par Albrecht Knust en 1979, il s’agira de comprendre combien le lecteur doit faire preuve de plasticité conceptuelle pour penser l’espace depuis différents paradigmes. Dans un souci didactique, ces expressions seront illustrées par une série d’exemples extraits de partitions du répertoire d’œuvres majeures de la danse au XXème siècle.

Mouvement expressif, entre Corps-et-Graphie

  • Magali Goubert, doctorante en 2ème année, CEAC, Lille3

Cette communication est l’occasion de présenter un volet important de ma recherche où je propose une approche inédite d’évaluation du dessin et, plus largement, d’œuvres d’arts plastiques. Il s’agit de repérer les qualités de mouvement inhérentes à une composition graphique en s’inspirant directement des travaux de Rudolf Laban, le plus grand théoricien du Mouvement expressif.

Du chef d’œuvre aux dessins d’enfants, en deçà de toute interprétation, mon angle d’observation met en perspective la façon dont les formes se présentent plutôt que ce qu’elles représentent. Pour illustrer mon propos, nous tenterons ensemble de percevoir les qualités de Mouvement d’œuvres « statiques  ». Cette approche « kinesthésique » de l’œuvre picturale ou graphique présente un angle de vue complémentaire aux actuelles grilles d’évaluation du dessin, souvent utilisées en thérapie.

Marcher ensemble : une expérience de deux projets de marche

  • Ekaterina Shamova, doctorante en 2ème année au Lacth (ED SHS Lille3)

Ayant amorcé lors de ma première communication dans le cadre de ce séminaire sur la spatialité les hypothèses relatives aux projets artistiques de marche collective, cette fois-ci je complémente ma réflexion par le présentation de l’expérience de deux projets et leur analyse. Il s’agit des « Promenades blanches » de Mathias Poisson et Alain Michard, ayant eu lieu à Nantes en mai 2017, et du projet « Attention à la marche! » qui s'est tenu à Bordeaux en juillet dernier et qui se présentait comme une randonnée de deux jours ponctuée par les interventions de plusieurs artistes, tels que le collectif « La Folie Kilomètre », Laurent Petit, Robin de Courcy et Mathias Poisson. Ces expériences me permettent d’aller plus loin dans mon questionnement sur la relation au monde qui se formerait pour chaque participant individuel, ainsi que de réfléchir sur l’éventuel mouvement commun qui se constituerait. Est-ce par le protocole annoncé ? Par les expériences proposées ? La question qui m’intéresse est la suivante - comment un mouvement commun se forme-t-il dans une situation précise, autrement dit, comment marche-t-on à plusieurs ? De quelle manière le paysage traversé (urbain et péri-urbain) s’intègre-t-il dans ces projets?

Mots clés : spatialité, mouvement, écriture, dessin, Laban, promenade urbaine.

21 février 2018 « Matérialité de la recherche »

Domaine Matérialité, pensée et culture constructives

  • Séance organisée par Ghislain His (professeur Ensapl, chercheur LACTH)
  • Doctorante en fin de thèse : Roberta Zarcone (ingénieure-architecte, maître assistante STA à l'ens{ap}l, laboratoire GSA, Géométrie-Structure-Architecture de l'Ensa Paris Malaquais, école doctorale VTT (Ville Transports Territoires) à Paris-Est),
  • Discutant LACTH : Eric Monin (domaine histoire)
  • Doctorant (Lacth) (en cours d’inscription), doctorant invité : Gaël Huitorel (architecte DPLG, maître-assistant TPCAU à l'ens{ap}l, doctorant à l’ENSA Paris-Belleville, laboratoire IPRAUS (UMR AUSser).

Cette séance intitulée "Matérialités de la recherche" a pour objectif de montrer comment la recherche peut faire évoluer la matérialité de l'architecture et les innovations techniques, et réciproquement comment la matérialité de l'architecture informe la recherche (par retours d'expérience, en observant combien les pratiques agissent sur les dispositifs constructifs, ou par améliorations successives de démonstrateurs, de prototypes ou tout simplement de réalisations). Il ne s'agit donc pas de parler de recherche-action, mais des interactions entre la recherche et un contexte technologique ou normatif, des savoir-faire techniques perdus ou oubliés de la tradition architecturale.

Mots-clés : matérialité, expérimentations, recherche, techniques, savoir-faire, normes et réglementations

7 mars 2018 : « L’enseignement de l’architecture post-68 »

Domaine Conception

  • Séance organisée par Frank Vermandel (MA, HDR, ENSAPL)
  • Chercheur Invité : Maxime Decommer (architecte, docteur en architecture, MA à l’ENSA de Bretagne, membre du laboratoire ACS, UMR AUSser CNRS 3329)
  • Discutante LACTH: Juliette Pommier (architecte, docteure en Architecture, chercheure au LACTH, MA à l’ENSAP de Lille)
  • Doctorant.e (à préciser)

Cette séance s’inscrit dans le cadre du programme de recherche inter-écoles HENSA 2020 : « Histoire de l’enseignement de l’architecture au XXe siècle », programme soutenu par le Bureau de la recherche architecturale, urbaine et paysagère et par le comité d’histoire du Ministère de la Culture. Dans le cadre de ce programme, l’équipe du LACTH associe pédagogie et recherche pour explorer l’histoire de l’Ensap de Lille et vise, plus largement,  à questionner l’enseignement de l’architecture depuis 1968.

Mots clés : enseignement, pédagogie, recherche

21 mars 2018 : « Lieu, localité, local : des régimes spatiaux en questions  »

Domaine Territoire

  • Séance organisée par Céline Barrère (MA SHS, Ensap Lille, Lacth)
  • Chercheures invitées : Caroline Rozenholc, (géographe, MAA ENSAPVS, CRH-LAVUE), Isabelle Estienne (MAA, ensapl, Chercheure au Lacth)
  • Discutantes : Séverine Bridoux-Michel (architecte Ensapl, Lacth, domaine conception) et Nicole Valois, architecte paysagiste, École d’urbanisme et d’architecture de paysage, Université de Montréal
  • Doctorant.e : (à confirmer)

Résolument interdisciplinaire, cette séance prend le contre-pied de la mort annoncée du lieu (Augé, 1992) pour interroger son retour en grâce (Brochot et de la Soudière, 2010 ; Lussault, 2017) et son caractère opératoire pour analyser les régimes spatiaux et les sociétés au prisme des enjeux contemporains qu’il s’agisse de la mondialisation, des reformulations identitaires. Nous y interrogerons ce qui fait lieu, c’est-à-dire la diversité des conditions de leur production, des acteurs impliqués dans ces processus, des politiques qui leur sont sous-jacentes ou encore des stratégies et des répertoires d’actions. 

Mots-clés : lieu, localité, spatialité, identité, circulation.

11 avril 2018 : « Présence graphique de la recherche en architecture et en paysage »

Atelier des doctorant.e.s, organisé par Catherine Grout

La séance propose à tou.te.s les doctorant.e.s du LACTH de traiter de la représentation, non dans la pratique de l'architecte et du paysagiste, mais dans la recherche en architecture et en paysage.

Mots clés : représentation, architecture, paysage, recherche

9 mai 2018 : « L’architecture du XXe siècle : construire l’innovation »

Domaine Histoire

  • Séance organisée par Catherine Blain (architecte, docteure en aménagement et urbanisme, ingénieure de recherche au LACTH), Richard Klein (architecte, professeur HDR ENSAPL, directeur du LACTH) et Eric Monin (architecte, professeur HDR ENSAPL, chercheur au LACTH),
  • Chercheuse invitée : Vanessa Fernandez (architecte, docteur en Architecture, ma Ensa Paris-Belleville, chercheuse IPRAUS/UMR Ausser)
  • Discutante : Ana bela de Araujo (architecte, docteur en Histoire de l’Art, ma Ensa de Marseille, chercheuse INAMA)
  • Doctorant : (en cours d’inscription)

Stimulé par le projet de recherche Architecture du XXsiècle, matière à projet pour la ville durable du XXIsiècle auquel participent des chercheurs du domaine histoire du LACTH, cette séance propose de réfléchir à la manière dont l’innovation s’est invitée dans une série de réalisations du XXe siècle. Comment a-t-elle été pensée, organisée, mise en œuvre, à l’interface de considérations techniques, économiques, sociales et plastiques ? À travers une série d’exemples, les invités s’intéresseront aux croisements disciplinaires et culturels, aux collaborations de toutes sortes et aux audaces inattendues qui ont donné forme à des créations originales, sources d’enseignements pour les réalisations futures.

Mots-clés : architecture, ambiances, construction, innovation,

Lieux

  • Salle Jean Challet ou salle Pierre Eldin - 2 rue Verte
    Villeneuve-d'Ascq, France (59650)

Dates

  • mercredi 15 novembre 2017
  • mercredi 21 février 2018
  • mercredi 07 mars 2018
  • mercredi 21 mars 2018
  • mercredi 11 avril 2018
  • mercredi 09 mai 2018

Mots-clés

  • spatialité, matérialité, enseignement, lieu, représentation, architecture, recherche

Contacts

  • Isabelle Charlet
    courriel : lacth [at] lille [dot] archi [dot] fr
  • Catherine Grout
    courriel : c-grout [at] lille [dot] archi [dot] fr

Source de l'information

  • Catherine Grout
    courriel : c-grout [at] lille [dot] archi [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Séminaire doctoral du laboratoire « Conception, territoire, histoire, matérialité »(LACTH ) », Séminaire, Calenda, Publié le lundi 23 octobre 2017, http://calenda.org/418635