AccueilÉvêchés, palais et monastères : les nouveaux centres de pouvoir durant l'Antiquité tardive

Évêchés, palais et monastères : les nouveaux centres de pouvoir durant l'Antiquité tardive

Bishoprics, palaces and monasteries - the new centres of power during late Antiquity

Recherches historiques et archéologiques franco-anglo-espagnoles

Franco-Anglo-Spanish historical and archaeological research

*  *  *

Publié le jeudi 26 octobre 2017 par João Fernandes

Résumé

Cette journée d’étude rassemblera des chercheurs spécialistes de l’Antiquité tardive et de l’Europe altomédiévale, appartenant à de prestigieuses universités et centres de recherches européens. La finalité est d'encourager les participants au dialogue croisé, interdisciplinaire et comparatiste, pour évaluer le sens, l’intensité et l’évolution dela relation entre la religion et le pouvoir laïque durant les siècles considérés.

Annonce

Présentation

Journée d'étude organisée par Isabel Sánchez (Université Autonome de Madrid / résidente 2016-2017 de l'IEA de Paris), Bruno Dumézil (Université Paris Nanterre) et Pablo Poveda (Université de Salamanque), avec le soutien de l'Institut d'études avancées de Paris, du RFIEA et du Programme EURIAS

Argumentaire

L’Antiquité tardive fut une période caractérisée par de grands changements aux niveaux culturel et politique, tels la conquête germanique et la transformation de Byzance en une société militarisée et christianisée. En outre, au début du Ve siècle le monde romain fut marqué par les grandes migrations de ce que l’on appelle les sociétés du barbaricum. Acceptant l’héritage romain à partir de la chute de l’Empire d’Occident, ces peuples construisaient de nouvelles entités politiques en se basant notamment sur les structures romaines précédentes. Les nouveaux royaumes s’appuyaient sur des différents pôles de gouvernement qui s’imbriquaient avec les centres de pouvoir religieux. Ces différents lieux centraux sont essentiels pour la compréhension du paysage tardo-antique et l’articulation politique du territoire.

Le but de cette journée d’étude est d’approfondir nos connaissances sur l’importance des chefs-lieux politiques et religieux à partir de l’analyse de différents cas d’étude régionaux ou locaux circonscrits dans la géographie de la Gaule et l’Hispanie durant l’Antiquité tardive.

La tenue de cette journée scientifique est motivée également par les nouveautés et les avancées de la connaissance archéologique et historique de ces dernières années sur la Gaule et la péninsule ibérique entre les Ve et IXe siècles, autour de questions-clefs comme celles des sociétés post-romaines, de l’économie, de la culture matérielle, du commerce, de l’architecture du pouvoir et du monde funéraire.

Pour stimuler le dialogue historique et archéologique sur les sociétés tardo-antiques et altomédiévales en Europe, quelques cas d’étude seront privilégiés pour mieux appréhender les approches topographiques, architecturales et territoriales comme voies possibles pour la compréhension de la conception spatiale du pouvoir et de la construction de nouveaux paysages culturels liés aux élites tardo-antiques. La comparaison des différents espaces sera privilégiée, mais on s’intéressera aussi aux particularités régionales. Il sera également enrichissant d’examiner les dynamiques de pouvoir liées aux royaumes Anglo-Saxons et la pertinence des traces archéologiques (importations, réseaux maritimes, topographie, chefs-lieux, sources écrites, religion) qui révèlent les contacts entre l’ancienne Britannia et le continent. Bref, des interactions entre les nouveaux dirigeants, et celles avec l’Église. Dans cette perspective critique, il est aussi crucial d’aborder les questions touchant à l’identité sociale (barbares vs romains), et aux transferts culturels.

Cette journée d’étude rassemblera des chercheurs, historiens et archéologues, spécialistes de l’Antiquité tardive et de l’Europe altomédiévale, appartenant à de prestigieuses universités et centres de recherches européens. La finalité est d’encourager les participants à entamer un dialogue croisé, interdisciplinaire et comparatiste, pour évaluer le sens, l’intensité et l’évolution de la relation entre la religion et le pouvoir laïque durant la période étudiée et sa projection sur le territoire.

Programme

9h00 - 9h15 Ouverture

    • Gretty Mirdal (IEA Paris)
    • Bruno Dumézil (Université Paris Nanterre)
    • Pablo Poveda (Université de Salamanque)
    • Isabel Sánchez (UAM- résidente 2016-2017 de l’IEA de Paris)
  • 9h15 - 9h45 Les lieux de pouvoir en Austrasie mérovingienne, Bruno Dumézil (Université Paris Nanterre) et Adrien Bayard (Paris I - São Paulo)
  • 9h45 - 10h15 Archéologie médiévale en France méditerranéenne. Lieux de pouvoirs et territoires du haut Moyen Âge (VI-XIIe s.), Laurent Schneider (CNRS et Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales, UMR 5648 CIHAM, Lyon)
  • 10h15 - 10h45 Fisc, palais et politique du Moyen Âge (V-XIe s.). Villes et élites en Gaule du nord, Josiane Barbier (Université Paris Nanterre et ARTEHIS: Archéologie, Terre, Histoire, Sociétés, UMR 6298, Dijon)

10h45 - 11h15 Pause

  • 11h15 - 11h45 Poitiers ou la trajectoire d'une ville d'autorité de la Gaule, du IVe au XIe siècleBrigitte Boissavit Camus (Université Paris Nanterre)
  • 11h45 - 12h15 The spatial organisation of Power in Anglo-Saxon England, Andrew Reynolds (UCL Institute of Archaeology, UK)

12h15 - 13h00 Discussion

13h00 - 14h30 Pause Déjeuner

  • 14h30 - 15h00 La création d’évêchés comme stratégie de pouvoir royal dans les royaumes merovingiens et visigothique, Pablo Poveda (Université de Salamanque)
  • 15h00 - 15h30 Dumio y el monacato galaico en los siglos VI y VIIPablo C. Díaz (Université de Salamanque)
  • 15h30 - 16h00 Paysages et architectures de la capitale Visigoth de Tolède : Los Hitos (VIIe-VIIIe s.), Isabel Sánchez (Université autonome de Madrid / résidente 2016-2017 de l'IEA de Paris) et Jorge Morín (Audema)

16h00 - 16h30 Pause

  • 16h30 - 17h00 Iglesias, fortificaciones y la articulación del poder en la Galicia tardoantigua y altomedieval (siglos IV-X)José Carlos Sánchez (Université de Saint-Jacques-de-Compostelle)

17h00 - 17h30 Discussion

Lieux

  • Institut d'études avancées de Paris, Hôtel de Lauzun - 17 quai d'Anjou
    Paris, France (75004)

Dates

  • jeudi 14 décembre 2017

Mots-clés

  • antiquité tardive, culture, politique, archéologie, histoire, économie, commerce, architecture du pouvoir, transferts culturels

Contacts

  • Information Paris IEA
    courriel : information [at] paris-iea [dot] fr

Source de l'information

  • Élodie Saubatte
    courriel : elodie [dot] saubatte [at] paris-iea [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Évêchés, palais et monastères : les nouveaux centres de pouvoir durant l'Antiquité tardive », Journée d'étude, Calenda, Publié le jeudi 26 octobre 2017, http://calenda.org/419551