AccueilLes trajectoires d'octobre

Les trajectoires d'octobre

Trajectories of October 1917

Origines, échos et modèles de la révolution

Origins, Reverberations and Models of revolution

*  *  *

Publié le mercredi 18 octobre 2017 par João Fernandes

Résumé

Dans l’histoire de la Russie puis de l’Union soviétique, point n’est besoin de rappeler qu’Octobre 1917 fut un moment fondateur tant cette évidence s’impose aux yeux des historiens. Les révolutions russes de Février mais surtout d’Octobre offrent de nouveaux cadres de pensée politique, une conception inédite de la société, un bouleversement radical du système économique. L’objet du colloque n’est pas tant de repenser ou de refaire l’histoire de 1917 en Russie que d’engager une réflexion sur l’histoire des révolutions qui empruntent à 1917, en ce qu’elles s’en rapprochent dans leur mécanisme, dans leur déroulement, à travers en particulier ce qu’elles portent d’explosion sociale, d’implosion de l’autorité et de construction d’une autre forme d’État.

Annonce

Objet

Dans l’histoire de la Russie puis de l’Union soviétique, point n’est besoin de rappeler qu’Octobre 1917 fut un moment fondateur tant cette évidence s’impose aux yeux des historiens. Les révolutions russes de Février mais surtout d’Octobre offrent de nouveaux cadres de pensée politique, une conception inédite de la société, un bouleversement radical du système économique.

Dès lors, la révolution est incarnée, tout autant pour ceux qui lui sont favorables que pour ceux qui lui sont hostiles. En Russie, ce moment cristallise les tensions accumulées entre une industrialisation tardive et spectaculaire et un monde rural dominant, le tout accentué par la guerre. Octobre 1917 n’est pas que fondateur, il est aussi héritier des reformulations des processus politiques, économiques ou sociaux qui débutent à la fin du XVIIIe siècle pour se développer tout au cours du siècle suivant, avec l’industrialisation des États européens. 1917 a fait l’objet d’une large historiographie qui naît très tôt, durant les années 1920, se déploie après la Seconde Guerre mondiale et durant la guerre froide, offre à penser de façon très diverse l’événement révolutionnaire, les histoires ainsi écrites étant articulées aux débats politiques et sociaux contemporains de leur écriture, tant ce moment a longtemps été le point d’ancrage d’antagonismes politiques. Aujourd’hui encore, des travaux récents, réalisés dans un contexte intellectuel et politique nouveau, invitent à reconsidérer l’histoire de cette période.

Hors des nouvelles frontières de la Russie tracées par les révolutionnaires, 1917 ouvre une longue période où cette expérience révolutionnaire sert d’exemple et joue un rôle messianique dans le monde entier. Tout au long du XXe siècle de nombreux mouvements politiques s’en revendiquèrent, choisissant dans la « boîte à outils » constituée par 1917, les éléments qui s’adaptaient à un objectif, une situation révolutionnaire, l’établissement d’un nouvel ordre politique et social.

L’objet du colloque organisé du 19 au 21 octobre 2017 n’est pas tant de repenser ou de refaire l’histoire de 1917 en Russie que d’engager une réflexion sur l’histoire des révolutions qui empruntent à 1917, en ce qu’elles s’en rapprochent dans leur mécanisme, dans leur déroulement, à travers en particulier ce qu’elles portent d’explosion sociale, d’implosion de l’autorité et de construction d’une autre forme d’État.

Il a aussi pour objectif de voir, plus largement, à quel point les modes de représentations sociaux et économiques qui naissent de 1917, même s’ils cristallisent des transformations antérieures, marquent durant le XXe siècle les sciences sociales, les représentations en général et les manières d’agir, politiques en particulier. Enfin, il vise à interroger le devenir de cet héritage révolutionnaire après 1991.

Autour d’Octobre 1917, dialogueront les historiens de 1917, à même d’apporter des éléments nouveaux d’interprétation et d’analyse de ce mouvement révolutionnaire dans l’Empire russe, avec des chercheurs travaillant sur d’autres aires et des périodes ultérieures, confrontés eux aussi à la question de 1917 dans l’analyse et l’interprétation de mouvements révolutionnaires.

Programme

19 octobre 2017

(Bulac, 65 rue des Grands Moulins, 75013 Paris)

9h-9h45. Allocution d’ouverture : Pierre-Cyrille Hautcœur (Président de l'EHESS) et Marie-Lise Tsagouria (Directeur de la Bulac)

Présentation du colloque : Alain Blum (INED et CERCEC-EHESS) et Sabine Dullin (Centre d’histoire de Sciences Po)

A. Nouveaux regards sur la Révolution russe de 1917

9h45-12h45. Président-discutant des séances : Alessandro Stanziani (CRH, EHESS)

  • 9h45-10h45. Lyudmila Novikova (HSE, Moscou) : Between Global and Local: Centenary Perspectives on the Russian Revolution.

10h45-12h45. Interprétations d’Octobre

  • Buldakov, Vladimir (IRI, Moscou) : Rumors as Metanarrative of Russian Revolution
  • Krasovitskaya, Tamara (IRI, Moscou) : L’histoire comme ressource politique des groupes ethniques non russes en février-octobre 1917
  • Munzhukova, Svetlana (Université d’État de Saint-Pétersbourg) : The October Revolution of 1917: a Revolution or a Natural Course of Events?
  • Svanidze, Tamara (INALCO, Paris) : Représentations politiques d’Octobre 1917 en Géorgie de la Première République jusqu’au milieu des années 1920

14h00-17h00. Présidente-discutante des séances – Françoise Daucé (CERCEC, EHESS)

14h00-15h00. Octobre, libération et modernité

  • Krylova, Anna (Duke University, USA) : Socialist Feminism and Gender Trajectories of October: A Nonlinear History
  • Ferreti, Maria (Università della Tuscia, Italie) : Les révolutions russes de 1917 et la crise de la modernité européenne. Contribution à une mise en perspective

15h00-16h00. Art et révolution

  • Kalinin, Ilya (EUP, Saint Pétersbourg) : Counter revolutionary Paradox of Cultural Revolution
  • Moine, Nathalie (CERCEC, Paris) : Around Recordings of Jewish Revolutionary Songs from Former Bundists, Moscow, 1935: an Attempt of Biographical Reconstructions, from Lodz’ Textile Factories, 1910s, to Butovo, 1938.

16h00-17h00. Questions et discussion

18h00-19h30. Visite à l’exposition organisée par la BDIC : “Et 1917 devient révolution…”, Hôtel des Invalides.

20 octobre 2017

(EHESS, 105 Bd. Raspail, 75006 Paris)

B. Les échos d’Octobre au-delà de l’URSS

9h-12h15. Présidente-discutante des séances – Catherine Gousseff (Centre Marc Bloch, Berlin)

9h-10h. Marcel Van der Linden (IISH, Amsterdam) : October and the Labor Movement in Europe

10h00- 12h15. Reconfigurations politiques à l’étranger

  • Bayerlein, Bernhard (ISM, Ruhr Universität, Allemagne) : « L’Octobre allemand » de 1923 ou la globalisation ratée de la révolution d’octobre?
  • Asta, Massimo (UP1, Paris) : La révolution dans les îles de Ponza et Ventotene. Repenser la stratégie du Parti communiste italien après le 25 juillet 1943.
  • Cirefice, Virgile (UP8, Paris) : Juillet 1789 ou Octobre 1917 ? Les socialistes français et italiens et la Révolution (1945-1956)
  • Dyakonova, Daria (Université de Montréal, Canada) : To Repress the Workers Movement “with a Stern Hand”: the October Revolution and the “Red Scare” in Canada During the Interwar Period.

14h-17h15. Présidente-discutante des séances – Sophie Cœuré (Université Paris Diderot)

14h-16h15. Confluence de luttes pour l’émancipation politique

  • Jonssson, Karin (Södertörn University, Suède) : Necessity or Activism: Temporal Perspectives on the Swedish Labor Movement’s Understanding of Revolution from 1917 to 1924.
  • Lucento, Angelina (HSE, Moscou) : Representing the Revolution: How October 1917 Shaped the Face of the American Black Power Movement.
  • Smolianskaïa, Natalia (RGGU, Moscou) : Situations et révolutions : retours et détours des émancipations politiques et culturelles dans le va-et-vient entre la Russie et la France pendant la période 1917- 2016.
  • Guirguis, Laure (IISH, Amsterdam) : 1917 modèle et repoussoir. Le parti et la lutte révolutionnaire : Ethos, théories et imaginaires révolutionnaires des gauches libanaises (1967-1973).

16h15-17h15. Questions et discussion

17h-30-19h30. Présidente de la séance – Valérie Tesnière (BDIC et EHESS)

17h30-19h30. « Filmer la Révolution – commémorer la Révolution ».

Projection publique de films de 1917 et des années qui suivent dans le cadre du cycle "Les Agendas du Politique" organisé par le Labex Tepsis en partenariat avec la BDIC et les Éditions de l'EHESS. Commentaires : Emilia Koustova (Geo, Université de Strasbourg) et Alexandre Sumpf (Arche, Université de Strasbourg)

21 octobre 2017

(EHESS, 105 Bd Raspail, 75006 Paris)

C. Un nouveau modèle pour la révolution

9h30-13h. Président-discutant des séances – Hamit Bozarslan (EHESS)

9h30-10h30.Conceptions économiques

  • Wheatcroft, Stephen (University of Melbourne, Australia) : Economic Factors in the Russian Revolutions and the History of Revolutionary Economic Development
  • Fondu, Guillaume (Université de Rennes 1, France) : Le marxisme des bolcheviks face à l´exigence de construction du socialisme

10h30-11h30. L’épuisement du modèle d’Octobre

  • Sauvé, Guillaume (Carleton University, Canada) : Un libéralisme bolchévique? L’angoisse de la division des pouvoirs en 1990-1993
  • Martin, Barbara (Universität Bremen, Allemagne) : A Conspicuous Absence: Silences Around the October Revolution in the Soviet Dissidence

11h45-12h30. Michael David-Fox (Georgetown University, USA) : The Life Cycle of the Russian Revolution and Trajectories of October

12h45-13h30. Conclusion générale : Juliette Cadiot (CERCEC-EHESS) et Marc Lazar (Centre d’histoire de Sciences Po)

Autour du colloque :

Et 1917 devient Révolution…
Du 18 octobre 2017 au 18 février 2018, la Bibliothèque de documentation internationale contemporaine (BDIC) présente l’exposition : Et 1917 devient Révolution

Hôtel national des Invalides, Cour d’honneur, 75007 Paris

Le centenaire des révolutions russes coïncide en effet avec celui de la Bibliothèque-musée de la Guerre, ancêtre de la BDIC, qui d’emblée a eu pour objectif de collecter directement sur le terrain des documents originaux produits dans le feu des événements.

Des documents uniques - affiches, tracts, films, photographies, presse illustrée et autres objets collectés à chaud pendant les événements permettent de comprendre comment 1917 devient « révolution », bouleversant l’univers politique, économique, social de millions d’hommes, de femmes et d’enfants en Russie, puis dans le monde entier.

Le catalogue est publié aux Éditions du Seuil.

« 1917 : Historiographie, dynamiques révolutionnaires et mémoires contestées », Cahiers du monde russe, no. 58/1-2, Paris, Éditions de l’EHESS, 2017.

Au même moment, à la BULAC

Exposition : La naissance d'un patrimoine soviétique en France : une archéologie du Pavillon de l'URSS à l’Expo 37.

Organisée par l’INALCO, l’INRAP et la Bulac.

Informations pratiques

Le colloque se tient en deux lieux :

  • Le 19 octobre à la BULAC, 65 rue des Grands-Moulins, 75013 Paris. Métro Bibliothèque-François Mitterrand.
  • Les 20 et 21 octobre à l’EHESS, amphithéâtre François Furet, 105 Bd. Raspail, 75006 Paris. Métro Notre-Dame des Champs, Rennes, Saint-Placide.

 Inscription gratuite sur https://tepsis.io

Organisateurs

École des hautes études en sciences sociales (EHESS) et Labex Tepsis (Transformation de l’État, politisation des sociétés, institution du social)

Tous les partenaires

Centre d’études des mondes russe, caucasien et centre-européen (Cercec, EHESS/CNRS, Paris), Centre d’histoire de Sciences Po (CHSP, Paris), Identités-Cultures-Territoires (ICT, Université Paris-Diderot), Bibliothèque universitaire des langues et civilisations (GIP BULAC, Paris), Bibliothèque de documentation internationale contemporaine (BDIC, Nanterre), Fondation Maison des sciences de l’homme (FMSH, Paris), Groupe d’études orientales, slaves et néo-hélleniques (Université de Strasbourg), Centre Marc Bloch (Berlin), Centre d’Etudes Franco-Russe (CEFR, Moscou).

Conseil scientifique

Alain Blum (INED & Cercec, EHESS), Hamit Bozarslan (Cetobac, EHESS), Oleg Budnitskii (Université Nationale de Recherche – Haut Collège d’Economie, Moscou), Juliette Cadiot (Cercec, EHESS), Sophie Cœuré (Université Paris-Diderot), Yves Cohen (CRH, EHESS), Françoise Daucé (Cercec, EHESS), Sabine Dullin (Centre d’histoire de Sciences Po), Catherine Gousseff (Centre Marc Bloch, Berlin), Frédéric Gros (Sciences Po), Bruno Karsenti (Lier, EHESS), Emilia Koustova (GEO, Université de Strasbourg), Stephen Kotkin (Department of History, Princeton University, États-Unis), Marc Lazar (Centre d’histoire de Sciences Po), David Mayer (IISH, Amsterdam), Valérie Mélikian (Cercec, EHESS), Alessandro Stanziani (CRH, EHESS), Alexandre Sumpf (Université de Strasbourg), Marcel Van der Linden (IISH, Amsterdam).

Lieux

  • Bulac, Le 19 octobre - 65 rue des Grands Moulins
    Paris 13 Gobelins, France (75013)
  • EHESS, Amphithéâtre François Furet, les 20 et 21 octobre - 105 Bd Raspail
    Paris 06 Luxembourg, France (75006)

Dates

  • jeudi 19 octobre 2017
  • vendredi 20 octobre 2017
  • samedi 21 octobre 2017

Mots-clés

  • révolution russe, révolution

Contacts

  • Fabrice Demarthon
    courriel : fabrice [dot] demarthon [at] cnrs [dot] fr
  • Claire Pinto
    courriel : claire [dot] pinto [at] ehess [dot] fr
  • Fernando Avakian
    courriel : fernando [dot] avakian [at] ehess [dot] fr

URLS de référence

Source de l'information

  • Alain Blum
    courriel : blum [at] ined [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Les trajectoires d'octobre », Colloque, Calenda, Publié le mercredi 18 octobre 2017, http://calenda.org/419614