AccueilDu festival au web, les enjeux du court métrage depuis 1990

Du festival au web, les enjeux du court métrage depuis 1990

From the festival to the web, the stakes of the short film since 1990

Production, diffusion, réception, esthétique

Production, diffusion, reception, aesthetics

*  *  *

Publié le mardi 31 octobre 2017 par Céline Guilleux

Résumé

Le court métrage semble toujours tenir une position ambiguë, entre exercice pour jeunes réalisateurs et film d’art et essai assumé, entre forme marginalisée dans le paysage audiovisuel, mais parfois instrumentalisée, forme audiovisuelle indispensable, mais dont le grand public se dispenserait allègrement. Ce colloque entend revenir sur l’importance du court métrage dans le paysage cinématographique et audiovisuel français et international et réaffirmer son caractère complexe et ses liens avec le secteur audiovisuel et les nouveaux médias.

Annonce

Argumentaire

Le court métrage semble toujours tenir une position ambiguë, entre exercice pour jeunes réalisateurs et film d’art et essai assumé, entre forme marginalisée dans le paysage audiovisuel, mais parfois instrumentalisée, forme audiovisuelle indispensable, mais dont le grand public se dispenserait allègrement. Nous entendons revenir sur l’importance du court métrage dans le paysage cinématographique et audiovisuel français et international et réaffirmer son caractère complexe et ses liens avec le secteur audiovisuel et les nouveaux médias.

L’article 3 du décret n°90-66 du 17 janvier 1990 dispose que le long métrage a une durée supérieure à une heure. Le Décret n°99-130 du 24 février 1999 relatif au soutien financier de l'industrie cinématographique énonce que « Constituent des oeuvres cinématographiques de courte durée celles dont la durée de projection en salles de spectacles cinématographiques est inférieure ou égale à une heure ». Les enjeux de formats sont ici à éclaircir : quelles sont les conséquences de cette opposition et de la grande variété des formats en termes de diffusion, production ou de visionnage ?

En réunissant professionnels, chercheurs et étudiants en cinéma, ce colloque international pluridisciplinaire souhaite questionner les aspects économiques, esthétiques, artistiques et culturels du court métrage depuis 1990. Pourquoi produisons, réalisons, diffusons et regardons-nous des courts métrages ? Quels sont les acteurs du monde du court métrage ? Quelle place se fraie le court métrage dans le paysage audiovisuel et médiatique ? Comment tente-t-il de tirer son épingle du jeu avec le web ? Comment la question de la durée, comme choix ou comme contrainte, se traduit-elle dans une dimension artistique ? Comment cohabite-t-il avec les autres formes audiovisuelles courtes ? Depuis la revue Bref jusqu’à Youtube, quelle visibilité pour le court métrage ? 

Une attention particulière sera accordée aux propositions de communication relevant des enjeux liés au web ainsi que des enjeux sectoriels. Les questionnements peuvent être liés aux thématiques suivantes :

  • La place du court métrage au sein de l’économie du cinéma et de manière générale de l’audiovisuel
  • Les changements liés au web quant aux pratiques de production de courts métrages, à la visibilité, aux modes de rémunération et enfin à la diffusion
  • Quels publics pour le court métrage?
  • Les réseaux de production/distribution/diffusion
  • Les stratégies de valorisation et de visibilité
  • Les modes de diffusion : salles (avant séance, engagement des salles art et essai, programmes de courts métrages), festivals, diffusions télévisées (linéaire, mais aussi délinéarisée), web (plateformes SVOD, gratuites, Youtube)
  • Les stratégies de financement. Qui finance le court métrage et pourquoi ? Pour quelle raison des chaînes de télévision coproduisent, produisent ou achètent-elles des courts métrages ? Que change le crowdfunding aux modes de financement du court métrage ?
  • L’influence de la durée sur l’esthétique du film 

Ce colloque est porté par l’IRCAV et le CEISME à l’Université Sorbonne Nouvelle - Paris 3, le LabEx ICCA et l’UFR Arts et médias. Il s’intègre au Festival Objectif Censier, Festival de courts métrages de la Sorbonne Nouvelle.

Modalités de soumission

Les propositions de contributions (2500 signes maximum, espaces compris) assorties d’une courte notice biographique devront être envoyées à objectifcensier.paris3@gmail.com

avant le 15 décembre 2017.

La décision du comité scientifique sera annoncée le 15 janvier 2018.

Comité d'organisation

  • Marie Ballarini, IRCAV, Université Sorbonne Nouvelle Paris 3
  • Chloé Mougenot, CEISME, Université Sorbonne Nouvelle Paris 3 Étudiants du département cinéma-audiovisuel de Paris 3 organisateurs d’Objectif Censier 

Comité scientifique

  • Perrine Boutin, IRCAV, Université Sorbonne Nouvelle - Paris 3
  • Marie-France Chambat-Houillon, CEISME, Université Sorbonne Nouvelle - Paris 3
  • Caroline Guigay, IRCAV, Université Sorbonne Nouvelle - Paris 3
  • Stéphane Kahn, Programmateur, L'Agence du court métrage et rédacteur de la revue Bref
  • Jacques Kermabon, rédacteur en chef de la revue Bref
  • Barbara Laborde, IRCAV Université Sorbonne Nouvelle- Paris 3
  • Benoît Labourdette, président de la Coordination nationale Passeurs d'images
  • Matthias Steinle, IRCAV, Université Sorbonne Nouvelle - Paris 3
  • Richard Sidi, délégué général et responsable des départements scénario et production de la Maison du film court
  • Benoît Turquety, Université de Lausanne
  • Pascal-Alex Vincent,  réalisateur, scénariste, enseignant Université Sorbonne Nouvelle - Paris 3

Lieux

  • Sorbonne
    Paris, France (75005)

Dates

  • vendredi 15 décembre 2017

Mots-clés

  • court-métrage, cinéma production, réception, film, interdisciplinaire, audiovisuel, bref, format

Contacts

  • Marie Ballarini
    courriel : marie [dot] ballarini [at] univ-paris3 [dot] fr

Source de l'information

  • Marie Ballarini
    courriel : marie [dot] ballarini [at] univ-paris3 [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Du festival au web, les enjeux du court métrage depuis 1990 », Appel à contribution, Calenda, Publié le mardi 31 octobre 2017, http://calenda.org/419993