AccueilLa présence de l’absence. Histoire, mémoire, post-mémoire

La présence de l’absence. Histoire, mémoire, post-mémoire

La presencia de lo ausente: historia, memoria, post-memoria

The presence of the absent: History, memory, post-memory

Europe-Amérique latine, XXe-XXIe siècle

Europa-América Latina, siglos XX-XXI

Europe-Latin America, 20th-21st centuries

*  *  *

Publié le vendredi 10 novembre 2017 par Céline Guilleux

Résumé

L’histoire, en tant que discipline, requiert le passé à partir du présent, alors même que l’opérativité de la mémoire signifie l’irruption du passé dans le contemporain. L’absence se fait alors présence dans cette différence phénoménologique, même si ce n’est pas à cela que l’historiographie en tant que discipline de savoir a réagi d’emblée. Cette école thématique a pour objectif d’approfondir l’étude des liens et des différences entre histoire et mémoire afin d’ouvrir de nouvelles perspectives qui nous permettent de réfléchir sur l’activité de l’historien dans des sociétés démocratiques, où le passé n’est plus l’apanage des historiens.

Annonce

Coordination

  • José Javier DÍAZ FREIRE (Universidad del País Vasco / Euskal Herriko Unibertsitatea),
  • Jesús IZQUIERDO MARTÍN (Universidad Autónoma de Madrid)

Organisation

  • École des hautes études hispaniques et ibériques (Casa de Velázquez, Madrid),
  • Universidad Autónoma de Madrid, Universidad del País Vasco / Euskal Herriko Unibertsitatea,
  • Programa de Doctorado Interuniversitario en Historia Contemporánea (UAM- UCM-UNICAN-UPV/EHU-USC-UV-UZ)

Dates et lieu

Dates de l’École Thématique : 22-23 janvier 2018

Lieu :

Universidad Autónoma de Madrid - Facultad de Filosofía y Letras Campus de Cantoblanco

C/. Francisco Tomás y Valiente, 1 28049 Madrid-ESPAÑA

Présentation

L’Histoire, en tant que discipline, requiert le passé à partir du présent, alors même que l’opérativité de la mémoire signife l’irruption du passé dans le contemporain. L’absence se fait alors présence dans cette différence phénoménologique, même si ce n’est pas à cela que l’historiographie en tant que discipline de savoir a réagi d’emblée.  La mémoire défe l’histoire avant tout dans sa dimension institutionnelle : compte tenu du caractère partiellement involontaire de la remémoration, et de son fonctionnement ouvert,  elle  se situe en dehors du champ académique et, par conséquent, elle ne demeure que partiellement analysable dans le cadre actuel des champs disciplinaires modernes. Cependant, l’historien participe également à la création des cadres sociaux de la mémoire. Il a donc une responsabilité publique dans l’élaboration de cette mémoire, surtout si l’origine de celle-ci est issue de l’expérience traumatique de celui qui l’incarne. Cette perception de la  dialectique  entre  mémoire  et  histoire  traverse  la  réfexion  de  Walter  Benjamin,  Paul Ricoeur Dominick La Capra, Enzo Traverso ou Marianne Hirsch, notamment en regard des traumas que les génocides ont pu générer des deux côtés de l’Atlantique.

Cette école thématique a pour objectif d’approfondir l’étude des liens et des différences entre  histoire  et  mémoire  afn  d’ouvrir  de nouvelles  perspectives  qui  nous  permettent de réféchir sur l’activité de l’historien dans des sociétés démocratiques, où le passé n’est plus l’apanage des historiens. Cette activité s’articule autour d’une série de sept conférences prononcées par des spécialistes de cette thématique, qui aborderont la question des liens entre histoire et mémoire, de l’activisme politique des mouvements mémoriaux, des génocides, de la mémoire féministe, du témoignage de la littérature ou de la discussion du concept de post-mémoire. Conçue principalement comme une activité de formation à l’attention des doctorants, cette école thématique est également ouverte à des étudiants, à des enseignants et à des chercheurs.

Encadrants

  • Francisco FERRÁNDIZ (CSIC, Madrid)
  • Elizabeth JELIN (CONICET, Argentina)
  • Germán LABRADOR MÉNDEZ (Princeton University)
  • Marie-Claire LAVABRE (CNRS-Université Paris Nanterre)
  • Miren LLONA GONZÁLEZ (Universidad del País Vasco / Euskal Herriko Unibertsitatea)
  • Antonio MIGUEZ MACHO (Universidade de Santiago de Compostela)
  • Pedro RUIZ TORRES (Universitat de València)

Déroulement

L’École thématique se déroulera sur deux journées de travail en présence de spécialistes de cette thématique. Ces journées s’articuleront autour de conférences le matin, suivies d’un débat avec l'ensemble des candidats sélectionnés, et de trois ateliers l’après-midi, animés par ces mêmes conférenciers, au choix des candidats inscrits selon les disponibilités.

Les débats et les interventions se dérouleront en espagnol, français ou en anglais.

Les participants (25 maximum) assisteront à des conférences méthodologiques ou historiographiques et à des ateliers pratiques dirigés par les conférenciers.

Conditions pratiques

La sélection des 25 participants se fera en fonction du dossier académique du candidat, de son  profl  de  formation  et  connaissance  des  langues.  Une  priorité  sera  accordée  aux candidats préparant une thèse et dont les travaux de recherche s’inscrivent dans les champs thématiques de ces journées. Pour cela, ils devront présenter une lettre de motivation, en expliquant les raisons de leur candidature (500 mots maximum).

À compter du 30 novembre 2017, les candidats seront informés du résultat de la sélection. Les candidats sélectionnés seront ensuite informés de la procédure à suivre. A l’issue de l’école thématique, les candidats recevront un certifcat de présence.

Le prix de l’inscription est de 50€ (à travers le système paypal. Il comprend :

  • le logement à la Casa de Velázquez (en chambre double partagée), 3 nuits, pour les candidats qui en font la demande et qui ne résident pas à Madrid.
  • Les déjeuners, 2 jours

Les frais de déplacements et les dîners sont à la charge des participants.

Une aide à la mobilité pourra être accordée aux candidats qui en feront la demande, inscrits dans un établissement d’enseignement supérieur d’Afrique ou d’Amérique latine.

Date limite d’inscription : 25 novembre 2017 – 17h (heure de Madrid)

Accéder au formulaire d’inscription

Catégories

Lieux

  • Universidad Autónoma de Madrid - Facultad de Filosofía y Letras Campus de Cantoblanco - C/. Francisco Tomás y Valiente 1
    Madrid, Espagne (28049)

Dates

  • samedi 25 novembre 2017

Mots-clés

  • histoire, contemporaine, historia, contemporánea, mémoire, memoria

Source de l'information

  • Matthieu Iandolino
    courriel : matthieu [dot] iandolino [at] casadevelazquez [dot] org

Pour citer cette annonce

« La présence de l’absence. Histoire, mémoire, post-mémoire », École d'été, Calenda, Publié le vendredi 10 novembre 2017, http://calenda.org/420951