Página inicialLa ville et les mots

La ville et les mots

The city and its words - markers, masks and interpretations

Marqueurs, masques et interprétations

*  *  *

Publicado Segunda, 13 de Novembro de 2017 por Elsa Zotian

Resumo

Ces deux journées d’étude proposent aux chercheurs de toutes disciplines d’interroger la place et le rôle des mots en recherche architecturale et urbaine. Depuis les premières tentatives de sémiologie urbaine ou de sémiologie spatiale amorcées au tournant des années 1960-1970, les raisons de s’intéresser aux mots en recherche urbaine ont évolué. Il ne s’agit plus de trouver dans la linguistique la source d’une critique envers le fonctionnalisme, affirmer que les villes, au-delà de leurs fonctions, ont un sens et sont structurées comme un langage : il semble acquis que les formes sont signifiantes et interprétables et la phénoménologie urbaine constitue aujourd’hui un champ de recherche identifié. Il n’est pas unifié pour autant et nous voudrions à l’occasion de ces journées dresser un bilan des débats en cours.

Anúncio

Présentation

Ces deux journées d’étude proposent aux chercheurs de toutes disciplines d’interroger la place et le rôle des mots en recherche architecturale et urbaine. Depuis les premières tentatives de sémiologie urbaine ou de sémiologie spatiale amorcées au tournant des années 1960-1970, les raisons de s’intéresser aux mots en recherche urbaine ont évolué. Il ne s’agit plus de trouver dans la linguistique la source d’une critique envers le fonctionnalisme, affirmer que les villes, au-delà de leurs fonctions, ont un sens et sont structurées comme un langage : il semble acquis que les formes sont signifiantes et interprétables et la phénoménologie urbaine constitue aujourd’hui un champ de recherche identifié. Il n’est pas unifié pour autant et nous voudrions à l’occasion de ces journées dresser un bilan des débats en cours.

Programme

Mercredi 6 décembre 2017

Ecole nationale supérieure d'architecture de Paris-Belleville, salle 12, 2e étage, bâtiment B

9h-9h30 : Accueil des participants

9h30-10h : Ouverture : Isabelle Chesneau (Maître-assistante en SHS, ENSA Paris-Malaquais, chercheure ACS/UMR AUSser)

1. Genèse des mots de la ville

Modérateurs : Éric Chauvier et Valérie Dufoix

Au cours de cette matinée, nous nous intéresserons à la construction des opérations de désignation. De quelle manière s’opèrent les hiérarchies entre les mots, les images et les formes ? Comment s'établissent classements, taxinomies et catégorisations ? Certains phénomènes résistent-ils à ces tentatives de désignation ?

  • 10h-10h20 : Claire Allouche (DHTA, ENS Ulm et Université Paris 8) : Face aux images de la banlieue, les mots de ses habitants
  • 10h20-10h40 : Andres Avila (doctorant en histoire de l’art, Université Paris 1 - ED 441) : Architectures de mass media pendant l’entre-deux-guerres : les cinémas dans la ville et dans les périodiques d’architecture

10h40-11h : Pause

  • 11h-11h20 : Jean Attali (philosophe, chercheur associé UMR AUSser) : Figures et concepts au prisme des glossaires urbains
  • 11h20-11h40 : Soline Nivet (architecte DPLG, docteure en architecture, Maître-assistante ENSA Paris-Malaquais, chercheure à l’UMR AUSser), Antoine Fleury (docteur en géographie, chercheur au CNRS, UMR Géographie-cités), Géraldine Texier-Rideau (architecte DPLG, docteure en histoire urbaine, Maître-assistante ENSA Clermont-Ferrand, chercheure et co-directrice du GRF Ressources - ENSA Clermont-Ferrand) :

Les mots du Grand Paris Express : une expérience au sein de l’atelier des places

  • 11h40-12h : Tiphaine Abenia (ingénieure génie-civil INSA, architecte DE, doctorante en architecture, Université de Montréal, Faculté de l’aménagement, LEAP) : Structures abandonnées et mise en échec des modes de classification

12h-12h30 - Discussion

12h30-14h - Déjeuner

2. Normalisation de l'espace par le langage

Modérateurs : Vincent Negri et Vincent Veschambre

Sept communications analyseront, ensuite, les processus de normalisation de l’espace engagés par certains marqueurs juridiques, d’une part, et par le langage du marketing, d’autre part.

  • 14h-14h20 : Belinda Redondo (docteur en urbanisme, chercheur associé Lab’Urba - EUP /UPEM) : La ville du tram : vers une nouvelle lexicalité urbaine ?
  • 14h20-14h40 : Marina Rotolo (doctorante en architecture, IPRAUS/UMR AUSser) : Le concept du mot « label » : entre appropriation locale et vision internationale
  • 14h40-15h : Barbara Rief Vernay (architecte, docteure en géographie urbaine, Université Paris Ouest Nanterre La Défense / Université Technique de Vienne) : Vienne, « centre historique » : notion mythifiée au service d’un développement urbain postfordiste. Une analyse sémiologique

15h-15h30 : Discussion

15h30-16h : Pause

  • 16h-16h20 : Yankel Fijalkow (professeur ENSA Paris-Val-de-Seine, CRH/UMR LAVUE), Bruno Maresca (Credoc, SciencesPo) : La construction statistique de la notion de logement indigne
  • 16h20-16h40 : Éric Chauvier (anthropologue, Maître-assistant ENSA Versailles, UMR AAU), Laurent Devisme (urbaniste, professeur ENSA Nantes, UMR AAU) : Langage et condition urbaine. Aménager l’espace en donnant le ton
  • 16h40-17h : Frédéric Moulène (docteur en sociologie, professeur agrégé de sciences sociales, Laboratoire DynamE, Université de Strasbourg ; Laboratoire Elliadd, Université de Besançon) : Quand les mots du marketing urbain refont le territoire : de la « ville des fous » aux « châteaux dans le vignoble ». Un exemple alsacien
  • 17h-17h20 : Salifou Ndam (chercheur au Centre National d’éducation-MINRESI, doctorant en sociologie urbaine au CRFD-SHSE de l’Université de Yaoundé 1, Cameroun), Hyacinthe jean Abega (socio-urbaniste, Université de Yaoundé 1, Cameroun) : Comprendre la ville par ses affiches de rue : les significations d’un urbanisme pluriel à Yaoundé

17h20-17h50 : Discussion

Jeudi 7 décembre 2017

Ecole nationale supérieure d'architecture de Paris-Malaquais, amphithéâtre du Mûrier

3. Circulation des mots et des notions dans l'espace et dans le temps

Modérateurs : Nathalie Lancret et Adèle Esposito

Nous clôturerons cette rencontre en nous attachant à la dynamique du langage, tant dans le temps que dans l’espace. Des mots se créent parfois dans une langue donnée (néologie), quand d’autres se chargent d’un sens nouveau en rencontrant de nouvelles cultures ou en évoluant au fil du temps.

  • 9h30-9h50 : Leda Dimitriadi (Maître-assistante, ENSA Paris-Malaquais, chercheure ACS/UMR AUSser) : Ecumenopolis. Signification descriptive et projectuelle du néologisme chez C. A. Doxiadis
  • 10h-10h30 : Virginie Mathé (maître de conférences en histoire ancienne, Université Paris-Est Créteil Val de Marne (UPEC), département d'Histoire) : Présence des passés dans les mots grecs de la ville antique réunis par Pollux de Naucratis dans l’Onomasticon (IIe s. ap. J.-C.)

10h30-11h : Pause

  • 11h-11h30 : Corinne Jaquand (maître-assistante ENSA Paris-Belleville, chercheure IPRAUS/UMR AUSser) : Du « Stadtlandschaft » à la « ville-paysage » : migrations d’un mot-concept dans les traditions urbanistiques européennes
  • 11h30-12h : Myriame Ali-Oualla (architecte, doctorante PAVE, Centre Emile Durkheim, U-Bordeaux/ENSAPBx) : Des espaces et des mots : Du rural au bidonville, et du bidonville à la ville formelle

12h-14h - Déjeuner

  • 14h-14h30 - Laurent Coudroy de Lille (EUP, EA Laburba), Olivier Ratouis (Paris Nanterre, UMR LAVUE) : Genèse et chronologie d’une langue de l’urbanisme
  • 14h30-15h : Filippo Fiandanese (PhD candidate, PhD programme in Architecture. History and Project, Politecnico di Torino), Francesca Frassoldati (Associate Professor, PhD, Politecnico di Torino) : Domesticating the megacity: a selection of simple terms to discuss transnational urban phenomena
  • 15h-15h30 : Jennifer Buyck (architecte, maîtresse de conférences, Institut d'Urbanisme de Grenoble, Laboratoire PACTE UMR 5194) Décoloniser l'urbanisme : interrogations autour de la notion de territoire

15h30-16h : Pause

  • 16h-16h30 : Alexandra Pignol (philosophe, enseignante en SHS, chercheure au laboratoire AMUP, ENSA Strasbourg), Yang Liu (architecte-urbaniste chez Arte Charpentier Architectes, chercheure associée IPRAUS/UMR AUSser, enseignante contractuelle ENSA Paris-Belleville), Jeremy-Allan Hawkins (philosophe et poète, enseignant en SHS, chercheur associé au laboratoire AMUP, ENSA Strasbourg), Cristiana Mazzoni (architecte-urbaniste, professeur en Ville et territoire, chercheure associée à l’IPRAUS, chercheure au laboratoire AMUP, ENSA Strasbourg) : Words building cities : les mots de la ville au croisement des cultures européennes et asiatiques

16h30 : Conclusion des deux journées

Coordination scientifique

  • Éric Chauvier (ENSA Versailles, AAU/CRENAU)
  • Isabelle Chesneau (ENSA Paris-Malaquais, AUSser/ACS)
  • Valérie Dufoix (ENSA Paris-Belleville, AUSser/Ipraus)
  • Adèle Esposito (CNRS, AUSser/Ipraus)
  • Nathalie Lancret (CNRS, AUSser/Ipraus)
  • Vincent Negri (CNRS/Institut des Sciences sociales du Politique)

Locais

  • Ecole nationale supérieure d'architecture de Paris-Malaquais, amphithéâtre du Mûrier - 14, rue Bonaparte
    Paris, França (75006)

Datas

  • Quarta, 06 de Dezembro de 2017
  • Quinta, 07 de Dezembro de 2017

Palavras-chave

  • langage, discours, linguistique, traduction, historicité, représentations sociales, histoire des mots, désignation, performativité, néologisme, marqueurs territoriaux, narration, lexique

Contactos

  • Isabelle Chesneau
    courriel : isabel [dot] chesneau [at] gmail [dot] com
  • Véronique Le Veux
    courriel : veronique [dot] le-veux [at] paris-malaquais [dot] archi [dot] fr

Fonte da informação

  • Julien Bastoen
    courriel : umrausser [at] gmail [dot] com

Para citar este anúncio

« La ville et les mots », Jornadas, Calenda, Publicado Segunda, 13 de Novembro de 2017, http://calenda.org/421230