AccueilGenre et contraception : quelles (r)évolutions ?

Genre et contraception : quelles (r)évolutions ?

Gender and contraception: what kind of (r)evolutions?

*  *  *

Publié le lundi 30 octobre 2017 par Elsa Zotian

Résumé

Cet évènement a pour objectifs de revenir sur les « (r)évolutions » que constitue la diffusion de la contraception dans le monde, et de faire état du renouvellement des recherches sur la contraception et l’avortement par l’intégration d’une perspective de genre. L’accessibilité matérielle et légale des méthodes et des savoirs sur la maîtrise de la fécondité a pu conduire à modifier les rapports de forces qui s’exercent dans différentes sphères sociales. S’interroger sur la contraception aujourd’hui renvoie entre autres à questionner les représentations de l’autonomie procréative et de l’égalité des sexes.

Annonce

Le colloque aura lieu les 18 et 19 décembre 2017 à Paris - Sciences Po 28 rue des Saints Pères - 56 rue Jacob

Argumentaire

Pour célébrer le cinquantième anniversaire de la légalisation de la contraception en France (adoption de la loi Neuwirth le 19 décembre 1967), les membres du Laboratoire Junior Contraception&Genre (Cité du Genre, HALL USPC) organisent, en partenariat avec l’Institut National d’Études Démographique (Ined) un colloque international intitulé « Genre et Contraception : quelles (r)évolutions ? ».

Cet évènement a pour objectifs de revenir sur les « (r)évolutions » que constitue la diffusion de la contraception dans le monde, et de faire état du renouvellement des recherches sur la contraception et l’avortement par l’intégration d’une perspective de genre. L’accessibilité matérielle et légale des méthodes et des savoirs sur la maîtrise de la fécondité a pu conduire à modifier les rapports de forces qui s’exercent dans différentes sphères sociales. S’interroger sur la contraception aujourd’hui renvoie entre autres à questionner les représentations de l’autonomie procréative et de l’égalité des sexes. Il s’agit donc de faire un état des lieux des savoirs et d’ouvrir de nouvelles pistes de recherche sur les multiples enjeux liés à la contraception, dans une perspective de genre et en prenant en compte l’imbrication avec d’autres rapports de domination (classe, race, âge, handicap).

Membres du Laboratoire Junior Contraception&Genre et comité d’organisation : Julie Ancian, Sociologue (EHESS, Iris, Cermes3, ED286) Mona Claro, Sociologue (Ined-EHESS, Iris, Cems, ED286) Leslie Fonquerne, Socio-anthropologue (UT2J, CERTOP, TESC) Cyrille Jean, Historien (ED234, SciencesPo-CHSP-EA113) Aurore Koechlin, Sociologue (Université Paris 1, Cetcopra, ED philosophie) Mireille Le Guen, Démographe (IRD, Ceped, Inserm-Cesp, Ined, EDSP) Alexandra Roux, Sociologue (EHESS, Cermes3, Inserm-Cesp, ED286) Mylène Rouzaud-Cornabas, Politiste (Inserm-Cesp, SciencesPo-CSO, EDSP) Cécile Thomé, Sociologue (EHESS, Iris, ED286) Cécile Ventola, Sociologue (Ined)

Le laboratoire Junior Contraception & Genre

En janvier 2017, dix jeunes chercheur·e·s de disciplines variées (sociologie, histoire, anthropologie, démographie, science politique et santé publique) travaillant tou·te·s sur la contraception avec une perspective de genre, ont décidé de se réunir régulièrement afin d’échanger sur leurs recherches. Trois séminaires ouverts à tou·te·s ont déjà eu lieu. Organisées en sessions thématiques au cours desquelles des chercheur·e·s invité.e.s présentent leurs travaux, ces séances ont pour but de favoriser la circulation des savoirs sur la contraception. Les rencontres, lectures et discussions avec des participant·e·s de plus en plus nombreux·ses, permettent de partager questionnements, matériaux et méthodes et d’enrichir les hypothèses développées individuellement. Ce groupe de travail, initialement nommé Contraception&Genre a obtenu en mars 2017 le label de Laboratoire Junior de la Cité du Genre (pôle Humanités, Arts, Lettres et Langues (HALL) de l’Université Sorbonne Paris Cité). Le Laboratoire junior Contraception&Genre est également membre du Réseau des Jeunes Chercheurs Santé & Société (RJCSS) et est constitué en atelier au sein de l’association Efigies (jeunes chercheur·e·s en Études Féministes sur le Genre et les Sexualités).

Programme

Lundi 18 décembre

8h30-9h00 Café d’accueil / Enregistrement

Hall Amphithéâtre Caquot, 28 rue des Saints Pères

9h00-9h30 Introduction

Traduction simultanée français/anglais

  • Magda Tomasini (directrice de l’Ined)
  • Frédéric Mion (directeur de Sciences Po)
  • Les membres du laboratoire junior Contraception&Genre

9h30-10h30 Session plénière 1

Traduction simultanée anglais/français

  • Elizabeth Watkins (Université de Californie, États-Unis d’Amérique), Reconceiving the Pill: From Revolutionary Therapeutic to Lifestyle Drug

Discutante : Mylène Rouzaud-Cornabas

10h30-11h00 Pause-café

11h00-12h00 Session plénière 2

Traduction simultanée anglais/français

  • Nelly Oudshoorn (Université de Twente, Pays-Bas), Cultural and infrastructural constraints on the development of contraceptives for men

Discutante : Cécile Ventola

12h00-14h Déjeuner libre

14h-16h15 Ateliers 1, 2 et 3

Atelier 1 – Gouverner le contrôle des naissances : perspectives historiques

Traduction simultanée anglais/français

Modération : Mona Claro et Cyrille Jean

Salle de conférence, 56 rue Jacob, rez-de-chaussée

1. Les enjeux politiques, économiques et sanitaires autour du préservatif au Japon (1930-1970), Isabelle Konuma (Inalco, France)

2. Évolution du contrôle des naissances en URSS et en Russie depuis 1920 : aspects politiques, institutionnels et démographiques, Irina Troitskaia (Université de Moscou, Russie) et Alexandre Avdeev (Université Paris 1, France)

3.  “On the Perimeter of the Lawful”: Enduring Illegality in the Irish Family Planning Movement, 1972-1985, Emilie Cloatre (Kent Law School, Royaume-Uni) et Mairead Enright (Birmingham Law School, Royaume-Uni)

4. Doctors and feminists, alliances and differences in the fight for family planning during late Francoism and the transition to democracy in Spain, Teresa Ortiz-Gómez (Université de Grenade, Espagne)

5. State-directed Family Planning? Hormonal Contraceptives in Eastern Germany, Christian König (Université Martin-Luther Halle-Wittenberg, Allemagne)

Atelier 2 – Trajectoires contraceptives et abortives

Session anglais/français (sans interprète)

Modération : Julie Ancian

Salle Jean Monnet, 56 rue Jacob, rez-de-chaussée

1. Derrière les préjugés... Représentations des modes de contrôle des naissances et trajectoires contraceptives des femmes ayant avorté plusieurs fois en France et au Québec, Marie Mathieu (Cresppa-CSU, IREF-UQAM, France)

2. Abortion, class, and ‘responsibility’ in neoliberal times: a life-history study with women who have had abortions in England, Gillian Love (Université du Sussex, Royaume-Uni)

3. Le choix de la pilule lors des rapports hétérosexuels occasionnels. Le cas des jeunes issus de la migration latino-américaine en Suisse, Myrian Carbajal (HES-SO, Haute école de travail social Fribourg, Suisse)

4. Pratiques contraceptives des femmes immigrées originaires d’Afrique subsaharienne en France, Barbara Maraux (Ceped, EDSP, France)

5. Enquêter sur la santé sexuelle et reproductive auprès des femmes migrantes hébergées en hôtel sociaux : enjeux d’une enquête innovante, Lorraine Poncet (Université Paris Sud, EDSP, Inserm-Cesp, France) et Armelle Andro (Université Paris 1, Ined, France)

Atelier 3 – (Il)légitimités de la contraception

Session en français

Modération : Yaëlle Amsellem Mainguy

Salle H402, 28 rue des Saints Pères, 3ème étage

1. La vie sociale de la pilule au Brésil : le début, Claudia Bonan (IFF, Fiocruz, Brésil), Tania Dias (IFF, Fiocruz, Brésil), Andreza Nakano (COC, Fiocruz, Brésil) et Luiz Teixeira (COC, Fiocruz, Brésil)

2. La contraception : pourquoi tant de haine ?, Janine Mossuz-Lavau (CEVIPOF, France)

3. Enjeux politiques de la contraception en Suisse, Mathilde Schnegg (Université de Genève, Suisse)

4. Remboursez ! L’ouverture en trompe-l’œil de l’accès aux méthodes contraceptives, Lisa Carayon (Université Paris 13, Iris, France)

5. Le marché de la contraception en Côte d’Ivoire : entre pratiques formelles et informelles, Kra Valérie Koffi (Université Jean Lorougnon Guédé de Daloa, Côte d’Ivoire) et Sainte Sébastienne Aya Kouassi (Centre Ivoirien de Recherche Économique et Sociale, Côte d’Ivoire)

16h15-16h45 Pause café

Hall, 56 rue Jacob, rez-de-chaussée

16h45-18h30 Ateliers 4, 5 et 6

Atelier 4– Politiques globales de contraception

Traduction simultanée anglais/français

Modération : Rachel Scott (Department of Population Health, London School of Hygiene and Tropical Medicine, Royaume-Uni)

Salle de conférence, 56 rue Jacob, rez-de-chaussée

1. Les enjeux politiques en matière de genre et contraception à l'échelle internationale : avancées et reculs des droits des femmes dans le cadre complexe de l'ONU, Marguerite Bannwarth (Équilibres & Populations, France)

2. Overshadowed by the Pill - The Development of Male Contraceptive Technologies from a Gender and a Post-Colonial Perspective, Miriam Klemm (Technische Universität Berlin, Allemagne)

3. Testing the IUD Around the World: 10 Years in the Life of a Population Council Consultant, 1966-1976, Nicole Bourbonnais (Institut de Hautes Etudes Internationales et du Développement, Suisse)

Atelier 5 – Militer pour une autonomie reproductive

Session en français

Modération : Bibia Pavard

Salle Jean Monnet, 56 rue Jacob, rez-de-chaussée

1. Pratiquer l’autonomie contraceptive et abortive aujourd’hui - Enjeux biographiques et militants, Lucile Quéré (Université de Lausanne, Suisse)

2. “Contraception d’accord, avortement d’abord !ˮ ? Éléments pour un contre-modèle de régulation de la fécondité (MLAC et self-help, 1973-1984), Lucile Ruault (Ceraps, Université de Lille, France)

3. Les mobilisations locales en faveur de la contraception et de l’avortement libres et gratuits : l’exemple des luttes toulousaines durant les années 1970, Justine Zeller (Framespa, Université Toulouse Jean Jaurès, France)

Table Ronde – Donner l’accès à la contraception masculine en France : un enjeu pour l’égalité femmes-hommes ?

Session en français

Modération : Cécile Ventola

Salle H402, 28 rue des Saints Pères, 3ème étage

  • Pierre Colin, Daniel Aptekier et Aurélien Legal (Ardecom, France)
  • Véronique Séhier, Lydie Porée et Camille Malleval (Le Planning Familial, France)

18h45-20h30 Cocktail

Salle Brasserie, Université Paris Descartes, 45 rue des Saints Pères

Mardi 19 décembre

9h00-9h30 Accueil

Hall Amphithéâtre Caquot, 28 rue des Saints Pères

9h30-10h30 Session plénière 3

Traduction simultanée français/anglais

  • Françoise Vergès (Collège d’études mondiales, France), Le ventre des femmes. Race et Contrôle des naissances

Discutante : Mona Claro

Amphithéâtre Caquot, 28 rue des Saints Pères

10h30-11h00 Pause café

11h00-12h00 Session plénière 4

Traduction simultanée anglais/français

  • Diana Greene Foster (Université de Californie, États-Unis d’Amérique), Woman-centered Contraception and Abortion

Discutante : Caroline Moreau

Amphithéâtre Caquot, 28 rue des Saints Pères

12h00-14h00 Déjeuner libre

14h00-16h00 Ateliers 7, 8, 9

Atelier 7 – Au-delà du tout pilule

Traduction simultanée anglais/français

Modération : Cécile Thomé et Leslie Fonquerne

Salle de conférence, 56 rue Jacob, rez-de-chaussée

1. Fertility tracking mobilized digitally, Ellen Algera (Université d’Amsterdam, Pays-Bas)

2. De la pilule aux graphiques : reconfiguration et production d’un nouveau rapport à soi. Réifications et résistances, Alexandra Afsary (Université de Lausanne, Suisse)

3. Normes sociales de fertilité et régulation de l'accès à la stérilisation volontaire féminine, Emma Tillich (EHESS, France)

4. L’utilisation à visée contraceptive du préservatif masculin : choix par défaut ou réelle implication masculine ?, Laetitia Brescazzin (Université Jean Monnet Saint-Etienne, France)

Atelier 8 – Les professionnel·le·s de la contraception en France : les enjeux de l’expertise

Session en français

Modération : Aurore Koechlin

Salle Jean Monnet, 56 rue Jacob, rez-de-chaussée

1. Informer et prescrire : le rôle des sages-femmes dans la diffusion de la contraception (France, années 1950-2010), Nathalie Sage Pranchère (Centre Roland-Mousnier-UMR 8596, France)

2. Psychiatres et gynécologues dans la cause contraceptive. Retour sur les logiques professionnelles d'un investissement au tournant des années 1960, Francis Sanseigne (Université Lyon 2, France)

3. Expert·e·s ou militant·e·s ? Effets de genre dans le champ de l’expertise en contraception en France (1960-2000), Alexandra Roux (Cermes3, Inserm-Cesp, France)

4. Interruption volontaire de grossesse et rapports sociaux de sexe : les sages-femmes, nouvelles prescriptrices de la santé sexuelle et reproductive, Myriam Borel (Centre Georges Chevrier, Université de Bourgogne-Franche-Comté, CESAER, Inra Dijon, France)

Atelier 9 – Qui décide ? Rapport de pouvoir autour du choix contraceptif

Session anglais/français (sans interprète)

Modération : Hélène Bretin

Salle H402, 28 rue des Saints Pères, 3ème étage

1. "Je ne serai pas chez elle pour lui faire avaler sa pilule !" Le maternalisme des professionnelles de santé d'un centre d'orthogénie comme gouvernement des conduites, Laurine Thizy (Université Paris 8- Cresppa-CSU, France)

2. The Service Papered Over the Cracks: Abortion in İstanbul through the Lenses of Healthcare Professionals, Ceren Topgul (Population Association, Turquie), Alanur Cavlin (Université Hacettepe, Institute of Population Studies, Turquie), Tugba Adali (Université Hacettepe, Institute of Population Studies, Turquie) et Cansu Dayan (Université Hacettepe, Institute of Population Studies, Turquie)

3. Questioning the contraceptive ‘choices’ of, and for, women with intellectual disabilities: No kind of (r)evolution, Sarah Earle (The Open University, Royaume-Uni)

4. Contraception médicalisée en milieu rural ivoirien : rapports de pouvoir ou espace de négociation dans les couples, Mariame Tata Fofana (Université Jean Lorougnon Guédé de Daloa, Côte d’Ivoire)

16h30-18h30 Ateliers 10, 11 et 12

Atelier 10 – Uneasy allies : contraception and abortion

Traduction simultanée anglais/français

Modération : Caroline Rusterholtz (Birkbeck, Université de Londres, Royame Uni)

Salle de conférence, 56 rue Jacob, rez-de-chaussée

1. “The imperfect nature of contraception”: Contraceptive failure and abortion referral in Canada, 1960s-1970s, Christabelle Sethna (Institut d'études féministes et de genre, Université d’Ottawa, Canada)

2. “A guide for a young bride”? Gender and the popularisation of contraception in state-socialist Poland, 1958-1989, Agata Ignaciuk (Université de Varsovie, Pologne)

3. “A curse upon our country”: The campaign against contraception in Ireland, 1970s-1980s, Laura Kelly (Université de Strathclyde, Royaume-Uni)

4. Les laïques et les catholiques belges face à la contraception : Enjeux médical, féministe ou philosophique ? (1955-1973), Anne-Sophie Crosetti et Valérie Piette (Université libre de Bruxelles, Belgique)

Atelier 11 – La contraception au masculin

Session anglais/français (sans interprète)

Modération : Mireille Le Guen

Salle Jean Monnet, 56 rue Jacob, rez-de-chaussée

1. Connaissances et perceptions de la contraception chez les hommes : des différences marquées selon les générations, Delphine Rahib et Nathalie Lydié (Santé publique France, France)

2. Logiques individuelles et attitudes des femmes en matière d’implication des hommes dans le recours à la pilule contraceptive d’urgence à Yaoundé, Josiane Ngo Mayack (Université Catholique de Louvain, Belgique)

3. Contraceptive decision making-Where are the voices of young men?, Hanna Esmée (Centre for Health Promotion Research, Université Leeds Beckett, Royaume-Uni)

4. Men’s facilitators and barriers to acceptance of vasectomy in low-and middle-income countries: a systematic review, Cecilie Kieldsberg, Joelle Mak, et Emily Sullivan (London School of Hygiene and Tropical Medicine, Royaume-Uni)

Atelier 12 – La contraception en début de vie sexuelle

Session anglais/français (sans interprète)

Modération : Agnès Guillaume (IRD-Ceped, France)

Salle H402, 28 rue des Saints Pères, 3ème étage

1. Premarital sexual experiences in the 1960’s and 1970’s and the role of contraceptive methods narrated in Finnish sexual autobiographies, Matleena Frisk (Université d’Helsinki, Finlande)

2. Parcours d’entrée en vie féconde et pratiques contraceptives chez les femmes en union : une étude comparative du Burkina Faso et du Cameroun, Linda Mingue (IFORD, Université de Yaoundé 2, Cameroun), Caurice Yopa, (IFORD, Université de Yaoundé 2, Cameroun), et Hervé Bassinga (Institut National de la Statistique et de la Démographie, Burkina Faso)

3. En quoi l’idéologie de la matrilinéarité rend-t-elle clandestine l’usage d’une méthode de contraception pour les jeunes femmes non-mariées dans le groupe mahorais-comorien ?, Ahmed Zakia (CESSMA, France)

18h45- 19h15 : Conclusion

Traduction simultanée français/anglais

Comité scientifique

  • Yaëlle Amsellem-Mainguy, Sociologue (INJEP, Université Paris Descartes, Cerlis)
  • Armelle Andro, Socio-démographe (Université Paris 1, Ined)
  • Nathalie Bajos, Socio-démographe (Inserm)
  • Hélène Bretin, Sociologue (Université Paris 13, Iris)
  • Fabrice Cahen, Historien (Ined)
  • Annabel Degrées du Lou, Démographe (IRD-Ceped)
  • Ilana Löwy, Historienne (Cermes3)
  • Caroline Moreau, Epidémiologiste (Inserm-Cesp, Université Johns Hopkins)
  • Bibia Pavard, Historienne (Université Paris 2, CARISM)
  • Arnaud Régnier-Loilier, Socio-démographe (Ined)
  • Elise de la Rochebrochard, Epidémiologiste (Ined, Inserm-Cesp)
  • Paul-André Rosental, Historien (Sciences Po)
  • Laurent Toulemon, Démographe (Ined)

Lieux

  • Science Po Paris | Université Paris Descartes - 28 rue des Saints Pères | 56 rue Jacob
    Paris, France (75007 | 75006)

Dates

  • lundi 18 décembre 2017
  • mardi 19 décembre 2017

Mots-clés

  • contraception, genre, santé, inégalités, techniques, sciences, femmes, médecine, politiques publiques

Contacts

  • Cécile Thomé
    courriel : contraception [dot] genre [at] gmail [dot] com

Source de l'information

  • Cécile Thomé
    courriel : contraception [dot] genre [at] gmail [dot] com

Pour citer cette annonce

« Genre et contraception : quelles (r)évolutions ? », Colloque, Calenda, Publié le lundi 30 octobre 2017, http://calenda.org/421476