AccueilMadame Guyon (1648-1717). Mystique et politique à la Cour de Versailles

Madame Guyon (1648-1717). Mystique et politique à la Cour de Versailles

Madame Guyon (1648-1717). A mystic and politician at the court of Versailles

*  *  *

Publié le mercredi 15 novembre 2017 par Céline Guilleux

Résumé

À l’occasion de la célébration du tricentenaire de la mort de Madame Guyon (1648-1717), l’université de Genève organise un colloque international réunissant des historiens, théologiens, littéraires et philosophes, afin de poser à nouveaux frais la question de l’œuvre mystique de cette figure parfois déroutante du Grand Siècle et de débattre sur les implications sociales, éthiques et politiques de sa pensée et de son action à la Cour de Versailles.

Annonce

Argumentaire

Jeanne-Marie Bouvier de la Motte (1648-1717), mieux connue sous le nom de Madame Guyon, demeure encore aujourd’hui l’une des figures parmi les plus singulières de l’histoire religieuse. Femme, laïque, écrivaine et mystique sous le règne du Roi Soleil, cette « célèbre inconnue » a fait preuve d’une indépendance intellectuelle inouïe pour l’époque, revendiquant avec passion une liberté d’expression à plusieurs niveaux, autant dans sa vie littéraire et spirituelle que dans sa vie publique et sociale, voire « politique ». À l’occasion de la célébration du tricentenaire de la mort de Madame Guyon, la Faculté de théologie de l’Université de Genève organise un colloque international réunissant des historiens, théologiens, littéraires et philosophes, afin de poser à nouveaux frais la question de l’œuvre mystique de cette figure parfois déroutante du Grand Siècle et de débattre sur les implications sociales, éthiques et politiques de sa pensée et de son action à la Cour de Versailles.

Les conférences auront lieu du 23 au 25 novembre 2017 à l'Université de Genève, Uni Bastions, salle B012, 5 rue de-Candolle, 1204, Genève. Entrée libre, sans inscription.

Comité scientifique

  • Mariel Mazzocco
  • Ghislain Waterlot

Programme

Jeudi 23 Novembre

  • 9h30 : Mariel Mazzocco et Ghislain Waterlot : « Madame Guyon ou la quiétude intempestive. Une brève présentation de sa vie et de son œuvre »
  • 9h45 : Conférence inaugurale du colloque Jacques Le Brun (EPHE, Paris): « Madame Guyon et la fin des temps »

10h30 : pause

  • 10h45 : Patricia Ward (Université Vanderbilt, Nashville): « "The Quietist in Action" »
  • 11h30 : Bernard McGinn (Université de Chicago) : « Annihilation and Apostolicity in Two French Female Mystics »

12h15 : Repas

  • 14h00 : Jad Hatem (Université Saint-Joseph, Beyrouth): « Du centre créé au centre incréé : liberté et passivité chez Madame Guyon »
  • 14h45 : Marjolaine Chevallier (Université de Strasbourg) : « Convertir les protestants ? L’attitude de Madame Guyon »

15h30 : pause

  • 16h00 : Dominique Tronc (Paris) : « Madame Guyon au centre d’une filiation mystique »
  • 16h45 : Ghislain Waterlot (Université de Genève):« Versailles au miroir de Grenoble : invariants et évolution d’une mystique engagée »

17h30 : moment musical. Cantiques spirituels de Mme Guyon sur des airs de Lully

Vendredi 24 novembre

  • 09h00 : Mathieu Da Vinha (Centre de recherche du château de Versailles) : « Mme Guyon et les réseaux à la Cour de Versailles à la fin du xviie siècle (ca. 1685-1700) »
  • 09h45 : Mariel Mazzocco (Université de Genève) : « La séduction du langage mystique ou l’affirmation d’une nouvelle féminité à la Cour »

10h30 : pause

  • 11h00 : Lars Noergaard (Université de Copenhagen) : « Madame Guyon and the direction of Madame de Maintenon’s soul. »
  • 11h45 : Louise Piguet (Université Sorbonne Nouvelle): « Les statuts des Michelins : d’une forme de vie mystique à la Cour »

12h30 : repas

  • 14h00 : Bernard Forthomme (Paris) : Le conflit des mystiques
  • 14h45 : François Trémolières (Université de Rennes 2): « Les Justifications de Mme Guyon »

15h30 : pause 

16h00 : Antoinette Gimaret (Université de Limoges): « ‘Je n’ai pour partage que le rien’. Le récit de captivité comme mise à l’épreuve d’un idéal de déprise »

16h45. Atelier Jeunes chercheurs

Samedi 25 novembre

  • 09h30 : Peter Tyler : (St Mary’s University, London) : « Jeanne-Marie Guyon’s approach to prayer: Christian mindfulness or mystic contemplation? »
  • 10h15 : Xenia von Tippelskirch (Université Humboldt, Berlin) : « “Il m’est un peu obscur ce que vous entendez par là”. Madame Guyon et ses disciples dans le Saint-Empire »
  • 11h00 : pause
  • 11h15 : Anne Lagny (ENS de Lyon) : « Un tel attrait, irrésistible pour une âme tendre… ». L’éducation de la sensibilité dans l’expérience de la religiosité guyonienne, dans le roman psychologique de Karl Philipp Moritz Anton Reiser. »

12h : Conclusions

Lieux

  • Université de Genève, Uni Bastions, salle B012 - 5 rue de Candolle
    Genève, Confédération Suisse (1204)

Dates

  • jeudi 23 novembre 2017
  • samedi 25 novembre 2017
  • vendredi 24 novembre 2017

Fichiers attachés

Mots-clés

  • mystique, genre, spiritualité, Versailles

Contacts

  • Mariel Mazzocco
    courriel : irse [at] unige [dot] ch

Source de l'information

  • Mariel Mazzocco
    courriel : irse [at] unige [dot] ch

Pour citer cette annonce

« Madame Guyon (1648-1717). Mystique et politique à la Cour de Versailles », Colloque, Calenda, Publié le mercredi 15 novembre 2017, http://calenda.org/422036