AccueilÉducation et construction des rapports sociaux (de sexe, classe et race) dans l'espace caribéen, XVIIIe-XXIe siècle

Éducation et construction des rapports sociaux (de sexe, classe et race) dans l'espace caribéen, XVIIIe-XXIe siècle

Education and the construction of social relationships (sex, class and race) in the Caribbean space, 18th-21st centuries

*  *  *

Publié le vendredi 10 novembre 2017 par Céline Guilleux

Résumé

Ce colloque pluridisciplinaire invite à interroger la construction et les représentations des rôles sociaux (de sexe, classe et « race ») au sein des sphères éducatives, dans les sociétés caribéennes (XVIII-XXIe siècle). Pour prendre en compte les continuités et les ruptures des structures sociales héritées de l’esclavage et de la colonisation, il conviendra d’analyser les discours et pratiques liés à l’éducation des différentes composantes des sociétés caribéennes à partir du XVIIIe siècle.

Annonce

Argumentaire

Ce colloque pluridisciplinaire invite à interroger la construction et les représentations des rôles sociaux (de sexe, classe et "race") au sein des sphères éducatives, dans les sociétés caribéennes (XVIII-XXIe siècles).

Pour prendre en compte les continuités et les ruptures des structures sociales héritées de l’esclavage et de la colonisation, il conviendra d’analyser les discours et pratiques liés à l’éducation des différentes composantes des sociétés caribéennes à partir du XVIIIe siècle. On interrogera aussi la manière dont les systèmes de pouvoir et les institutions éducatives sont impliqués dans la production et la reproduction des différences (ou inégalités) de genre, de classe et de « race ». En nous intéressant plus particulièrement aux sphères éducatives en tant que lieux de socialisation, de construction et d’apprentissage des rôles sexués, nous accorderons d’abord une attention aux sphères éducatives qui relèvent du champ institutionnel (la famille, l’Eglise, l’école, l’armée), mais également aux sphères éducatives élargies qui recouvrent les associations de secours mutuels, les associations sportives, le scoutisme, et les espaces de socialisation non institutionnalisés recouvrant pourtant des pratiques sociales largement partagées -tels que les espaces de la musique et de la danse où prévalent, ou ont longtemps prévalu, l’oralité- , les espaces de jeux et les espaces de politisation.

Une réflexion sur le concept d’intersectionnalité : cette notion, actuellement au cœur des études en sciences sociales (à la suite de Crenshaw, 1989), pourra être l’objet d’investigations que nous souhaiterions critiques, dans la mesure où elle peut permettre d’approfondir l’imbrication des différents types de rapports sociaux de domination, en fonction du sexe, de la classe, et de la « race » notamment.

Programme

Amphithéâtre Gerty Archimède, DPLSH, Saint-Claude

Laboratoire AIHP-Géode

Lundi 13 novembre 2017

8h15 Accueil des participant(e)s

8h30-9h15 Ouverture du colloque

Discours inaugural :

  • Clara PALMISTE, Maitre de Conférences en Histoire, Université des Antilles, AIHP-Géode.
  • Représentants du Conseil Départemental et du Conseil Régional de la Guadeloupe
  • Geneviève STROZYK-AUBRUN, Inspectrice de l’Education nationale ASH, Chargée de mission égalité filles-garçons, Académie de Guadeloupe

9h15-10h15 Session 1 Etats et institutions éducatives au prisme des rapports sociaux (de sexe, classe, race)

Présidente de séance: Dominique ROGERS, Maitre de Conférences en Histoire, Université des Antilles

  • Caroline FAYOLLE, Maitre de Conférences, Université de Montpellier. « L’éducation coloniale révolutionnaire et postrévolutionnaire au prisme de l’intersectionnalité (1794-1830) ».
  • Joseph DELIDE, Docteur EHESS. « L’Etat haïtien et la socialisation scolaire différenciée de sexe entre 1801 et 1860 ».
  • Clara PALMISTE, Maitre de Conférences en Histoire, Université des Antilles, AIHP-Géode. « Evolution des représentations sur l’éducation aux Antilles françaises (début du XXe siècle). Pistes de réflexion sur l’intersectionnalité dans les recherches historiques ».

10h15-10h45 Discussion

11h-11h40 Session 2 Institutions religieuses et assistance publique au prisme des rapports sociaux (de sexe, classe, race)

Président de séance : Jean-Pierre SAINTON, Professeur en Histoire, DPLSH Université des Antilles

  • Marie Dominique CIDALISE-MONTAISE, Docteure en Sciences de l’information et de la communication, Université des Antilles, Laboratoire LC2S. « Les politiques sociales éducatives et les réseaux d’assistance à l’enfance pauvre et déshéritée en Martinique, fin XIXe-début XXe siècle ».
  • Claire PALMISTE, Docteure qualifiée en Etudes anglophones, PRCE Université des Antilles, Laboratoire LC2S. « Approche genrée de la prise en charge de l’enfance inadaptée en Guadeloupe : Saint Jean Bosco et Notre Dame de Grâce (1940 aux années 90) ».

11h40-12h10  Discussion

13h30-14h30 Session 3   Représentations des rapports sociaux dans la littérature caribéenne

Président de séance: Rodolphe SOLBIAC, Maitre de Conférences en Etudes anglophones, Université des Antilles

  • Colette MAXIMIN, Professeure en Etudes anglophones, DPLSH-Université des Antilles, Laboratoire CREDDI. « La littérature et la construction des rapports sociaux de sexe : la mise en œuvre d’outils spécifiques ».
  • Frédéric LEFRANCOIS, Docteur en Etudes anglophones, PRCE, Université des Antilles. « La construction de la masculinité en contexte scolaire colonial : étude comparée de trois romans antillais ».
  • Elléa PHILOMIN, Doctorante en Littérature française, francophone et comparée, Université Michel de Montaigne, Bordeaux. « Rapports genrés dominés/dominants chez les auteures caribéennes : Gisèle Pineau, Rosario Ferré et Lorna Goodison ».

14h30-15h15 Discussion

15h30-16h10 Session 4  Education,  genre et socialisation aux Antilles

Présidente de séance : Stéphanie MULOT, Professeure en Sociologie Anthropologie, Université de Toulouse

  • Joëlle KABILE, Doctorante en Sociologie, Université des Antilles, Laboratoire LC2S. « La quête de reconnaissance dans l’éducation et la socialisation de garçons et d’adolescents martiniquais ».
  • Michel TONDELLIER, Maitre de Conférences en Sciences de l’éducation, Université des Antilles. « La « bonne mesure » de l’expression de la féminité et de la masculinité au sein de l’institution scolaire. Le port de l’ « uniforme » dans une région française ultra-périphérique.

16h10-16h 45   Discussion

Mardi 14 novembre

8h15 Accueil

8h30-9h30 Session 5  Education, genre et violence

Présidente de séance: Nadine LEFAUCHEUR, Sociologue

  • Marta DELL’AQUILA, Doctorante en Philosophie, Université Paris I Panthéon Sorbonne. « Combattre les oppressions multiples : Intersectionnalité et colonialité du genre ».
  • Stéphanie MULOT, Professeure de Sociologie, Université de Toulouse. « Le recours à la violence dans l’éducation des filles et des garçons en Guadeloupe ».
  • Karine BENAC-GIROUX, Maitre de Conférences HDR en Littérature française, Université des Antilles, Laboratoire LC2S. « Genre, couple et violence dans « Love me tender » de Jean-Hugues Mirédin ».

9h30-10h Discussion

10h15  -12h30 Session 6  Table ronde Réflexion sur les enjeux des rapports sociaux de sexe, classe et race dans l’éducation

Modératrice : Clara PALMISTE, MCF Histoire, Université des Antilles

Avec la participation des conférenciers, des institutions, associations, et des étudiants

  • Geneviève STROZYK-AUBRUN, Inspectrice de l’Education nationale ASH, Chargée de mission égalité filles-garçons, Académie de Guadeloupe
  • Stéphanie MELYON-REINETTE, Docteure en Etudes anglophones, artiste poétesse
  • Wanda DUVIVIER, Psychothérapeute
  • Brigitte FACORAT-GASPARD, Maitre de Conférences en Droit privé

Et bien d’autres intervenants….

12h30 Synthèse des travaux du colloque et allocution de clôture

13 h Cocktail et animation musicale

Lieux

  • Amphithéâtre Gerty Archimède, Campus du Camp Jacob
    Saint-Claude, Guadeloupe (97120)

Dates

  • lundi 13 novembre 2017
  • mardi 14 novembre 2017

Mots-clés

  • éducation, rapport social, genre, classe, race, intersectionnalité, Caraïbes, société coloniale, époque contemporaine

Contacts

  • Clara Palmiste
    courriel : cpalmiste [at] yahoo [dot] fr

URLS de référence

Source de l'information

  • Clara Palmiste
    courriel : cpalmiste [at] yahoo [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Éducation et construction des rapports sociaux (de sexe, classe et race) dans l'espace caribéen, XVIIIe-XXIe siècle », Colloque, Calenda, Publié le vendredi 10 novembre 2017, http://calenda.org/422215