AccueilLa souveraineté en question

La souveraineté en question

Origines, continuités et ruptures de l’histoire d'un concept

*  *  *

Publié le vendredi 01 décembre 2017 par Anastasia Giardinelli

Résumé

La création d’instances supra-nationales (ONU, Union Européenne), le développement du droit international, la mondialisation de l’économie et les politiques de décentralisation sont autant d’événements qui conduisent les théoriciens (philosophes, juristes, politistes) à redéfinir les modalités d’exercice du pouvoir souverain. Loin d’être un concept désuet, la souveraineté fait débat. Ces deux journées d’étude se proposent de mettre en perspective dans une approche pluridisciplinaire les réflexions d’hier et d’aujourd’hui afin d’éclairer les discours contemporains sur la souveraineté. Si la souveraineté nous pose encore question c’est qu’elle est, dès l’origine, un concept éminemment problématique.

Annonce

Argumentaire

La création d’instances supra-nationales (ONU, Union Européenne), le développement du droit international, la mondialisation de l’économie et les politiques de décentralisation sont autant d’événements qui conduisent les théoriciens (philosophes, juristes, politistes) à redéfinir les modalités d’exercice du pouvoir souverain. Loin d’être un concept désuet, la souveraineté fait débat. Ces deux journées d’étude se proposent de mettre en perspective dans une approche pluridisciplinaire les réflexions d’hier et d’aujourd’hui afin d’éclairer les discours contemporains sur la souveraineté. Si la souveraineté nous pose encore question c’est qu’elle est, dès l’origine, un concept éminemment problématique.

Programme

12 et 13 décembre 2017 – ENS de Lyon

Mardi 12 décembre, 9h30-12h30. Amphithéâtre Descartes

Axe 1 – La souveraineté : un concept problématique

  • 9h30-10h30. Arnaud Milanese [ENS-Lyon] : Locke et le problème de la souveraineté humaine.
  • 10h30-11h30. Jean Terrel [Bordeaux-Montaigne] : Des Lettres persanes à L’esprit des lois, les usages du vocabulaire de la souveraineté chez Montesquieu.
  • 11h30-12h30. Annie Lechenet [Lyon 1] : « Le grand objet du gouvernement est de modifier la souveraineté [...] », James Madison, 24 octobre 1787.

Mardi 12 décembre, 14h-17h. Amphithéâtre Descartes

Axe 2 – Souveraineté et pouvoir de décision

  • 14h-15h. Emmanuel Pasquier [CPGE Orléans] : Penser l’inter-souveraineté : deux modèles concurrents chez Hans Kelsen et Carl Schmitt.
  • 15h-16h. Jauffrey Berthier [Bordeaux-Montaigne] : Souveraineté et gouvernement dans le Leviathan.
  • 16h-17h. François Saint-Bonnet [Paris 2 Panthéon-Assas] : Celui qui décide de l’état d’exception est-il (vraiment) souverain ?

Mercredi 13 décembre, 9h30-12h30. Site Buisson, D8.008

Axe 3 – Souveraineté et droits de l’homme

  • 09h30-10h30. Xavier Mathieu [Aston University] : Souveraineté, responsabilité, civilisation : la Responsabilité de Protéger en relations internationales.
  • 10h30-11h30. Odile Tourneux [ENS-Lyon] : La « souveraineté individuelle » au tournant du XXIe siècle.
  • 11h30-12h30. Bruno Bernardi [IHRIM] : Les droits de l'homme, entre droit naturel et droit politique ?

Lieux

  • ENS de Lyon, 15 parvis René Descartes
    Lyon, France (69007)

Dates

  • mardi 12 décembre 2017
  • mercredi 13 décembre 2017

Fichiers attachés

Mots-clés

  • Souveraineté, XXIe siècle, Concept problématique, Décision, Droits de l'homme

Contacts

  • Odile Tourneux
    courriel : odile [dot] tourneux [at] ens-lyon [dot] fr

URLS de référence

Source de l'information

  • Odile Tourneux
    courriel : odile [dot] tourneux [at] ens-lyon [dot] fr

Pour citer cette annonce

« La souveraineté en question », Colloque, Calenda, Publié le vendredi 01 décembre 2017, http://calenda.org/424302