AccueilRéduction, densification, élision : formes et fonctions discursives

Réduction, densification, élision : formes et fonctions discursives

Reduction, densification, elision: forms and discourse functions

*  *  *

Publié le mercredi 03 janvier 2018 par João Fernandes

Résumé

Le colloque a pour but de revisiter les formes de réduction, de densification et d’élision du matériel linguistique que les locuteurs investissent afin d’exprimer leurs intentions communicatives. Nous nous intéresserons ainsi à diverses formes réduites, élidées et de densification dans les langues variées, leurs propriétés morphosyntaxiques et sémantiques, et leur fonctionnement dans le discours. En partant de l’hypothèse que ces formes sont complémentaires et permettent de réaliser des procédés discursifs différents, nous souhaitons comparer le rôle de chaque forme par rapport à d’autres, et de chercher à mettre en évidence les facteurs qui déterminent leur emploi dans le discours. Nous nous proposons également de réfléchir aux stratégies de compréhension de ces formes de la part des destinataires.

Annonce

Argumentaire

Le colloque a pour but de revisiter les formes de réduction, de densification et d’élision du matériel linguistique que les locuteurs investissent afin d’exprimer leurs intentions communicatives. Nous nous intéresserons ainsi à diverses formes réduites, élidées et de densification dans les langues variées, leurs propriétés morphosyntaxiques et sémantiques, et leur fonctionnement dans le discours. En partant de l’hypothèse que ces formes sont complémentaires et permettent de réaliser des procédés discursifs différents, nous souhaitons comparer le rôle de chaque forme par rapport à d’autres, et de chercher à mettre en évidence les facteurs qui déterminent leur emploi dans le discours. Nous nous proposons également de réfléchir aux stratégies de compréhension de ces formes de la part des destinataires.

Axes thématiques

Le colloque s’organisera autour de trois axes :

  1. un axe historiographique où on s’efforcera d’interroger l’histoire de la pensée linguistique autour des notions de réduction et d’élision, et de densification du dit,
  2. un axe typologique où on cherchera à décrire et à comparer les différentes formes et procédés de réduction, d’élision et de densification au sein d’une langue ou à travers les langues diverses,
  3. un axe discursif où on s’intéressera à l’emploi de ces formes/procédés dans le discours et où l’on cherchera à mettre en évidence les facteurs linguistiques, discursifs et interlocutifs qui déterminent leur choix sur le plan communicationnel, y inclus dans le discours littéraire.

Ainsi pourront être traités les aspects suivants (liste non exhaustive) :

  • les types de productions propices à l’utilisation de formes réduites,
  • les conditions pour l’élision et la réduction d’éléments et la conséquence de ces procédés pour l’interprétation d’un énoncé,
  • la complémentarité ou concurrence de différentes formes de réduction (anaphores, ellipse, éléments nuls) dans le discours ainsi que l’intention communicative poursuivie par le locuteur auprès de l’interlocuteur lors de l’utilisation de ces formes,
  • le rôle de la structure de l’information (présupposition, focalisation, etc.) dans les procédés de réduction,
  • le rôle que l’analyse de l’oral a joué / joue pour dans la compréhension des formes réduites,
  • le rôle du silence, des points de suspension, de parenthèses, d’incises courtes,
  • les motivations de la réinterprétation des formes courtes (énoncés nominaux, expressions préfabriquées, etc.) comme formes non elliptiques,
  • la gestion de l’incompréhension des formes réduites par les interlocuteurs,
  • l’apport des éléments contextuels visuels pour la compréhension des formes réduites.

Et en particulier, dans la perspective historiographique :

  • outre la notion d’ellipse et ses différentes théorisations entre « vice » des grammairiens et l’élégance de brièveté dans la rhétorique, des approches de type plus pragmatiques mettant au centre le but communicatif de telle ou telle forme de réduction, de densification ou de l’élision,
  • une étude des exemples fournis par les auteurs afin d’identifier et de comprendre les types de réduction qui retiennent le plus d’intérêt,
  • l’évolution du traitement des formes réduites par la grammaire scolaire et les grammaires scientifiques.

Conférences d’ouverture

  • Gerda HAßLER (Université de Potsdam)
  • Jean‐Christophe PITAVY (Université Jean‐Monnet‐St‐Etienne & Université Galatasaray, Turquie)

Calendrier

  •  Soumission des résumés : 30 janvier 2018

  •  Notification d’acceptation : 1 mars 2018
  •  Colloque : 25‐26 mai 2018

Lieu du colloque

Maison des Sciences de l’Homme (MSH)
4 rue Ledru
63000 Clermont‐Ferrand

Modalités de soumission

Envoyer un résumé de 2 pages maximum, exemples et références bibliographiques compris, en anglais ou en français, à : friederike.spitzl‐dupic@uca.fr hana.gruet‐skrabalova@uca.fr

Une publication de contributions sélectionnées est prévue chez NODUS (Münster, Allemagne).

Frais d’inscription : 80 € / 25 € (étudiants)

Comité scientifique

  • Frédéric CALLAS (Université Clermont Auvergne)
  • Anne DAGNAC (Université Toulouse‐Jean‐Jaurès)
  • José DEULOFEU (Université de Provence)
  • Ton van HAAL (Université catholique de Louvain, Belgique)
  • Gerda HAßLER (Université de Potsdam, Allemagne)
  • Hana GRUET‐SKRABALOVA (Université Clermont Auvergne)
  • Lidia LEBAS‐FRACZAK (Université Clermont Auvergne)
  • Stefanos MATHAIOS (Université de Thessalonique, Grèce)
  • Henning NØLKE (Université de Aarhus, Danemark)
  • Cordula NEIS (Université de Flensburg, Allemagne)
  • Jean‐Christophe PITAVY (Université Jean‐Monnet‐St‐Etienne & Université Galatasaray, Turquie)
  • Günter SCHMALE (Université Lyon 3)
  • Friederike SPITZL‐DUPIC (Université Clermont Auvergne)

Comité d’organisation

Hana GRUET‐SKRABALOVA et Friederike SPITZL‐DUPIC (Université Clermont Auvergne)

Catégories

Lieux

  • Maison des Sciences de l'Homme - 4 rue Ledru
    Clermont-Ferrand, France (63)

Dates

  • mardi 30 janvier 2018

Mots-clés

  • réduction, densification, élision, ellipse, historiographie, typologie, discours

Contacts

  • Friederike Spitzl-Dupic
    courriel : friederike [dot] spitzl-dupic [at] uca [dot] fr
  • Hana Gruet-Skrabalova
    courriel : hana [dot] gruet-skrabalova [at] uca [dot] fr

Source de l'information

  • Friederike Spitzl-Dupic
    courriel : friederike [dot] spitzl-dupic [at] uca [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Réduction, densification, élision : formes et fonctions discursives », Appel à contribution, Calenda, Publié le mercredi 03 janvier 2018, http://calenda.org/427049