AccueilLa variation linguistique

La variation linguistique

Linguistic variation

*  *  *

Publié le jeudi 04 janvier 2018 par Anastasia Giardinelli

Résumé

La journée d’études en linguistique à l’Université des Antilles, pôle Martinique, souhaite informer, sensibiliser, et encourager les futurs chercheurs à entreprendre des recherches sur les variations. Par le biais des travaux des communicants, ils pourront mieux appréhender cette réalité linguistique qui fait partie de leur quotidien, de manière consciente ou non.

Annonce

Argumentaire

L’intérêt grandissant sur les variations témoigne d’une volonté de lui donner une légitimité. Louis Jean Calvet abordait déjà cette réalité linguistique lorsqu’il évoquait « le plurilinguisme dans le monolinguisme »[1]. Cette nouvelle dynamique a permis de mettre en évidence les différents types de variation linguistique au sein d’une langue, à l’instar de la variation diatopique ou de la variation sociolectale qui prennent en compte, respectivement, les facteurs géographiques et sociaux. Ces variations se trouvent au niveau grammatical, lexical, phonétique/phonologique, syntaxique, etc. La situation linguistique de nombreux espaces, tel que la zone américano-caraïbe, ou la péninsule ibérique, représentent des laboratoires de recherche pour l’étude de la variation.

La base de données lexicographiques du panfrancophone[2] dont le professeur Bernard Quemada est l’instigateur, a pour dessein d’accorder une légitimité et visibilité aux variations. La suprématie de l’idéologie d’une langue « standard », de « référence », ou encore dite « académique », se fondant sur l’idée d’unicité, nie la diversité de la langue. En effet, les variations de la langue se manifestent dans le quotidien des locuteurs, dans les paroles de chansons, ou encore dans la littérature, etc.

La journée d’études en linguistique à l’Université des Antilles, pôle Martinique, souhaite informer, sensibiliser, et encourager les futurs chercheurs à entreprendre des recherches sur les variations. Par le biais des travaux des communicants, ils pourront mieux appréhender cette réalité linguistique qui fait partie de leur quotidien, de manière consciente ou non.

Modalités de soumission

Nous invitons donc tous les chercheurs qui s’intéressent au sujet de la variation linguistique à nous envoyer une proposition de communication (20 minutes de présentation + 10 minutes de discussion). La journée se déroulera en français mais elle est ouverte à des communications sur des langues diverses (français, espagnol, anglais, portugais, créoles, etc.).

Les propositions devront être anonymes et seront envoyées comme pièces jointes aux adresses : alejandra.barrio@univ-antilles.fr et illud972@hotmail.fr

avant le 31 janvier 2018

Elles n’excèderont pas deux pages, exemples et références y compris.

Université des Antilles, pôle Martinique
Faculté des Lettres et Sciences Humaines (amphithéâtre Hélène Sellaye)
Le 26 mars 2018

Comité scientifique

  • Alejandra BARRIO, docteure en linguistique hispanique de l’Université Paris Nanterre et de la Universidad Autónoma de Madrid, ATER à l’Université des Antilles.
  • Élodie COCOTE, docteure en traductologie et en linguistique de l’Université des Antilles.

[1] Louis-Jean Calvet, Identité et plurilinguisme, Trois espaces linguistiques face aux défis de la mondialisation, acte de colloque, Paris, 2001.

Lieux

  • Faculté des Lettres et Sciences Humaines, amphithéâtre Hélène Sellaye - Campus de Schoelcher
    Schœlcher, Martinique

Dates

  • mercredi 31 janvier 2018

Mots-clés

  • linguistique, variation linguistique, variation diatopique, variation sociolectale

Contacts

  • Alejandra Barrio
    courriel : barrio [dot] alejandra [at] gmail [dot] com
  • Elodie Cocote
    courriel : illud972 [at] hotmail [dot] fr

Source de l'information

  • Alejandra Barrio
    courriel : barrio [dot] alejandra [at] gmail [dot] com

Pour citer cette annonce

« La variation linguistique », Appel à contribution, Calenda, Publié le jeudi 04 janvier 2018, http://calenda.org/427314