Calenda - Le calendrier des lettres et sciences humaines et sociales

*  *  *

Publié le vendredi 12 janvier 2018 par Céline Guilleux

Résumé

La Société française de psychologie juridique organisera, en mai et juin 2018, deux journées d'étude sur le bien-être. La première, intitulée « Le bien-être : regards croisés », se tiendra le vendredi 25 mai 2018, de 13h30 à 18h, à la faculté de droit de l’université Paris-Sud. La deuxième, intitulée « Bien-être et vie professionnelle », se tiendra le vendredi 22 juin 2018, de 13h30 à 18h, à la faculté de droit de l’université Paris-Sud.

Annonce

(Mai-Juin 2018)

Présentation

La Société Française de Psychologie Juridique organisera, en mai et juin 2018, deux journées d'étude sur le bien-être. 

La première, intitulée « Le bien-être : regards croisés », se tiendra le vendredi 25 mai 2018, de 13h30 à 18h, à la Faculté de droit de l’Université Paris-Sud. 

La deuxième, intitulée « Bien-être et vie professionnelle », se tiendra le vendredi 22 juin 2018, de 13h30 à 18h, à la Faculté de droit de l’Université Paris-Sud. 

Chacune de ces journées d’étude sera divisée en deux parties. La première partie regroupera les conférences. Tous les angles d’analyse pourront être envisagés (psychologique, juridique, médical, philosophique…). La seconde partie prendra la forme d'une table ronde, qui privilégiera le point de vue des praticiens (professionnels du droit, de la psychologie, de la médecine, du management, du développement personnel…).     

Première Journée d’étude sur le bien-être - Vendredi 25 mai 2018 

Le bien-être : regards croisés 

Le bien-être est l’objet d’une attention scientifique grandissante. L’avènement de la psychologie positive pourrait illustrer à lui seul cet engouement de la science relativement à cette question. L’intérêt croissant porté au bien-être excède, du reste, le champ du savoir pour s’étendre tant à la sphère professionnelle qu’à celle de l’intime, des préoccupations personnelles.

Lorsque l’on décide de sonder plus amplement la notion de bien-être, l’on est rapidement pris dans un flot d’interrogations : Qu’est-ce que le bien-être ? Est-il seulement possible de le définir ? Est-ce un état, un sentiment, une sensation ? Peut-on le mesurer ? Est-il appelé à durer ? Est-il une nécessité pour chacun d’entre nous ? En quoi se distingue-t-il du bonheur, du plaisir ? Existe-t-il différents types de bien-être ? La philosophie, la psychologie, la médecine, les neurosciences et plus largement la science : que peuvent-elles nous apprendre sur le bien-être ? Le droit a-t-il, au demeurant, son mot à dire en la matière ? Dans l’affirmative, le droit peut-il/doit-il favoriser le bien-être ? Ou doit-il plutôt se limiter à lutter contre le mal-être ? Que peut-on penser par ailleurs des injonctions contemporaines au bien-être, au well-being ? Doit-on s’y conformer ? Traduisent-elles une psychologisation excessive de la vie sociale ? Une normalisation, une conception normative du bien-être est-elle possible ? Est-elle à l’oeuvre ? Dans l’affirmative, quelle conception du bien-être tendrait à l’emporter aujourd’hui ? Au-delà, que peuvent encore nous apprendre les autres cultures, les autres visions du monde, sur le bien-être et notre rapport à ce dernier ? 

Deuxième Journée d’étude sur le bien-être - Vendredi 22 juin 2018 

Bien-être et vie professionnelle 

Le bien-être peut être défini, en substance, comme l’état, le sentiment, la sensation liés au fait d’être bien, de se sentir bien, dans son corps, dans sa tête, dans sa vie, sociale, professionnelle et privée.

Les relations entre le bien-être et la vie professionnelle sont l’objet d’un intérêt croissant, notamment sous la perspective des « risques psycho-sociaux » - qui impliquent notamment de lutter contre le harcèlement et le surmenage au travail. Que peut-on penser plus largement des liens unissant le bien-être à la vie professionnelle ? Le travail est-il simplement compatible avec l’idée même de bien-être ? Est-il possible, aujourd’hui, de penser le monde du travail sans envisager la question du bien-être ? Les individus sont-ils, de nos jours, plus sensibles à leur bien-être dans l’exercice de leur métier ou de leur profession ? Comment favoriser le bien-être des professionnels et que peuvent nous apprendre la science, la psychologie, ou le droit à cet égard ? Que peut-on penser par ailleurs de l’immixtion grandissante du développement personnel, du coaching, du « management du bonheur » dans le monde du travail ? Est-ce là un moyen d’atteindre le bien-être ? Le bien-être et sa quête peuvent-ils représenter un nouveau secteur d’activités professionnelles ? Ou une nouvelle niche pour les psychologues, les avocats, les professionnels du management, du coaching ou du développement personnel ? Peut-on être un « professionnel » du bien-être ? Dans l’affirmative, en quoi cela consiste-t-il ? Enfin, quelle place peut-on/doit-on reconnaître au droit, aux juristes et aux psychologues dans les rapports unissant le bien-être et la vie professionnelle ?

Modalités de participation

Si vous souhaitez participer à l’une de ces journées d'étude pour présenter une conférence ou intervenir à la table ronde, veuillez faire parvenir,

au plus tard le vendredi 28 février 2018,

votre proposition ainsi qu'une notice biographique par courriel à l'adresse suivante : psycho.droit@gmail.com 

Votre proposition doit indiquer le titre de la communication et contenir une présentation du sujet d'environ 150 mots. L'examen, la sélection et les réponses aux propositions de communication seront assurées courant mars 2018. Les journées d’étude sur le bien-être donneront lieu à une publication.

La SFPJ et la Faculté de droit de l'Université Paris-Sud ne défraient pas les coûts de transport et d'hébergement des conférenciers ou des participants à la table ronde. 

La sélection des propositions sera assurée par la direction scientifique.

Direction scientifique

  • Jean-Pierre Relmy (Faculté de droit, Université Paris-Sud)
  • Lucia Romo (Faculté de psychologie, Université Paris-Nanterre). 

Lieux

  • Salle Vedel, Université Paris-Sud, Faculté Jean Monnet - 54 boulevard Desgranges
    Sceaux, France (92330)

Dates

  • mercredi 28 février 2018

Mots-clés

  • psychologie juridique, droit, psychologie, bien-être

Contacts

  • Jean-Pierre Relmy
    courriel : psycho [dot] droit [at] gmail [dot] com

URLS de référence

Source de l'information

  • Jean-Pierre Relmy
    courriel : psycho [dot] droit [at] gmail [dot] com

Pour citer cette annonce

« Journées d'étude sur le bien-être », Appel à contribution, Calenda, Publié le vendredi 12 janvier 2018, http://calenda.org/427508