HomeHospitality and social and political regulation in Mediterranean Antiquity

Hospitality and social and political regulation in Mediterranean Antiquity

Hospitalité et régulation sociale et politique dans l'Antiquité méditerranéenne

Lyon ENS, 5-7 September 2018

Ens de Lyon, 5-7 septembre 2018

*  *  *

Published on Thursday, January 04, 2018 by Anastasia Giardinelli

Summary

Ce colloque réunira à Lyon des chercheurs européens et états-uniens spécialistes d'aires variées du bassin méditerranéen antique. Son objectif est d'envisager l’hospitalité en tant que vecteur de régulation sociale et politique permettant aux sociétés méditerranéennes antiques de gérer l’agrégation, l’intégration, la mise à distance ou le rejet d’un individu ou d’un groupe considéré comme allogène vis à vis d’une famille, d’une communauté, d’une cité ou d’un Empire. À l'heure où la crise de l'accueil en Méditerranée remet l'hospitalité au centre du discours public et scientifique, il s’agira ainsi de réfléchir aux racines antiques de cette construction particulière de l’altérité.

Announcement

Argumentaire

C’est au rôle de l'hospitalité en tant que vecteur ou dispositif de régulation sociale et politique – entre individu, groupe et communauté – que ce colloque entend s'intéresser pour le contexte de la Méditerranée antique. À l'heure où la crise de l'accueil en Méditerranée remet l'hospitalité au centre du discours public et scientifique (B. Boudou, Politique de l'hospitalité : une généalogie conceptuelle, Paris, 2017), il semble en effet indispensable de réfléchir aux racines antiques souvent attribuées, sans plus d'interrogation, à cette forme socialisée, « politicisée », de la relation à l'autre, que certains assimilent parfois à un prototype de politique étrangère à l’échelle du bassin méditerranéen antique.

Emprunté par les sociologues aux sciences physiques, le concept de régulation sociale a été théorisé par J.- D. Reynaud à partir des années 1970 (voir par exemple Les Règles du jeu : L'action collective et la régulation sociale, Paris, 1997.). Il se définit comme l’ensemble des moyens volontaires (voire volontaristes) mis en œuvre par les sociétés pour permettre à un groupe de se structurer, d'élaborer une action collective et de maîtriser ses désordres. Le colloque Les régulations sociales dans l’Antiquité (Angers, 23-24 mai 2003), publié sous la direction de M. Molin (Rennes, 2006), a montré l’intérêt de convoquer ce concept pour rendre compte des relations sociales dans l'Antiquité méditerranéenne mais a négligé d’intégrer à sa réflexion le rôle de l’hospitalité dans cette perspective.

Pourtant, l'hospitalité, relation normée que l'on retrouve à l'échelle de l'ensemble du bassin méditerranéen et pour toute la période antique, semble bien revêtir cette fonction de mécanisme, social mais aussi politique, qui permet aux sociétés méditerranéennes antiques de gérer l’agrégation, l’intégration, la mise à distance ou le rejet d’un individu ou d’un groupe considéré comme allogène vis à vis d’une famille, d’une communauté, d’une cité, d’un Empire. Nous entendons ainsi explorer la manière dont les règles ou les normes édictées en matière d’hospitalité peuvent permettre à un individu ou un groupe de se structurer et d'agir, de manière pragmatique ou concertée, individuelle ou collective, face à l'arrivée de l'autre/des autres, facteurs de recomposition, et potentiellement de risque, pour l'hôte/les hôtes accueillant(s) et sa/leur communauté d'appartenance.

Les communications s’intéresseront à la nature et aux échelles des rapports sociaux et politiques engendrés par la confrontation de soi et de l’autre dans le cadre de la relation hospitalière, pour le contexte de la Méditerranée antique : contrainte, négociation, sélection, relégation, intégration, accueil inconditionnel... Il s’agira en cela de bien différencier l'hospitalité d'autres formes d'accueil (ponctuel, commercial…), tout en se gardant d’examiner de manière « déconnectée » les différentes étapes de la séquence hospitalière, de la prise de contact au franchissement de la porte, de l'échange des cadeaux au repas en commun (A. Van Gennep, Les rites de passage : étude systématique des rites de la porte et du seuil, de l’hospitalité, de l’adoption, de la grossesse et de l’accouchement, de la naissance, de l’enfance..., Paris, 1969).

Nous reviendrons sur les pratiques mises en œuvre au cours de ce processus de régulation (en termes de temporalités, d’espaces, d'acteurs…), tout en soulignant le cas échéant la singularité ou le caractère exceptionnel, réel ou apparent, de certains comportements individuels ou collectifs à l'égard des usages dictés par la tradition, la religion, le droit, la norme. Le point de vue des hôtes accueillis devra être également pris en compte, en envisageant la manière dont ces derniers se soumettent, ont volontairement recours, ou s'opposent à la régulation de l'hospitalité pour entrer dans la communauté des autres ; et dont, le cas échéant, l'hospitalité intervient dans cette perspective en complément, en remplacement ou en concurrence d'autres vecteurs d’agrégation sociale et politique (droit des gens, asile, mariage etc.). Ces différentes interrogations devront être envisagées d'un point de vue tant individuel que collectif, ce qui n’est pas sans poser problème à l’échelle des sociétés antiques pour lesquelles la notion et la conception de l’« individu » posent question. Reste que, dans l’Antiquité, l’hospitalité est parfois personnalisée, sinon individualisée, comme le montre le cas bien connu du proxène dans le monde grec.

Ces pistes de réflexion seront explorées dans toute la diversité régionale, culturelle et chronologique du bassin méditerranée,n qui sera envisagé sur le temps long et selon l'échelle la plus large possible. Les sociétés grecques et romaines ne manqueront pas d'occuper une place importante au sein des débats, mais nous serons attentives aux phénomènes observés dans d'autres contextes culturels. Les sociétés multi-culturelles, qui voient coexister ou s'affronter des droits de l'hospitalité distincts dans un même cadre socio-politique, constitueront des cas d'étude particulièrement stimulants. À l'instar d'une approche développée pour d'autres types de relations sociales dans l'Antiquité (ainsi le Groupe de Cambridge qui postulait dans les années 1960 l’existence d’un modèle de famille méditerranéenne pré-moderne), cette enquête sera par là même l'occasion d'interroger toujours davantage l’existence d’un modèle méditerranéen de l’hospitalité antique, dans la lignée des travaux de F. Braudel sur la Méditerranée, dont s’inspirent depuis une vingtaine d’années les Mediterranean studies.

Plusieurs thématiques seront privilégiées, toujours en relation avec l’hospitalité comme dispositif de régulation sociale et/ou politique dans l’Antiquité méditerranéenne :

  • pratiques collectives et initiatives privées
  • sphère « publique », sphère « privée »
  • individu, famille, groupe, communauté, État
  • régulation sociale et/ou politique, crise(s) et recomposition des sociétés antiques
  • norme(s), code, loi, tradition

Modalités de soumission

Les propositions de communication doivent parvenir

avant le 1er mars 2018

à l'adresse projet.hospitam@gmail.com (abstract de 250 mots maximum + bref CV) ; les résultats seront communiqués début avril.
La durée des communications sera de 20 minutes. Les langues du colloque sont le français, l'anglais et l'italien.
Organisation du colloque : Claire Fauchon-Claudon (ENS de Lyon - HiSoMA) et Marie-Adeline Le Guennec

Comité scientifique

  • Richard Bouchon (Université Lyon 2) 
  • Bernadette Cabouret-Laurioux (Université Lyon 3)
  • Véronique Chankowski (Université Lyon 2)
  • Cristina Corsi (Università degli Studi di Cassino e del Lazio Meridionale, Italie)
  • Eleonora Destefanis (Università degli Studi del Piemonte Orientale, Italie)
  • Claire Fauchon-Claudon (ENS de Lyon)
  • Marie-Adeline Le Guennec (École française de Rome)

Places

  • Ens de Lyon, 15 parvis René Descartes
    Lyon, France (69342 CEDEX 07)

Date(s)

  • Thursday, March 01, 2018

Keywords

  • hospitalité, Antiquité, Méditerranée, régulation

Contact(s)

  • Marie-Adeline Le Guennec
    courriel : leguennec [dot] marieadeline [at] gmail [dot] com
  • Claire Fauchon-Claudon
    courriel : claire [dot] fauchon [at] ens-lyon [dot] fr

Information source

  • Marie-Adeline Le Guennec
    courriel : leguennec [dot] marieadeline [at] gmail [dot] com

To cite this announcement

« Hospitality and social and political regulation in Mediterranean Antiquity », Call for papers, Calenda, Published on Thursday, January 04, 2018, http://calenda.org/427678