AccueilComment étudier ce qui subsiste ? La place de l’expression artistique dans les protocoles d’enquêtes liées à la mémoire

Comment étudier ce qui subsiste ? La place de l’expression artistique dans les protocoles d’enquêtes liées à la mémoire

Studying what remains. The place of artistic expression in protocols related to memory

IVe journée doctorale du labex Les passés dans le présent

4th doctoral study day of the Past in the Present Labex

*  *  *

Publié le mercredi 03 janvier 2018 par Anastasia Giardinelli

Résumé

Depuis désormais quatre ans, les jeunes chercheurs du labex Les passés dans le présent maintiennent, par le biais d’une journée doctorale, un dialogue entre disciplines (anthropologie, archéologie, ethnologie, histoire, ethnomusicologie, sociologie, science politique et sciences de l’information et de la communication) à propos de la mémoire et de ses représentations. Après avoir discuté des lieux où se déploient ces mémoires, des interactions entres les passés et le(s) présent(s), des méthodes et des terrains, cette édition se donne pour sujet d’études et d’échanges : la place de l’expression artistique dans les protocoles d’enquêtes liées à la mémoire.

Annonce

Argumentaire

L’oeuvre d’art précède et annonce, mais elle fixe aussi le souvenir ; elle assure la pérennité d’un événement, le préserve.
Philippe Joutard

Depuis désormais quatre ans, les jeunes chercheurs du labex Les passés dans le présent maintiennent, par le biais d’une journée doctorale, un dialogue entre disciplines (anthropologie, archéologie, ethnologie, histoire, ethnomusicologie, sociologie, science politique et sciences de l’information et de la communication) à propos de la mémoire et de ses représentations. Après avoir discuté des lieux où se déploient ces mémoires, des interactions entres les passés et le(s) présent(s), des méthodes et des terrains, cette édition se donne pour sujet d’études et d’échanges : la place de l’expression artistique dans les protocoles d’enquêtes liées à la mémoire.

Comment étudier ce qui subsiste ? Cette interrogation constamment se reformule chez les jeunes chercheurs désireux d’appréhender les représentations des passés, les souvenirs, la mémoire et ses diffusions. Une multitude de méthodes peuvent être mises en oeuvre pour répondre à cette interrogation. Parmi ce vaste ensemble, l’approche sous l’angle de l’expression artistique mérite attention.

En effet, d’un savoir-faire technique jusqu’à la mise en livre – qui est aussi une mise en perspective –, en passant par la pratique musicale rituelle, la production artistique, entendue ici dans ses plus larges acceptions, est susceptible d’être mobilisée dans un dispositif de recherche ayant pour objet la mémoire. Par quels moyens, avec quels protocoles et à quelles fins ? L’ambition de la journée doctorale est de tenter, à partir de ces questions, d’étudier l’éclairage spécifique qu’apportent les expressions artistiques pour cerner la relation entre passés et présents.

Cette journée doctorale aura lieu le 6 février 2018 à l’université Paris Nanterre.

Modalités de soumission

Celles et ceux qui sont intéressés par cette thématique (thèse en cours ou récemment soutenue) sont invités à faire parvenir,

avant le 15 janvier 2018

une proposition de communication comprenant un titre et un résumé d’une page qui peut s’accompagner d’une bibliographie.

Comité scientifique

  • Antonella Dessole (PréTech, UMR 7055),
  • Julie Donatien (LESC CREM, UMR 7186),
  • Tristan Rouquet (ISP, UMR 7220).

Lieux

  • Université Paris Nanterre, Bâtiment Max Weber, salle de séminaire - 200 avenue de la République
    Nanterre, France (92001)

Dates

  • lundi 15 janvier 2018

Mots-clés

  • expression artistique, enquêtes, mémoire, jeunes chercheurs, passé

Contacts

  • Organisateurs de la journée Comment étudier ce qui subsiste ?
    courriel : journeedoc4 [at] passes-present [dot] eu

Source de l'information

  • Hélène de Foucaud
    courriel : hdefouca [at] parisnanterre [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Comment étudier ce qui subsiste ? La place de l’expression artistique dans les protocoles d’enquêtes liées à la mémoire », Appel à contribution, Calenda, Publié le mercredi 03 janvier 2018, http://calenda.org/427903