Accueil« Plural Africa » – Afrique plurielle politique, savoirs et dynamiques sociales dans le temps et dans l’espace

« Plural Africa » – Afrique plurielle politique, savoirs et dynamiques sociales dans le temps et dans l’espace

"Plural Africa" – Africa, pluralism in politics: knowledge, and social dynamics in time and space

ASAI - Cinquième conférence de l’Association pour les études africaines en Italie

ASAI - Fifth conference of the Association pour les études africaines en Italie

*  *  *

Publié le jeudi 01 février 2018 par João Fernandes

Résumé

La cinquième conférence d’ASAI propose d'analyser les « Afriques » dans toute la pluralité de leurs phénomènes historiques, politiques, sociaux et culturels qui constituent la richesse du continent africain et peuvent déterminer, au sein de ses sociétés, de profondes asymétries. Deuxièmement, la conférence entend dépasser cette vision qui étouffe les « voix des Africains » et enraie leur interaction avec les forces politico-économiques et les phénomènes sociaux qui traversent le continent.

Annonce

Argumentaire

Unis par des phénomènes historiques d’envergure, les pays africains présentent une pluralité de dynamiques sociales, de réalités politiques et de manifestations culturelles que la représentation constante d’une Afrique homogène, hors du temps et de l'espace, continue à marginaliser. Par conséquent, les formes de continuité et de discontinuité historique, les connexions et les disjonctions entre acteurs intérieurs et extérieurs au continent africain, ainsi que la définition des systèmes de pouvoir et d’organisation de l’espace doivent être examinées sous le prisme des différentes typologies de sources disponibles, favorisant l’interdisciplinarité des études aréales sur l’Afrique.

La Vème Conférence d’ASAI propose, en premier lieu, d'analyser les « Afriques » dans toute la pluralité de leurs phénomènes historiques, politiques, sociaux et culturels qui constituent la richesse du continent africain et peuvent déterminer, au sein de ses sociétés, de profondes asymétries. Il s’agit de se focaliser sur les éléments qui intègrent le continent et ses populations dans les dynamiques sociales et politiques internationales, faisant des « Afriques » un point d'observation privilégié pour étudier, en même temps, les processus plus larges du « global ».

Deuxièmement, la Conférence entend dépasser cette vision qui étouffe les « voix des Africains » et enraie leur interaction avec les forces politico-économiques et les phénomènes sociaux qui traversent le continent.

Dans cette perspective, il semble opportun de réfléchir à des thématiques telles que : - la manière dont l’imaginaire africain est construit et véhiculé à la fois à au sein des systèmes politiques africains et dans les diasporas à l’intérieur et en dehors du continent ; - les relations entre le pluralisme politique et la pluralité

des formes de pouvoir ; - le rapport entre les représentations transnationales des « Afriques » et les réactions que ces mêmes représentations provoquent dans les sociétés du continent ; - la polyphonie des narrations historiques ; - la polyvalence des formes de mobilité ; - le recours à formes de légitimation composites dans les politiques internes, régionales et internationales des systèmes politiques africains.

Axes thématiques

La Vème Conférence ASAI encourage donc la soumission de propositions de panels au titre des lignes thématiques suivantes :

  •  Pluralité comme pluralismes en Afrique dans l’histoire et dans la politique : formes de pouvoir et légitimités
  •  Pluralité comme multiplicité des diasporas africaines intra et extra continentales : impacts sociaux, constructions, représentations
  •  Pluralité comme polyvalence des formes de mobilités en Afrique : stratégies économiques, sociales et politiques
  •  Pluralité comme plurifonctionnalité des Afriques dans les relations internationales : connexions, disjonctions, perspectives du « global »
  •  Pluralité comme complexité des dynamiques de marginalisation et pauvreté en Afrique : opportunités et limites des formes de consensus global du développement
  •  Pluralité comme caractère polyédrique des propositions sociales et culturelles : production des savoirs, stratégies linguistiques, expressions littéraires
  •  Pluralité comme diversité des méthodologies de recherche sur les Afriques : accès aux terrains et sensibilité des sujets de recherche.

Les propositions de panels peuvent être fermées, avec la liste et les auteurs des communications, ou bien ouvertes à un appel à communications. Dans le premier cas, les panels devront inclure au maximum 4 communicants plus un discutant (facultatif). Les éventuelles propositions de panels en deux sessions (4 + 4 communications) seront évaluées par la Comité Scientifique et d’Organisation de la Conférence eu égard à l’ensemble des propositions reçues et aux collocations disponibles.

Modalités pratiques d'envoi des propositions

Les propositions de panels doivent être envoyées en format Word au courriel : bologna2018@asaiafrica.org

au plus tard le 15 février 2018.

Elles devront contenir :

  •  titre
  •  résumé (200 mots max.)
  •  profil du coordinateur (50 mots max.).
  •  dans les propositions fermées (maximum 4 communications ou éventuellement 4 + 4) :

auteurs (avec affiliation institutionnelle) et titre des communications avec des courts résumés (150 mots max.).

Les propositions peuvent être rédigées dans l’une des trois langues de travail de la conférence (Italien, Français ou Anglais) et devront être accompagnées par leur traduction en Anglais.

L’acceptation des panels sera notifiée à partir du 30 mars 2018. Dans un deuxième temps, on procédera à l’ouverture de l’appel à communication pour les panels sélectionnés.

Comité scientifique

  • Flavia Aiello (Univ. degli Studi di Napoli ‘L’Orientale’, Naples)
  • Francesco Correale (CNRS, UMR 7324 CITERES, Tours)
  • Francesca Declich (Univ. degli Studi di Urbino ‘Carlo Bo’, Urbino)
  • Amalia Dragani (EHESS – LAS, Paris)
  • Rosario Giordano (Univ. de la Calabria, Cosenza)
  • Giuseppe Maimone (Univ. degli Studi de Catane, Catane)
  • Cecilia Pennacini (Univ. degli Studi de Turin, Turin)
  • Maria Stella Rognoni (Univ. degli Studi de Florence, Florence)
  • Irma Taddia (Alma Mater Studiorum, Univ. Bologne, Bologne)
  • Corrado Tornimbeni (Alma Mater Studiorum, Univ. Bologne, Bologne)
  • Mauro Tosco (Univ. degli Studi de Turin, Turin)
  • Pierluigi Valsecchi (Univ. de Pavie, Pavie).
  • Mario Zamponi (Alma Mater Studiorum, Univ. Bologne, Bologne)

Lieux

  • Département de Sciences Politiques et Sociales – Université de Bologne
    Bologne, Italie

Dates

  • mercredi 28 février 2018

Mots-clés

  • Afrique, histoire, société, anthropologie, politique

Contacts

  • Francesco Correale
    courriel : francesco [dot] correale [at] univ-tours [dot] fr

URLS de référence

Source de l'information

  • Francesco Correale
    courriel : francesco [dot] correale [at] univ-tours [dot] fr

Pour citer cette annonce

« « Plural Africa » – Afrique plurielle politique, savoirs et dynamiques sociales dans le temps et dans l’espace », Appel à contribution, Calenda, Publié le jeudi 01 février 2018, http://calenda.org/428282