AccueilPolyphonies, art, territoires : médiévisme et modernité

Polyphonies, art, territoires : médiévisme et modernité

Polyphonies, Art and Territories: Medievalism and Modernity

*  *  *

Publié le mercredi 17 janvier 2018 par João Fernandes

Résumé

Cette journée d’étude propose de questionner le rapport entre la polyphonie et l’art et, en partant de l'œuvre de Geoffrey Chaucer, d’étendre cette réflexion à d’autres poètes et périodes. Ce faisant, nous espérons mieux cerner et définir le lien entre le médiéval et le moderne à travers des études soulignant le rôle central joué par la polyphonie – voire même les polyphonies – tant dans l’évolution de l’art (le gothique vient naturellement à l’esprit) que dans la définition même des territoires linguistiques européens. 

Annonce

Université Grenoble Alpes 9 février 2018

Cofinancé par : The New Chaucer Society

Argumentaire

Geoffrey Chaucer, grand traducteur, rhétoricien et poète courtois, fut longtemps considéré par la critique comme le père de la poésie anglaise. Or, un tel positionnement a non seulement tendance à occulter tout un pan de l’histoire de la littérature anglo-saxonne, mais également à mettre de côté les spécificités mêmes du style de Chaucer. Il a été démontré que sa contribution à l’histoire de la littérature est bien plus importante qu’on ne le pensait. Car en décidant d’écrire en moyen-anglais à une époque où l’hégémonie du latin et du vieux-français était incontestée (en particulier à la cour d’Edouard III et de Richard II), Chaucer s’inscrivit dans un mouvement intellectuel visant à rendre aux vernaculaires européens le prestige nécessaire à une véritable production culturelle ayant permit l’émergence du genre romanesque. Ainsi, en assimilant successivement les caractéristiques de la poésie de Chrétien de Troyes, Guillaume de Lorris et Jean de Meun, Chaucer redonna à la poésie anglaise ses lettres de noblesse. Mais ce ne fut qu’après sa découverte de la Divina Commedia qu’il prit conscience du potentiel de la littérature : Dante lui permit, en effet, de libérer son art dialogique et d’ainsi donner à sa poésie une dimension polyphonique de premier ordre. De fait, si Chaucer ne peut être considéré comme le père de la poésie anglaise, il est en revanche le père de la prose anglaise et l’un des précurseurs de ce que Mikhaïl Bakhtine nomme le roman polyphonique.

Nous proposons ainsi, dans cette journée d’étude, de continuer à questionner le rapport entre la polyphonie et l’art et d’étendre cette réflexion à d’autres poètes et périodes. Ce faisant, nous espérons mieux cerner et définir le lien entre le médiéval et le moderne à travers des études soulignant le rôle central joué par la polyphonie – voire même les polyphonies – tant dans l’évolution de l’art (le gothique vient naturellement à l’esprit) que dans la définition même des territoires linguistiques européens. 

Programme

Vendredi 9 février

Grande salle des colloques, bâtiment Stendhal

9h Accueil des participants

Session 1

Président de séance : Sébastien Scarpa

  • 9h30 – 10h Laurence Doucet (Université Grenoble Alpes, Litt&Arts) Cemeteries and Tombstones as Polyphonic Places in the French Medieval Quest of Lancelot
  • 10h30 – 11h Caroline Bertonèche (Université Grenoble Alpes, ILCEA 4) « ´Tis more ancient than Chaucer Himself »: Keats and Romantic Polyphony

11h30 – 12h Questions

12h30 – 14h Déjeuner  

Session plénière

Président de séance : Jonathan Fruoco

  • 14h – 15h Paul Strohm (Columbia University) Chaucer and the Streams of Parnassus

15h – 15h30 Questions

Session 3

Président de séance : Cyril Besson

  • 15h:30 – 16h Juliette Dor (Université de Liège) Lire Chaucer au prisme de la polyphonie
  • 16h – 16h30 Jonathan Fruoco (Université Grenoble Alpes, ILCEA 4) ‘Turnynge over the leef’: Chaucer and the English Novel

16h30 – 17h Questions

Lieux

  • Bâtiment Stendhal - 621 Avenue Centrale
    Saint-Martin-d'Hères, France (38400)

Dates

  • vendredi 09 février 2018

Fichiers attachés

Mots-clés

  • chaucer, polyphonie, médiéval, modernité

Contacts

  • Jonathan Fruoco
    courriel : jonathan [dot] fruoco [at] gmail [dot] com

Source de l'information

  • Jonathan Fruoco
    courriel : jonathan [dot] fruoco [at] gmail [dot] com

Pour citer cette annonce

« Polyphonies, art, territoires : médiévisme et modernité », Journée d'étude, Calenda, Publié le mercredi 17 janvier 2018, http://calenda.org/429051