AccueilArchéo-éthique

Archéo-éthique

Archaeo-Ethics

*  *  *

Publié le mercredi 17 janvier 2018 par João Fernandes

Résumé

Un colloque sur l'éthique en archéologie est organisé à Paris les 25 et 26 mai 2018. Les  archéologues sont confrontés à de nombreuses questions éthiques dans leur pratique quotidienne et il paraît essentiel de réfléchir sur notre profession culturelle et scientifique dans le monde actuel. Les objectifs du colloque Archéo-Ethique sont de montrer l’importance de l’éthique en archéologie en présentant la variété des sujets à traiter et de contribuer au développement d'une approche spécifique de ces questionnements en France et en Europe.

Annonce

Programme prévisionnel

I. Une éthique propre à l’archéologie ?

  • Béline Pasquini et Ségolène Vandevelde, Définitions et historiographie de l’éthique en archéologie.
  • Marie Cornu et Vincent Négri, L’éthique en archéologie : une perspective juridique.
  • Alfredo Gonzàlez-Ruibal, Towards an archaeological ethics.

II. À qui appartient le patrimoine archéologique ?

1. Quelles relations entre les archéologues et les populations locales ?

  • Christian Gates St-Pierre, À qui appartient le passé ? Perspectives Nord-américaines sur l’appropriation du patrimoine archéologique.
  • Marie-Pierre Bousquet, Les recherches-actions ou collaboratives sont-elles plus éthiques vis-à-vis des populations locales ?

2. Pillage du patrimoine et traitement des données grises : Quelle(s) attitude(s) adopter ?

  • Thomas Lecroere, L'étude des données « grises » issues de la détection illégale de métaux : sauvegarde du patrimoine ou cercle vicieux du pillage ?
  • Xavier Delestre, Le détectorisme en France : quelle situation et quelle politique publique ?
  • Cheikhmous Ali, Patrimoine syrien : Destruction et pillages des sites archéologiques (2011-2017). Quelles conséquences, quel avenir ?

3. Fouilles de sépultures et gestion des restes humains : entre science archéologique, sensibilités, croyances et laïcité

  • Agnès Mathieu, État du sujet – avis du conseil du d’État.
  • Philippe Charlier, Le délicat problème des restes humains en archéologie.
  • Vera Egbers, Sabine Neumann et Stefan Schreiber, “I like to keep my archaeology dead” – alienation and othering of the past as an ethical problem.
  • Rozenn Colleter et Paul-Anthelme Adèle, Les restes humains en archéologie, entre objets de science et sujets de droit.

III. Les tensions entre l’éthique scientifique et les contraintes professionnelles

  • Agnès Vandevelde-Rougale et Nicolas Zorzin, De la « professionnalisation » à la « vassalisation ». L’archéologue, entre « éthique professionnelle » et « responsabilité sociale d’entreprise ».
  • Charlotte Blein, Les enjeux scientifiques et sociétaux de l’archéologie préventive.

IV. Archéologie et construction identitaire. Comment réagir face à la récupération idéologique des résultats de la recherche archéologique ?

  • Jean-Paul Demoule, L’instrumentalisation des Gaulois dans le discours politique français, et notamment à Béziers.
  • Christophe Petit et Jonhattan Vidal, Alésia : l'instrumentalisation d'une prétendue controverse, entre mythe national et théorie du complot.
  • Antoinette Molinié, L’instrumentalisation des sites archéologiques incas. Questions d’éthique.

V. Table-ronde

Les actes du Colloque seront publiés dans la revue en Libre accès Bioéthique Online. 

Détails et informations : https://archeoethique.wixsite.com/colloque

Lieux

  • Institut National d’Histoire de l’Art - 6 Rue des Petits Champs
    Paris, France (75002)

Dates

  • vendredi 25 mai 2018
  • samedi 26 mai 2018

Mots-clés

  • éthique, archéologie, ethics, archaeology, déontologie

Contacts

  • Archéo-Éthique Contact
    courriel : archeo [dot] ethique [at] univ-paris1 [dot] fr

Source de l'information

  • Ségolène Vandevelde
    courriel : archeo [dot] ethique [at] univ-paris1 [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Archéo-éthique », Colloque, Calenda, Publié le mercredi 17 janvier 2018, https://calenda.org/429102

Archiver cette annonce

  • Google Agenda
  • iCal