AccueilSéminaire doctoral de l'INALCO

Séminaire doctoral de l'INALCO

Doctoral seminar - INALCO

ANR Liminal

*  *  *

Publié le lundi 22 janvier 2018 par Céline Guilleux

Résumé

Le séminaire doctoral s’adresse à tous les étudiants doctorants, chercheurs et acteurs et plus généralement à l’ensemble des publics intéressés par la spécificité des médiations et des interactions avec les populations dites migrantes ou exilées dans un contexte d’urgence. Chaque séance est coordonnée par un des chercheurs de l’ANR LIMINAL (2017-2020) autour d’une problématique spécifique (le terrain anthropologique sensible auprès des demandeurs d’asile, les enjeux de la traduction en contexte de migration, les ressentis et positionnements de l’interprète). Chaque séance ouvre le dialogue entre les chercheurs et les acteurs de terrain invités (un interprète en centre d’accueil ou en foyer, directeur d’association, acteur institutionnel, etc.). Le séminaire est libre et ouvert à toutes et tous.  

Annonce

Présentation

Le séminaire doctoral Inalco de l’ANR LIMINAL débutera en janvier 2018. Il se tiendra au pôle recherche de l’Inalco, 2 rue de Lille 75007 Paris, salle des plaques.

Le séminaire doctoral s’adresse à tous les étudiants doctorants, chercheurs et acteurs et plus généralement à l’ensemble des publics intéressés par la spécificité des médiations et des interactions avec les populations dites migrantes ou exilées dans un contexte d’urgence. Chaque séance est coordonnée par un des chercheurs de l’ANR LIMINAL (2017-2020) autour d’une problématique spécifique (le terrain anthropologique sensible auprès des demandeurs d’asile, les enjeux de la traduction en contexte de migration, les ressentis et positionnements de l’interprète). Chaque séance ouvre le dialogue entre les chercheurs et les acteurs de terrain invités (un interprète en centre d’accueil ou en foyer, directeur d’association, acteur institutionnel, etc.).Le séminaire est libre et ouvert à toutes et tous.  

Programme

22 janvier 2018

14h-17h : Intermédiaires, interprètes, médiateurs ? Statuts et champs d’intervention 

Séance introductive coordonnée par Marie-Caroline Saglio Yatzimirsky & Alexandra Galitzine-Loumpet CESSMA, avec

  • Wenjing Guo (centre de la Rochefoucault, Association Aurore),
  • Bénédicte Parvaz Ahmad (ANR LIMINAL, ERTIM),
  • Anaïk Pian (U. de Strasbourg, ANR Babels)

19 février 2018 

13h30-16h30: après-midi d’étude coordonnée par Delombera Negga PLIDAM avec :

  • Joseph Alemu (interprète, traducteur, médiateur),
  • Marion Osmont (photographe),
  • Bezunesh Tamru (U. Paris 8 Vincennes), 
  • Alessandro Triulzi (U. de Naples « L’Orientale », Archivio delle memorie migrante)

19 mars 2018

13h30-16h30 : Médiation et représentation. Comment faire entendre la voix des exilés ? 

Séance organisée par Yasmine Bouagga (CNRS- ENS Triangle) avec

  • Moussa Abdallah Mahdi (ancien relais communautaire soudanais à Calais),
  • Myriam Rachih, médiatrice du Secours Catholique-Calais (sous réserve, et un.e responsable centre Jean Quarré (sous réserve)

De plus en plus, les associations qui travaillent auprès des migrants soulèvent la question de leur participation. L’enjeu n’est pas seulement de communiquer de l’information aux migrants, par des médiations linguistiques ou non-verbales, mais de leur permettre de faire entendre leur voix, pour faciliter les interactions avec les salariés ou bénévoles associatifs, pour résoudre des conflits entre les migrants, ou pour rendre possible un dialogue avec les autorités locales ou nationales. Dans la « jungle » de Calais, des réunions communautaires avaient lieu régulièrement, et les relais communautaires sont devenus des interlocuteurs autant des associations que des pouvoirs publics. Sur les campements parisiens, des militants se sont efforcés d’encourager l’autogestion des réfugiés, par l’organisation d’assemblées générales traduites dans différentes langues et le soutien à des porte-paroles de la lutte. Qui représente qui et comment ? Comment s’organisent ces médiations et quelles sont leurs limites ? C’est ce que se propose d’explorer cette séance du séminaire Liminal 

9 avril 2018

13h30-16h30:  « Tu n’est qu’un dictionnaire ! » :  représentations de l’interprète et de la traduction 

Séance coordonnée par Nisrine Al Zahre/ EHESS avec 

  • Jocelyne Clément (psychologue clinicienne),
  • Hala Trefi Ghannam (interprète, traductrice)

28-29 mai 2018 

(salle et horaires à préciser) : Violence & récit : recueillir, traduire, transcrire, en partenariat avec l’axe « Spatialité, domination et violence » (CESSMA)

journées d’étude coordonnées par Marie-Caroline Saglio-Yatzimirsky et Laetitia Bucaille

Programme en cours d’élaboration. 

Lieux

  • Salle des Plaques - 2 rue de Lille
    Paris, France (75007)

Dates

  • lundi 22 janvier 2018
  • lundi 19 février 2018
  • lundi 19 mars 2018
  • lundi 09 avril 2018
  • lundi 28 mai 2018
  • mardi 29 mai 2018

Fichiers attachés

Mots-clés

  • migration, accueil, socio-linguistique, urgence, humanitaire, traduction, interprétariat, interaction, médiation

Contacts

  • Alexandra Galitzine Loumpet
    courriel : alexandra [dot] galitzine-loumpet [at] inalco [dot] fr
  • Marie-Caroline Saglio Yatzimirsky
    courriel : marie-caroline [dot] yatzimirsky [at] inalco [dot] fr

URLS de référence

Source de l'information

  • Alexandra Galitzine Loumpet
    courriel : alexandra [dot] galitzine-loumpet [at] inalco [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Séminaire doctoral de l'INALCO », Séminaire, Calenda, Publié le lundi 22 janvier 2018, http://calenda.org/430573