AccueilLangues d’enseignement et langues enseignées dans les centres de formation au Maroc

Langues d’enseignement et langues enseignées dans les centres de formation au Maroc

Teaching languages and languages taught in training centres in Morocco

Variations, approches et traduction

Variations, approaches and translation

*  *  *

Publié le mardi 06 février 2018 par João Fernandes

Résumé

Les travaux de ce colloque tenteront d’opérer un examen systématique de l’intégralité des philosophies, des théories, des méthodes, des manières de faire et des objectifs qui orientent l’enseignement des langues et l’enseignement par les langues. Etant donné que chacune de ces langues présente plusieurs variétés qui se partagent des tâches et des fonctions dans des situations différentes et complexes, le colloque sera consacré à l’analyse des caractéristiques de ces variétés en usage ainsi qu’aux modalités de leur fonctionnement dans divers contextes (les centres de formation de Tourisme, les instituts de formation en génie civil, les centre de formation des agents de santé, les centres de formation en Travaux publics, les centres de formation professionnelle (OFPPT), Centres régionaux des métiers de l’education et de la formation (CRMEF)…) et ce en vue de mener une réflexion sur les approches pédagogiques et didactiques à adopter afin de garantir une formation de « qualité ».

Annonce

Les 03 et 04 mai 2018
Lieu : Oujda, Maroc

Présentation

Le Laboratoire Langues, Cultures et Traduction, l’équipe Communication et Développement de la Faculté des Lettres et Sciences Humaines, et la cellule Tutorat de l’université Mohammed Premier- Oujda, en partenariat avec l’OFPPT, le CRMEF Oujda, ISTP Oujda, ISPIST Oujda, ITHT SAIDIA, CERHS Oujda organisent un colloque International :

Il va sans dire que les langues ont un rôle capital dans la qualité de la formation, dans la réussite scolaire et l’insertion sociale et professionnelle de l‘apprenant. Au Maroc, ce rôle est nettement mis en relief par la Charte Nationale d’Education et de Formation (CNEF) et par la Vision stratégique 2015-2030 pour l’Education, qui soulignent l’importance de la maîtrise des langues et notamment celle du français qui s’impose à l’échelle des centres de formation sous sa double dimension : langue enseignée et langue d’enseignement. Toutefois, cette dichotomie fait actuellement débat et génère polémique et controverse qui risquent de constituer de véritables obstacles à un « examen de conscience objectif » aussi bien de la situation de l’éducation et de la formation que de la situation linguistique dans notre pays.

Cherchant à dépasser ces obstacles, les travaux de ce colloque tenteront d’opérer un examen systématique de l’intégralité des philosophies, des théories, des méthodes, des manières de faire et des objectifs qui orientent l’enseignement des langues et l’enseignement par les langues. Etant donné que chacune de ces langues présente plusieurs variétés qui se partagent des tâches et des fonctions dans des situations différentes et complexes, le colloque sera consacré à l’analyse des caractéristiques de ces variétés en usage ainsi qu’aux modalités de leur fonctionnement dans divers contextes (les centres de formation de Tourisme, les instituts de formation en génie civil, les centre de formation des agents de santé, les centres de formation en Travaux publics, les centres de formation professionnelle(OFPPT), Centres Régionaux des Métiers de l’Education et de la Formation (CRMEF)…) et ce en vue de mener une réflexion sur les approches pédagogiques et didactiques à adopter afin de garantir une formation de « qualité ».

Or, la réflexion autour de ces variétés devrait se faire dans une optique convergente exhaustive intégrant à la fois les aspects linguistiques et culturels pour doter le futur professionnel des compétences interlinguistiques et interculturelles souvent exigées par le marché de l’emploi. Ceci nous incitera à poser la question de la transversalité dans toutes ses dimensions :

1) transversalité entre les différentes langues /cultures enseignées et dont les enseignements sont souvent cloisonnés et organisés en territoires autonomes.

  • Comment effectuer des transferts de stratégies d’enseignement/apprentissage entre une langue et une autre ?
  • Comment analyser les impacts de ces transferts sur l’apprentissage des langues/cultures ?
  • Comment associer l’enseignement d’une culture à l’enseignement d’une langue ?

2) transversalité entre une langue enseignée, le français par exemple, et son usage comme langue d’enseignement. Dans ce cas précis, la dichotomie enseignement du/par le français nous place dans une situation paradoxale de deux langues / variétés françaises, et nous incite ainsi à poser les questions :

  • Se confondent-elles sur le terrain ?
  • Comment les aborder de façon convergente ? …

3) transversalité entre les langues d’enseignement et les disciplines enseignées.

  • Comment allier (l’enseignement d’) une discipline à une langue d’enseignement ?
  • le rapport des apprenants aux différentes disciplines ne serait-il pas modifié, amélioré ou modalisé par leur degré de maîtrise des langues d’enseignement/apprentissage ?
  • Ne faudrait-il pas s’orienter vers un enseignement des technolectes qui offrent l’avantage d’englober la terminologie, les phraséologies et les aspects discursifs et méthodologiques particuliers à telle ou telle discipline ?

 Ces multiples interrogations et bien d’autres, montrent que la double question de l’enseignement des langues et des langues d’enseignement au Maroc, notamment à l’aune de la vision stratégique 2015-2030, se découpe sur une toile de fond assez complexe, dont les axes suivants pourraient aider à percevoir la portée :

Axe I : les caractéristiques linguistiques et culturelles des variétés des langues enseignées / langues d’enseignement en usage dans les centres de formation.

Axe II : les approches pédagogiques et didactiques appropriées à la nature et aux spécificités des formations assurées.

Axe III : la traduction comme stratégie de transmission des savoirs au sein des centres de formation et comme processus de transfert des stratégies d’enseignement / apprentissage.

Le colloque se donne comme tâche de traiter ces questions et toutes autres attenantes.

Comité Scientifique

  • MOUADEN Noureddine ; Doyen de la faculté des Lettres et Sciences humaines Oujda ;
  • KEMBOUCHE Mohammed, FLSH Oujda ;
  • BEZZAZI Abdelkader, FLSH Oujda ;
  • KEMBOUCHE Keira, FLSH Mohammadia ;
  • TIJJINI Mostafa, FLSH Oujda ;
  • ATMANI Mohammed, FLSH Oujda ;
  • AMAADACHOU Farid, CRMEF, Oujda ;
  • YANNICK BEAUVAIS, Institut Français au Maroc, antenne Oujda.

Comité d’organisation

TIJJINI Mostafa, Professeur FLSH Oujda ; ATMANI Mohammed, Professeur FLSH Oujda ; EL RHALI Hicham, Doctorant FLSH Oujda ; HIDAN Abdelkhalil, Doctorant FLSH Agadir ; BAHA Mohamed, Doctorant FLSH Agadir ;MOUTAHADDIR Njoud Doctorant FLSH Agadir ;LAKHLOUFI Abdelouahid, Doctorant FLSH Oujda ; KEMBOUCHE Hajar, Doctorante FLSH Oujda ;RIFAII Hajir, Doctorant FLSH Oujda ; BENSALEH Amina, Doctorante FLSH Oujda ; BOUSHABA Hayat, Doctorante FLSH Oujda ; BENATALA Mimoun, Doctorant FLSH Oujda ; DRIF Said, Doctorant FLSH Oujda ; IMAM Abdelhak, OFPPT Oujda ; BOUHAFNA FLSH Oujda .

Propositions de communication

Les propositions de communication feront l’objet d’un résumé de 250 mots maximum permettant d’apprécier la problématique de la recherche et ses modalités de mise en œuvre, et seront accompagnées d’une bibliographie succincte. Elles seront soumises au comité scientifique qui se prononcera sur la pertinence et la rigueur scientifique des propositions.

Dates importantes à retenir

  • Publication de l’appel à communication : 31 janvier 2018
  • Date limite d’envoi des propositions : 28 février 2018

  • Retour après expertise par le comité scientifique : 15 mars 2018

Langues de communication

Arabe, Français, Anglais.

Adresse du colloque

Les propositions de communication sont à envoyer par courriel à l’adresse suivante : colloquelct@gmail.com

Contact : hichamelrhali@hotmail.com

Responsable

KEMBOUCHE Mohammed, Directeur du Laboratoire Langue, Culture et Traduction, FLSH Oujda.

Catégories

Lieux

  • hichamelrhali@hotmail.com
    Oujda, Maroc (60000)

Dates

  • jeudi 03 mai 2018

Mots-clés

  • langue, technique, langue enseignée, langue d’enseignement

Contacts

  • Hicham El Rhali
    courriel : hichamelrhali [at] hotmail [dot] com

Source de l'information

  • Hicham El Rhali
    courriel : hichamelrhali [at] hotmail [dot] com

Pour citer cette annonce

« Langues d’enseignement et langues enseignées dans les centres de formation au Maroc », Appel à contribution, Calenda, Publié le mardi 06 février 2018, https://calenda.org/431976

Archiver cette annonce

  • Google Agenda
  • iCal