AccueilLa question du plagiat dans la production universitaire et scientifique en Algérie

La question du plagiat dans la production universitaire et scientifique en Algérie

مسألة البلاجيا في الانتاج الجامعي و العلمي في الجزائر

The question of plagiarism in university and academic production in Algeria

*  *  *

Publié le jeudi 08 février 2018 par João Fernandes

Résumé

Cette rencontre voudrait susciter un débat autour d’une question d’une cruciale importance dans le monde universitaire et scientifique de par ses effets multidimensionnels qui recouvrent les pratiques de transgression à la fois les règles du droit et de l’éthique, les principes moraux et les codes élémentaires de la production du savoir.

Annonce

Université ALGER 2, Faculté des Sciences Sociales, Département de Sociologie, Laboratoire d’Analyse Socio-Anthropologique du Développement des Territoires  (LASADET)
Journée d’Etude, Alger, 09 Mai  2018

Argumentaire 

Le Laboratoire d’Analyse Socio-Anthropologique du Développement des Territoires (LASADET) organise le 09  mai 2017 une journée d’études consacrée au plagiat dans la production universitaire et scientifique en Algérie.

Cette rencontre voudrait susciter un débat autour d’une question d’une cruciale importance dans le monde universitaire et scientifique de par ses effets multidimensionnels qui recouvrent les pratiques de transgression à la fois les règles du droit et de l’éthique, les principes moraux et les codes élémentaires de la production du savoir.

Les enseignants tout autant que les chercheurs, les doctorants tout autant que les étudiants en licence sont tous les jours interpellés par ce phénomène si fortement présent dans leur quotidien qu’il a fini, avec le temps, par connaître une forme de banalisation sournoise et d’institutionnalisation à peine voilée.

Les sanctions pour cause de plagiat semblent tellement rares par rapport à l’ampleur de la chose qu’elles ne jouent plus de rôle dissuasif dans un monde où les moyens numériques de contrôle sont particulièrement faibles et où la situation des sciences sociales se trouve aggravée par le fait que les travaux universitaires y sont rédigés en langue arabe qui ne compte pas pour l’instant de logiciel détecteur de plagiat.

La domination excessive de l’administration au sein de  l’Université de par son ingérence constante dans le champ de la recherche, notamment à travers l’instauration autoritaire de règles administratives et bureaucratiques contraignantes (fixation injustifiée des délais de soutenance des thèses, obligation de publication à tout prix d’un article avant toute soutenance) mettent le plus souvent les doctorants dans des situations où l’aspect formel des travaux et le respect des délais prime sur leur contenu scientifique  et où les soutenances se réduisent parfois à une simple formalité.

Peu (ou pas) de travaux de recherche ont été menés dans notre pays sur la question du plagiat malgré l’ampleur de ce  phénomène si souvent dénoncé par la famille universitaire, même si l’enfreinte à la déontologie et à la morale qu’il comporte tient en général ses sources dans l’enseignement secondaire et moyen, voire le primaire où les élèves se contentent depuis une longtemps de réaliser des exposés et recherches en imprimant simplement des documents copiés sur des sites internet.

Les chercheurs qui ont abordé cette thématique ou qui sont intéressées par les questions qu’elle pose sont invités à manifester leur intérêt pour cette journée d’étude.

Axes thématiques

Leurs contributions devraient s’inscrire, à titre indicatif, dans les axes suivants :

1- Le plagiat et la question du droit et de la réglementation ;

2- Le plagiat et son impact sur la production scientifique ;

3- La pratique du plagiat à l’Université : cas concrets, moyens et techniques du plagiat ;

4 - Comment lutter contre le plagiat dans la production académique et scientifique ?

Calendrier

  1. Résumé de la contribution (une page maximum en police times new roman 12, simple interligne) ; à envoyer au Comité d’organisation de la Journée d’Etudes avant le 01 avril 2018.

  2. Réponses : le 05 avril  2018.
  3. Textes des contributions retenues à envoyer avant le 30 avril 2018.

Les documents sont à envoyer aux adresses électroniques suivantes :

  • bramost@yahoo.com
  • safarmad@yahoo.fr

Comité d’organisation

  • Pr SAFAR ZITOUN Madani, Université Alger 2
  • Pr BENMOUSSA Brahim, Université Alger 2
  • Pr ICHEBOUDENE Larbi, Université Alger 2
  • Pr KACIMI EL HASSANI Mohamed El Raouf, Université Alger 2
  • Pr RASMAL Abd El Aziz, Université Alger 2
  • MSILTA Leîla, Chargé de Cours , Université Alger 2
  • KADOUCHE Mohamed, Maitre de Conférences , Université de la Formation Continue
  • BENTOUDERT Sonia , LASADET, Université Alger 2

Comité Scientifique

  • Pr SAFAR ZITOUN Madani, Université Alger 2
  • Pr BENMOUSSA Brahim, Université Alger 2
  • Pr ICHEBOUDENE Larbi, Université Alger 2
  • Pr KACIMI EL HASSANI Mohamed El Raouf, Université Alger 2
  • Pr RASMAL Abd El Aziz, Université Alger 2

Catégories

Lieux

  • Université Alger 2 - rue Djamel Eddine El Afghani
    Alger, Algérie

Dates

  • dimanche 01 avril 2018

Mots-clés

  • production universitaire et scientifique, déontologie scientifique, plagiat

Contacts

  • Brahim Benmoussa
    courriel : bramost [at] yahoo [dot] com
  • Madani Safar-Zitoun
    courriel : safarmad [at] yahoo [dot] fr

Source de l'information

  • Brahim Benmoussa
    courriel : bramost [at] yahoo [dot] com

Pour citer cette annonce

« La question du plagiat dans la production universitaire et scientifique en Algérie », Appel à contribution, Calenda, Publié le jeudi 08 février 2018, http://calenda.org/432188