AccueilPenser l’Amérique préhispanique, d’hier à aujourd’hui : construction des savoirs scientifiques et discours politiques

*  *  *

Publié le mardi 13 février 2018 par João Fernandes

Résumé

Le premier colloque international de l’association ACERAP sera consacré à l’étude croisée de l’histoire de l’archéologie sur le continent américain, dans plusieurs pays comme le Pérou, le Mexique, le Chili ou le Brésil. Il s’agira, en premier lieu, de porter un regard rétrospectif et épistémologique sur la construction de l’américanisme, en mettant en relation le point de vue strictement scientifique, c’est-à-dire la redécouverte du patrimoine préhispanique, son étude au travers de plusieurs disciplines, et la dimension politique que représentent les discours et courants de pensée élaborés autour de l’archéologie, qui ont joué un rôle déterminant pour notre vision actuelle du passé américain. Cette journée de conférences sera également l’occasion de mettre en avant l’évolution des techniques d’analyse (méthodologie, conservation, archéométrie, etc.) et l’aspect pluridisciplinaires de l’archéologie.

Annonce

Argumentaire

Le premier colloque international de l’association ACERAP sera consacré à l’étude croisée de l’histoire de l’archéologie sur le continent américain, dans plusieurs pays comme le Pérou, le Mexique, le Chili ou le Brésil. Il s’agira, d’une part, de porter un regard rétrospectif et épistémologique sur la construction scientifique et politique de l’américanisme, et de l’autre de mettre en avant l’évolution des techniques d’analyse (méthodologie, conservation, archéométrie, etc.) et l’aspect pluridisciplinaire de l’archéologie. Cette journée de conférences permettra, plus précisément, de mettre en relation le point de vue strictement scientifique, c’est-à-dire la redécouverte du patrimoine préhispanique, son étude au travers de plusieurs disciplines, et la dimension politique que représentent les discours et courants de pensée élaborés autour de l’archéologie, qui ont joué un rôle déterminant pour notre vision actuelle du passé américain. En effet, depuis le XIXesiècle, la passion occidentale pour l’Amérique et ses peuples, dans toute leur diversité, à la fois géographique et sociale, a donné lieu à de nombreuses études anthropologiques, mais est également à l’origine d’autant d’exégèses politiques, philosophiques ou idéologiques. Ces interprétations diverses, le plus souvent influencées par les modèles sociaux de l’Occident, se sont insinuées dans le savoir commun sur les mondes amérindiens, intentionnellement ou non, de sorte qu’il est parfois difficile de s’en extraire. Ainsi, après plus d’un siècle de recherche, les anthropologues d’aujourd’hui doivent nécessairement composer avec ces multiples théories, hypothèses et documents déjà existants, pour poursuivre la patiente recomposition de l’histoire et de la pensée préhispanique. Minutieusement, ils doivent se livrer au démontage du savoir et comprendre comment il a été construit, par qui, et pourquoi. C’est là tout l’enjeu de cette rencontre : porter un regard critique, qui ne s’applique pas au seul continent américain, pour construire l’archéologie de demain, scientifiquement et méthodologiquement.

Programme

9h Accueil du public et des communicants autour d'un petit déjeuner

9h15 Introduction de la journée par François Gendron

  • 9h35 Forger la Patrie (1880-1940) : l'archéologie dans la construction de l'identité mexicaine par Mme Aliénor Letouzé (CeRAP)
  • 10h05 Manuel Gamio, la arqueología de Chalchihuites, Zacatecas, y el oficialismo pre-revolucionario par M. Guillermo Córdova Tello (INAH, México)

10h35 Pause

  • 10h50 La praxis arqueologíca en Tamtoc, San Luis Potosí, México, 2001-2007 par Mme. Estela Martínez Mora (INAH, México)
  • 11h20 L'Inca dans l'ombre du Marxisme : d'une récupération politique à la réécriture de l'Histoire par M. Franck Garcia (CeRAP)
  • 11h50 Del diaguita chileno prehispánico a las Comunidades Diaguitas actuales : discurso científico y etnogénesis en el norte semi-árido de Chile
  • 14h30 L'américanisme à l'heure de l'archéométrie : le cas des jade-jadéites et roches vertes "précieuses" de Méso-amérique par M. François Gendron (UMR 7194, MNHN)
  • 15h Recientes hallazgos de murales en el Conjunto de los Jaguares, Teotihuacán, México par Mme Verónica Ortega Cabrera et Mme Gloria D. Torres Rodríguez (Zona Arqueológica de Teotihuacán, INAH, México)
  • 15h30 Le paysan et la terre dans le Mexique préhispanique : une épistémologie par M. Krzysztof Sakowicz (CeRAP)

16h Pause

  • 16h15 Peuplement de l'Amérique et bien-pensance : une longue histoire par M. Antoine Lourdeau (UMR 7194, MNHN)
  • 16h45 Revendications identitaires et déformation de la pensée préhispanique : le cas du Puma Katari, Bolivie par M. François Cuynet (Université Paris-Sorbonne)

17h15 Conclusion de la journée par M. Franck Garcia

Lieux

  • Amphithéâtre de l'Institut de Paléontologie Humaine - 1 rue René Panhard
    Paris, France (75013)

Dates

  • lundi 26 mars 2018

Mots-clés

  • Amérique préhispanique, archéologie, anthropologie, épistémologie, éxégèse

Contacts

  • Franck Garcia
    courriel : garcia [dot] franck91 [at] yahoo [dot] com
  • association ACERAP
    courriel : association [dot] acerap [at] gmail [dot] com
  • François Gendron
    courriel : francois [dot] gendron [at] mnhn [dot] fr

Source de l'information

  • Franck Garcia
    courriel : garcia [dot] franck91 [at] yahoo [dot] com

Pour citer cette annonce

« Penser l’Amérique préhispanique, d’hier à aujourd’hui : construction des savoirs scientifiques et discours politiques », Colloque, Calenda, Publié le mardi 13 février 2018, http://calenda.org/432874