AccueilAlbert Camus et la manipulation

*  *  *

Publié le mercredi 28 mars 2018 par Anastasia Giardinelli

Résumé

Du 9 au 10 novembre 2018, le colloque international Albert Camus et la manipulation se tiendra à l’Université catholique de Louvain (Belgique). Comme son titre l'indique, ce colloque s'intéresse à la position d'Albert Camus et de son oeuvre par rapport à la question de la manipulation. Il s'agit de voir comment, dans son activité de philosophe, d'écrivain et d'intellectuel, l'auteur de L'Etranger a constamment combattu, dénoncé et détricoté les discours manipulateurs de son temps. Ce colloque est ouvert non seulement aux littéraires, mais aussi aux politologues, psychologues et à tous les chercheurs de sciences humaines que ces questions intéressent.

Annonce

Présentation

La manipulation est certainement aussi vieille que l’humanité, mais au cours du vingtième siècle, elle a pris des proportions inégalées – phénomène qui ne fait que se renforcer depuis, accentué par une perversion des valeurs de notre société où le bonheur personnel est devenu un droit et une exigence à rencontrer dans l’instant, peu en importe le prix, et où l’individualisme le plus forcené et le plus étriqué ruine toute possibilité de fonder une véritable « république » et une démocratie réelle. 

La pensée d’Albert Camus est indissociable du libertarisme et de l’anarchisme, même si cet aspect a, jusqu’à ce jour, été insuffisamment étudié, à l’exception notoire des travaux de Lou Marin. Dans une telle approche, la manipulation n’est pas envisageable ; elle est aussi dépistée avec lucidité et dénoncée avec force. Philosophe engagé et écrivain, Camus a mené ce travail sur tous les fronts de son art et de son intelligence ; lorsqu’il dénonce, éditorialiste à Combat, les mensonges et les illusions qui se mettent en place au lendemain de la Libération (en particulier après l’anéantissement d’Hiroshima), sa parole courageuse et inaudible durant la Guerre d’Algérie ; le détricotage des pensées totalitaires, entamé dans Le Mythe de Sisyphe et achevé dans L’Homme révolté ; mais aussi, dans la fiction, les manipulations individuelles et collectives, des gestes et des discours.

Telles sont les pistes qui seront étudiées durant ce colloque international, ouvert non seulement aux littéraires, mais aussi aux politologues, psychologues et à tous les chercheurs de sciences humaines que ces questions intéressent.

Le colloque se tiendra à l’Université catholique de Louvain, du 9 au 10 novembre 2018. Il est organisé à l’initiative de Vincent Engel (Université catholique de Louvain), en collaboration avec la Société des Etudes Camusiennes, et avec le soutien du centre de recherche Globalit et de l’Institut de Sciences Politiques Louvain-Europe (ISPOLE) de l’Université catholique de Louvain.

Modalités de soumission

Les propositions de communication sont à envoyer pour le 10 juin 2018 au plus tard à Vincent Engel. Elles doivent contenir un abstract (200-250 mots) et une présentation bio-bibliographique.

Les décisions du comité scientifique seront communiquées le 30 juin 2018.

Comité scientifique

Vincent Engel (UCL), Amaury Dehoux (UCL), Michel Liégeois (UCL), Costantino Maeder (UCL), Sabrina Parent (ULB), Valérie Rosoux (FNRS/UCL), Agnès Spiquel (Université de Valenciennes et du Hainaut-Cambrésis) et Damien Zanone (UCL).

Lieux

  • Place Blaise Pascal 1
    Louvain-la-Neuve, Belgique (1348)

Dates

  • dimanche 10 juin 2018

Mots-clés

  • Albert Camus, manipulation

Contacts

  • Vincent Engel
    courriel : vincent [dot] engel [at] uclouvain [dot] be

Source de l'information

  • Vincent Engel
    courriel : vincent [dot] engel [at] uclouvain [dot] be

Pour citer cette annonce

« Albert Camus et la manipulation », Appel à contribution, Calenda, Publié le mercredi 28 mars 2018, https://calenda.org/437777

Archiver cette annonce

  • Google Agenda
  • iCal