AccueilEmpreintes étudiantes dans les années 1968 dans le monde

Empreintes étudiantes dans les années 1968 dans le monde

The Imprints of 1968's Student Movements in the World

*  *  *

Publié le lundi 30 avril 2018 par Elsa Zotian

Résumé

La contestation politique, sociale et culturelle dont les semaines agitées de mai-juin 1968 furent le paroxysme dans plusieurs pays, se confirme désormais comme objet d’histoire, qui mobilise les chercheurs en sciences sociales aussi bien en France que dans le monde. L’ombre portée de 68 a souvent été interrogée. D’aucun·e·s ont pu y voir un nouvel empire, tout au moins une emprise… Plus concrètement, nous tenterons de scruter les empreintes étudiantes de ces années. Il importe de poursuivre les travaux universitaires qui, depuis une trentaine d’années, se sont efforcés de sortir de l’impressionnisme journalistique, pour analyser l’événement, le mouvement, contribuer à établir sa chronologie, sa diffusion sociale et géographique, tant nationale, internationale que transnationale.

Annonce

Argumentaire

La contestation politique, sociale et culturelle dont les semaines agitées de mai-juin 1968 furent le paroxysme dans plusieurs pays, se confirme désormais comme objet d’histoire, qui mobilise les chercheurs en sciences sociales aussi bien en France que dans le monde. L’ombre portée de 68 a souvent été interrogée. D’aucun.e.s ont pu y voir un nouvel empire, tout au moins une emprise… Plus concrètement, nous tenterons de scruter les empreintes étudiantes de ces années. Il importe de poursuivre les travaux universitaires qui, depuis une trentaine d’années, se sont efforcés de sortir de l’impressionnisme journalistique, pour analyser l’événement, le mouvement, contribuer à établir sa chronologie, sa diffusion sociale et géographique, tant nationale, internationale que transnationale.

Depuis le séminaire, puis colloque, de l’IHTP, en 1998, qui a consacré les « années 1968 » comme vaste période de contestation protéiforme qui traverse les pays industrialisés occidentaux comme ceux du bloc soviétique ou des pays dits du « tiers monde », les recherches n’ont pas manqué pour déconstruire le duo devenu inséparable entre 68 et les mouvements étudiants, à coup d’images convenues régulièrement rediffusées. Aux colloques et séminaires du Germe et de la Cité des mémoires étudiantes (notamment « Nouveaux regards sur le mai étudiant »(Paris 1998), « À la redécouverte des mouvements étudiants des années 68 » (Reims 2008), « Étudiants africains en mouvements. Contribution à une histoire des années 1968 » (Paris 1, 2014)), on ajoutera l’exposition multimedia « Les années 68 un monde en mouvement » (Nanterre, 2008) – sans compter la grande gamme des publications dans les autres langues de ce monde.

Inscription gratuite mais obligatoire : colloque68@citedesmemoiresetudiantes.org

Programme

Mercredi 2 mai

Après-midi, Sorbonne, amphithéâtre Richelieu

13h30 : accueil 14h : ouvertures

  • Jean-Philippe Legois, président de la Cité des mémoires étudiantes
  • Pascale Goetschel, directrice du Centre d’histoire sociale du XXe siècle (Paris 1/ CNRS)
  • Robi Morder, président du GERME (Groupe d’études et de recherche sur les mouvements étudiants) Hommage à Jacques Sauvageot

14h30 : un mouvement international ?

Présidence de séance : Caroline Rolland-Diamond, Université Paris Nanterre - CREA - EA 370

  • Robi Morder, GERME : Années 68, les mouvements étudiants changent de répertoire d'action dans le monde
  • Jean Lamarre, Collège militaire royal du Canada : Les relations entre les unions étudiantes française et québécoise dans les années 1960
  • Alessandro Breccia, Université de Pise : A trans-national Revolution ? The Italian Institutions and the Student Movement abroad
  • Matthieu Gillabert, Université de Fribourg : La Cité internationale universitaire de Paris dans les années 1968 : bouillon de culture internationaliste ?

15h50 : débat Pause

16h40 : table ronde

  • Mémoires d'Irlande du Nord : dimensions internationales, nationales et locales, avec Paul Arthur, Anne Devlin et Chris Reynolds (Université de Nottingham Trent)

17h40 : conférence de clôture

  • Quelles mémoires de 68 ? En France ? de Daniel Bertaux, CNRS, Laboratoire Dynamiques Européennes (DynamE), Université de Strasbourg

Jeudi 3 mai matin

Sciences-Po, 56, rue Jacob

9h : accueil 9h30 : ouverture par Marc Lazar, directeur du Centre d’histoire de Sciences-Po

9h40 : face aux institutions

Présidence de séance : Alain Chatriot, Centre d’histoire de Sciences-Po Paris

  • Marge Käsper et Arnis Käsper, Université de Tartu. Les slogans d’un défilé d’étudiants en 1968 en Estonie : les marges d’interprétation dans la rhétorique du système soviétique. Giovanni Focardi, Université de Padoue Surveiller et punir : les étudiants mis en examen en Italie

10h20 Pause

  • Adriano Mansi, Université de Rome Politicians and ministerial Technicians in front of the Revolt Tommaso Dell’Era, Université de la Tuscia Government in front of the Revolt

11h25 débat

Jeudi 3 mai après-midi

Sciences-Po, 56, rue Jacob

13h30 : Approches nationales

Présidence de séance : Marie-Anne Matard-Bonucci, Université Paris 8 Vincennes-St-Denis / IHTP

  • Caroline Moine, Université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines Les mouvements étudiants en République fédérale d’Allemagne
  • Aimé Frédéric Hounzandji, Faculté des lettres de Sorbonne Université : Un mouvement étudiant avant la création de l'université : le Mai dahoméen pour l'université du Dahomey-Bénin (1967-1970)
  • Ioanna Kasapi, Cité des mémoires étudiantes & Kostis Kornetis, Université Charles III Madrid : Le 68 grec : les mouvements étudiants pendant la dictature des Colonels (1967-74)
  • Alain Monchablon, Groupe d’études et de recherches sur les mouvements étudiants : L’état de l’Union des étudiants de France (UNEF) en 1968 Débat, Pause

15h50 : Traces, mémoires, empreintes

Présidence de séance : Florence Descamps, Ecole pratique des hautes études, Université PSL

  • Nicolas Carboni & Nathalie Ponsard, Université Clermont Auvergne : L’onde de choc du mouvement étudiant de Mai 68 sur le milieu militant clermontois
  • Ioanna Kasapi, Cité des mémoires étudiantes & Jean-Philippe Legois, Cité/Université d’Angers : Entre Sorbonne-Aurora et Sorbonne-Potemkine, les « soviets » de la Sorbonne occupée
  • Giovanni Agostini, Andrea Giorgi, Leonardo Mineo, Université de Trente : Les années 1968 en Italie (Trente, Rome, Turin, …) : la mémoire des étudiants
  • Simon Ridley, Université Paris Nanterre : L’héritage révisé des « années 68 » : les cas du Free Speech Movement (FSM) (1964) et la liberté d’expression à l’université de Berkeley aujourd’hui Débat

17h40 : débat de clôture

  • “Quelles mémoires de 68 ?” avec Luisa Passerini, Institut universitaire européen de Florence et Kostis Kornetis, Université Charles III Madrid

Vendredi 4 mai matin

Faculté des lettres de Sorbonne Université, Maison de la recherche, 28, rue Serpente

9h : accueil 9h30 : ouverture

9h40 : inspirations et aspirations

Présidence de séance : Jean-Noël Luc, Faculté des lettres de Sorbonne Université

Ettore Bucci, Sciences Po, CHSP : Une nouvelle pentecôte

  • Angel Clemente Escobar, Université de Lille - CECILLE - EA 4074 The students' spatial discourse in May 68 and its literary representations
  • Maxime Launay, Faculté des lettres de Sorbonne Université La mobilisation étudiante contre l’armée dans les années 1968 10h40 pause
  • Blanche Plaquevent, Université de Bristol Politisations étudiantes de la sexualité dans les années 1968
  • Giorgio Sacchetti, Université de Padoue Provos, beatniks, anarchistes et situationnistes : influences libertaires dans le mouvement étudiant en Italie

11h40 débat

12h10 : table ronde finale avec les représentant.e.s actuel.le.s des mouvements étudiants à vocation représentative

  • Animée par Pouria Amirshahi, directeur de Politis  

Organisation

Colloque co-organisé par

  • le GERME
  • la Cité des mémoires étudiantes
  • le Centre d’histoire de SciencesPo

Avec le soutien, notamment,

  • du Centre d’histoire sociale du XXe siècle (Paris 1/CNRS),
  • de la Faculté des lettres de Sorbonne Université,
  • du Collège militaire royal du Canada,
  • de l'Université de Nottingham Trent,
  • 50th Anniversary Civil Rights Commemoration Committee
  • et de l’Université de Trente.

Lieux

  • Faculté des Lettres de la Sorbonne, Maison de la recherche 28, rue Serpente | Sciences-Po 56, rue Jacob
    Paris, France (75006)

Dates

  • mercredi 02 mai 2018
  • jeudi 03 mai 2018
  • vendredi 04 mai 2018

Fichiers attachés

Mots-clés

  • Mai 68, étudiants

Contacts

  • Jean-Philippe Legois
    courriel : jplegois [at] gmail [dot] com

Source de l'information

  • Carole Gautier
    courriel : carole [dot] gautier [at] sciencespo [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Empreintes étudiantes dans les années 1968 dans le monde », Colloque, Calenda, Publié le lundi 30 avril 2018, https://calenda.org/441116

Archiver cette annonce

  • Google Agenda
  • iCal