AccueilÉducations critiques et épistémologies des Suds

Éducations critiques et épistémologies des Suds

Paulo Freire et les pédagogies alternatives, libertaires, transformatrices…

*  *  *

Publié le mardi 15 mai 2018 par Anastasia Giardinelli

Résumé

Le laboratoire EXPERICE de l’université Paris 8 Vincennes – Saint-Denis propose un colloque visant à interroger les conditions d’une alternative à la pensée unique et à l’uniformisation du monde par l’éducation. Il invite à un dialogue inter-trans-culturel et à un échange de pratiques à partir de contextes situés. L’objectif de ce colloque international est de travailler les enjeux épistémologiques de la recherche en éducation dès lors que l’épistémologie est pensée comme la première des injustices sociale, politique et culturelle dans la construction des savoirs, des expériences et des connaissances. Les épistémologies des « Nords » et des « Suds » ne sont pas uniquement travaillées à partir des aires géographiques. Les unes ont tendance à minorer leur influence sur la construction des savoirs exerçant divers pouvoirs , les autres expérimentent la vision politique de la relégation à travers des territoires marginalisés, des populations évincées, des personnes empêchées, des dominations raciales, sociales, sexuelles et de santé.

Annonce

Argumentaire

Le colloque est labellisé comme un Grand Événement Recherche par l'Université Paris 8.

Le laboratoire EXPERICE de l’université Paris 8 Vincennes – Saint-Denis propose un colloque visant à interroger les conditions d’une alternative à la pensée unique et à l’uniformisation du monde par l’éducation. Il invite à un dialogue inter-trans-culturel et à un échange de pratiques à partir de contextes situés. L’objectif de ce colloque international est de travailler les enjeux épistémologiques de la recherche en éducation dès lors que l’épistémologie est pensée comme la première des injustices sociale, politique et culturelle dans la construction des savoirs, des expériences et des connaissances. Les épistémologies des « Nords » et des « Suds » ne sont pas uniquement travaillées à partir des aires géographiques. Les unes ont tendance à minorer leur influence sur la construction des savoirs exerçant divers pouvoirs , les autres expérimentent la vision politique de la relégation à travers des territoires marginalisés, des populations évincées, des personnes empêchées, des dominations raciales, sociales, sexuelles et de santé.

Les travaux sur les processus de subjectivations critiques montrent qu’une expérience de la normation favorise l’effacement des personnes. Quels seraient alors aujourd’hui les intérêts et les limites des pédagogies alternatives telles celles de la libération et de la conscientisation de Paulo Freire porteuses de valeurs humanistes, éthiques et universelles pour lutter contre des phénomènes d’invisibilisations, de dominations et de discriminations plurielles ?

Le colloque accueille des chercheur.es de disciplines plurielles et des praticien.nes de l’éducation populaire et des enseignants de diverses nationalités. Il invite les jeunes chercheur.e.s à proposer une communication.

Quatre lieux éducatifs institutionnels seront interrogés :

1- L’école dans sa dimension sociale

2- Les institutions culturelles/artistiques

3- L’université comme utopie pédagogique

4- Le champ associatif politique - L’éducation populaire

Construit autour d’un décloisonnement nécessaire entre praticien-ne-s et chercheur-e-s le colloque vise à envisager l’agir comme un mouvement réflexif dans une dynamique du sujet qui ne cesse de se métamorphoser, tel que Paulo Freire (1996 : 46) l’expérimente au quotidien : « Tandis que j’enseigne, je continue à chercher, à rechercher. J’enseigne parce que je cherche, parce que j’ai questionné, parce que je questionne et m’interroge. Je cherche pour constater, constatant j’interviens, intervenant j’éduque et je m’éduque. ». Une pensée complexe (Morin, 1990) est nécessaire pour saisir les expériences des connaissances de la recherche en éducation en dehors de l’épistémè de la rationalité afin de « penser de façon alternative les alternatives existantes » (Santos de Sousa, 2011 : 21) et prendra appui sur quatre axes :

A. Le genre dans une approche intersectionnelle

B. Les pratiques corporelles, corps, santé

C. Les apprentissages en transculturalités

D. L’expérience singulière du sujet par les différentes écritures de soi, la narration

Chacun de ces axes vise à la multidisciplinarité et respectera les spécificités des disciplines convoquées. L’accès au colloque est libre de droits (inscription obligatoire néanmoins) afin de faciliter au maximum la venue de tou.te.s. et de proposer sur les trois journées un dispositif (participatif) d’intelligence collective qui rassemblera des chercheurs confirmés, des étudiants, des professionnels de l’éducation, des militants, des artistes, etc.

Des ateliers autour des productions réalisées par les étudiants de sciences de l’éducation relateront des dispositifs de conscientisation autour de la thématique de la femme en tant que sexe social. Les productions seront avant tout visuelles afin de faciliter une compréhension transculturelle.

Programme

Equipe de pilotage : Mohamed Benchora, Christine Campini,, Déborah Gentes, Christiane Gilon, Carmen Maria Sanchez Caro, Léocadie Ngo Mbous, Anthippi Potolia & Patrice Ville.

Equipe d’organisation : Etudiants de Master Sciences de L’Education* Coordination : Jacqueline Descarpentries & Delphine Leroy.

Mercredi 16 mai 2018

9h Accueil

9h15 Inscriptions

9h30 Ouverture

  • Jacqueline Descarpentries et Delphine Leroy

Enseignantes-chercheures en sciences de l’ Education Laboratoire EXPERICE avec les comités de pilotage et d’organisation

10h Conférence

  • Jules Falquet

Enseignante-chercheure en sociologie, CEDREF-LCSP, Université Paris Diderot Retour sur la genèse et les grandes orientations du féminisme communautaire au Guatemala

Pause

C’est aussi la possibilité de feuilleter dans… L’Espace de la librairie Folies d’encre

11h15 Présentation du dispositif d’écritures & d’intelligences collectives Christine Campini, Christiane Gilon et Patrice Ville

12 h Repas

13h45 Conférence

  • Hugues Lenoir

Enseignant-chercheur en Sciences de l’éducation, Université Paris Ouest Nanterre

L’Éducation libertaire en question

14h45-16h45 Ateliers A1 à A4

Atelier de pratique artistique A5 Symposia A6 et A7

Cf. ateliers

Pause

C’est aussi la possibilité de rêver en écoutant …

Charles Kora

17h       

Intelligences collectives & journal du colloque

18h-20h

Accueil autour d’un verre &

Théâtre-Forum

Par la Compagnie du Théâtre de l’Opprimé

Jeudi 17 mai 2018

9h Accueil

9h15 Inscriptions

9h30 Conférence

  • Marie-Rose Moro

Professeure de psychiatrie de l’enfant et de l’adolescent, Université Paris Descartes Éloge des différences et des liens. À l’école, en clinique et dans la société

Pause

C’est aussi la possibilité de déambuler dans…

L’exposition de l’association Génériques : migrations au féminin

10h45-12h45     

Ateliers B1 à B6 Symposium B7 Cf. ateliers         

Repas

14h15-16h15     

Ateliers C1 à C4

Atelier de pratique artistique C5 Symposium C6

Cf. ateliers

Pause

C’est aussi la possibilité de voyager dans… L’Espace de la Bibliothèque Universitaire de Paris 8

16h45 Intelligences collectives & journal du colloque

18h00-20h30     

Apéritif & Bal d’ici et de là-bas

Vendredi 18 mai 2018

9h Accueil

9h15 Enregistrement

9h30     

Conférence

  • El Hadj Souleymane Gassama

Journaliste et écrivain

De l’indigène à l’endogène ? Approches de lectures des conflits de temporalités sur l’éducation en Afrique

Pause

Avec encore plein de possibles…

10h45-12h15     

Atelier D1 Thé Palabres proposé par les étudiant.e.s du Master ETLV de Paris 8

Atelier D2 pratique artistique

12h30 Repas autour des intelligences collectives

13h45-14h30     

Synthèses et perspectives autour d’un café

  • Jean-Louis Le Grand

Enseignant-chercheur en sciences de l’éducation

Laboratoire Experice Paris 8

Equipe d’organisation

Etudiants de Master Sciences de L’Education :

Mona BEQQAL, Fatima BETTAYEB, Michel BIKOULA, Agnès BORBELY, Djedjiga BOUCHALAL, Bassemory COULIBALY, Saïma FIDAHOUSSEN, Anne GOUGET, Hashim HUSNOO, Charlotte KOUADIO AKA AYA, Sabrina LENOTRE, Melki M’NASRI, Ruth MALONGA KEMBO, Ingrid  MANIANGA,  Emmanuelle  MARTIN, Fadhila MILI, Cécile NAUD, Nacira OUGRI, Ahcene SAIRI, Aminata SISSOKO, Laura SKRABO, Léana VALENTINI, Emmanuelle VAZ

Catégories

Lieux

  • Université Paris 8, amphi X et Maison de l'étudiant - 2 rue de la Liberté
    Saint-Denis, France (93)

Dates

  • mercredi 16 mai 2018
  • jeudi 17 mai 2018
  • vendredi 18 mai 2018

Fichiers attachés

Mots-clés

  • épistémologie

Contacts

  • Delphine Leroy
    courriel : delphine [dot] leroy05 [at] univ-paris8 [dot] fr

URLS de référence

Source de l'information

  • Delphine Leroy
    courriel : delphine [dot] leroy05 [at] univ-paris8 [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Éducations critiques et épistémologies des Suds », Colloque, Calenda, Publié le mardi 15 mai 2018, https://calenda.org/443098

Archiver cette annonce

  • Google Agenda
  • iCal