Calendrier

À la Une

  • 20/11/2017

    Que font les soldats des pays belligérants quand ils ne se battent pas ? L’élargissement de la définition de l’expérience de guerre dans l’historiographie récente, a transformé notre compréhension spatiale, voire temporelle, du conflit, déplaçant la focale à distance des premières lignes et de l’activité combattante. Hors du champ de bataille et des représentations martiales traditionnelles se dessinent ainsi une autre figure du guerrier et du soldat, une expérience seconde de la guerre.

    Lire la suite
  • 15/12/2017

    Le premier objectif de ce colloque sera de promouvoir une approche multidisciplinaire des différents aspects que recouvre le patrimoine alimentaire. Sa seconde originalité sera d’adopter une perspective européenne et internationale en s’appuyant notamment sur les pays qui ont fait inscrire des éléments alimentaires au patrimoine culturel immatériel de l’humanité. Enfin on sera particulièrement attentif aux différentes échelles temporelles, y compris la longue durée.

    Lire la suite
  • 12/10/2017

    Ces journées ont pour thème l’institution commémorative du passé de l’esclavage dans plusieurs sites, ports et comptoirs négriers européens africains et américains. Dans une perspective pluridisciplinaire, nous allons interroger l’édification – ou éventuellement son absence – d’une mémoire officielle et normative des traites esclavagistes, les mouvements d’adhésion et de dissensions ainsi que les oublis créateurs ou les silences, parfois chargés de significations tacites, qu’une telle mémoire suscite. Ses divers registres discursifs ainsi que ses chronotopes et, plus généralement, les motifs catalyseurs des narrations mobilisées seront au centre de notre réflexion.

    Lire la suite
  • 20/10/2017

    Depuis plusieurs années, les institutions de recherche développent toute une gamme de stratégies de « mise en visibilité » des travaux de leurs chercheurs. Ces logiques relativement récentes gagnent à être interrogés dans un cadre plus large, qui prenne en considération la variété des supports et des dispositifs par lesquels les discours de savoir sont mis en circulation. Le cas des humanités (lettres, philosophie, sciences humaines) est à cet égard particulièrement intéressant à observer, car elles sont aujourd’hui tiraillées entre, d’une part l’exigence de se conformer à des standards de scientificité imposés par les sciences dites « dures » et l’usage abusif d’indicateurs pauvres tels l’indice « h », d’autre part l’exigence de justifier leur « valeur sociale » en portant leur discours sur « l’actualité ».

    Lire la suite
  • 27/10/2017

    Ce colloque international a pour ambition de rassembler les spécialistes suisses et européens qui étudient le tirage au sort. Il s’agira ainsi d’établir un état des lieux des recherches en cours, en croisant les investigations des historiens de la Suisse, des historiens des idées et des chercheurs en sciences politiques. De nature transdisciplinaire, ce colloque valorisera plus particulièrement les recherches doctorales, en positionnant les questionnements des jeunes chercheurs au centre du débat.

    Lire la suite
  • 05/09/2017

    L’action nationale de formation (ANF) « Questio » propose, sur un même lieu et sur une même semaine, une formation complète sur l'enquête par questionnaire. Elle vise aussi à favoriser la réflexivité sur les pratiques et les usages d’enquêtes, et à mutualiser les expériences de chacun. En faisant appel à des experts de la méthode, l’ANF s'adresse en priorité aux membres du réseau métier Mate-SHS (Méthodes, analyses, terrains, enquêtes en sciences humaines et sociales), mais aussi aux chercheurs et doctorants en sciences humaines et sociales voulant mettre à jour leurs connaissances et se spécialiser.

    Lire la suite
  • 16/09/2017

    Depuis une trentaine d’années, les études sur les émotions constituent un courant important de la recherche historique en général et helléniste en particulier. Les travaux d’Angelos Chaniotis et de David Konstan ont marqué cette tendance, et de nombreux ouvrages sur les émotions en général ou sur des émotions particulières comme aidôs (D. Cairns) ou la colère (Ed. Harris) ont vu le jour. Nous avons choisi d’approfondir une émotion fondamentale, la peur. Outre sa qua­lité de moteur péda­go­gique capital pour la petite enfance, la peur, sous ses différentes formes, combinée à des émotions annexes comme l’angoisse ou la stupeur, accompagne toutes les manifestations de la vie humaine.

    Lire la suite
  • 30/09/2017

    De nombreuses études sociolinguistiques ont été consacrées aux espaces ségrégués qu’on appelle « banlieues », « quartiers » ou encore « cités » et notamment aux particularités linguistiques et culturelles qui leur sont propres ou qu’on leur attribue. Nous faisons ici allusion aux nombreux textes de rap français à succès ainsi qu’à la littérature dite « de banlieue ». Ces manifestations culturelles, produites dans un français non standard, ont reçu un accueil favorable aussi bien en France qu’à l’international. Cet état de fait contraste avec une vision médiatique plutôt mitigée dans laquelle ces espaces et les populations qui y vivent sont enfermées dans des problèmes économiques et sociaux tels que les « difficultés scolaires », le « chômage », l’ « immigration », la « radicalisation », la « violence », etc.

    Lire la suite
  • 05/10/2017

    Les villes décroissantes sont devenues un objet d’études et de recherches central dans la dernière décennie. Sur la base de phénomènes, plus ou moins combinés, de décroissance démographique et de déclin économique, ces dynamiques se sont étendues à des villes de tailles diverses et de spécialisation économique autre qu’industrielle à tel point que le phénomène de déclin urbain est parfois qualifié de structurel, une fois replacé dans les puissantes logiques du processus de métropolisation. Dans un contexte où la décroissance devient une figure de l’urbain, comment penser l’adaptation des villes à leur nouvelle taille en contexte métropolisé ?

    Lire la suite
  • 01/10/2017

    L’objectif de ce colloque international est de solliciter les chercheurs en sciences sociales et les partenaires du monde agricole afin de répondre à plusieurs questions qui se posent en agriculture. Ce colloque permettra de faire le point sur l’état des connaissances en management des risques en agriculture, en bénéficiant du retour d’expérience des acteurs et partenaires du monde agricole et des résultats des chercheurs internationaux en sciences sociales travaillant sur cette thématique de recherche. L’objectif de ce colloque est notamment de contribuer à une réflexion sur les enjeux auxquels les agriculteurs sont confrontés aujourd’hui en termes de risques, et comment ils y font face. Ce colloque a pour vocation de servir aux agriculteurs et décideurs pour une agriculture plus résiliente et viable.

    Lire la suite
  • 13/07/2017

    This conference aims to reflect on the critical spaces of reading and listening that occur in and around popular cultural texts in Africa – from songs, magazines, romance fiction, and hip-hop lyrics, to blogs, facebook posts, and urban inscriptions. Drawing on the methods of cultural studies, material print cultures, and the sociology of reception, we seek to engage with the critical vocabulary generated by those spaces of reception at a time of transition for the book object and the reading practices which accompany it. How can this material be researched (archives, interviews, ethnographic observation, digitisation, databases)? How is/might it be integrated into teaching across disciplines? 

    Lire la suite
  • 18/09/2017

    Dire de la Méditerranée qu’elle est un creuset est un poncif ; dire qu’elle est un carrefour une évidence. Et pourtant, depuis que son nom même convoque dans la conscience collective les bateaux échoués ou la paupérisation croissante de pays déchirés par la guerre ou ravagés par la crise, elle semble avoir changé de visage. En quoi la Méditerranée résonne-t-elle en nous ? Comment pouvons-nous incorporer son legs pour construire une relation au monde actuel. Plutôt que d’en faire un concept ou une marque, que la langue en fasse un verbe.

    Lire la suite
  • 15/10/2017

    Dans les contextes contemporains comme dans les contextes archéologiques, de nombreux restes humains sont mis au jour au sein de structures contenant des rejets détritiques (vaisselles brisées, déchets alimentaires, etc.). Ces dépôts ne témoignent sans doute pas que d’un simple abandon, ou d’une privation de sépulture. Ils sont souvent liés à une volonté délibérée de connoter négativement le corps mort – en tout ou en partie –, ou de l’assimiler à un déchet. Pour quelles raisons ? Où, quand et dans quels contextes, repère-t-on ces dépôts ? Le refus de funérailles semble dans certains cas doublé d’un outrage. Est-ce toujours et partout le cas ? Comment, par qui et pourquoi certains individus sont-ils délibérément jetés dans des dépotoirs ou les décharges ? Qui sont-ils ? L’interprétation de ces configurations – qu’elles soient issues de découvertes archéologiques ou judiciaires – est toujours difficile, ce qui a jusqu’à présent limité une perception plus globale de ce phénomène.

    Lire la suite
  • 15/08/2017

    Ce colloque s’inscrit dans le projet de recherche « Paysage(s) de l’étrange ». Sur les traces visibles et invisibles d’un patrimoine régional en transformation : (re)constructions artistiques et théoriques d’une histoire transfrontalière marquée par les grands conflits, amorcé en 2016. Le projet a abordé, dans un premier temps, la notion de trace dans ses dimensions matérielles (patrimoine, architecture, végétation) et immatérielles (mémoire, culture), notamment en rapport avec le paysage concret de la Lorraine, portant l’empreinte d’une histoire émaillée de conflits ayant opposé Français et Allemands, notamment lors des deux guerres mondiales.

    Lire la suite
  • 01/09/2017

    « La langue des signes, c’est “comme ça” » fait référence à l’ouvrage Les sourds, c’est comme ça d’Yves Delaporte (2002). Dans ce livre, le monde des sourds, la langue des signes française et ses spécificités sont décrits. Une des particularités de la langue des signes française est le geste spécifique signifiant « comme ça », expression fréquente chez les sourds, manifestant une certaine distance, respectueuse et sans jugement, vis-à-vis de ce qui nous entoure. C’est avec ce même regard – proche de la probité scientifique simple et précise – que nous tenterons d’approcher les langues signées.

    Lire la suite
  • 04/10/2017

    Ce colloque, organisé par Jean-Pierre Grossein et Béatrice Hibou, entend réunir des chercheurs, d’horizons divers au-delà des seuls spécialistes de Weber, de ses traducteurs, de ses commentateurs et de ses exégètes, pour se centrer sur ceux qui utilisent effectivement les concepts wébériens, en les faisant travailler. Au-delà de l’opposition Weber empiriste versus Weber théoricien, ce colloque a pour ambition de donner à voir comment la langue théorique wébérienne peut féconder des analyses empiriques sur des terrains actuels à partir d’une meilleure connaissance de l’originalité conceptuelle de Max Weber.

    Lire la suite
  • 29/06/2017

    Cette université d’été a deux objectifs. le premier est d'explorer un secteur mal étudié de l’ethnologie comme la musique dans les camps de transit. S’il existe une abondante littérature historienne et musicologique sur la musique dans les camps de concentration et dans les camps d’extermination, rares sont les études qui portent sur les pratiques musiciennes. Le second objectif est de construire une démarche comparative afin de mesurer la singularité d’une observation ponctuelle sur ce que l’on appelle la crise des migrants en Europe : Paris, Baigorri, Calais, Dunkerque (France), Friedland (Göttingen, Allemagne), M’Bera (Mauritanie), Mentao (Burkina Faso), Zaatari (Jordanie).  

    Lire la suite
  • 10/07/2017

    Le projet de recherche proposé consiste en une étude dynamique de l’édition de revues scientifiques en France et de leur audience. Les revues visées sont des revues françaises principalement en sciences humaines et sociales et pour une part plus réduite en sciences exactes et expérimentales.

    Lire la suite
  • 23/06/2017

    Ce colloque nous invite à réfléchir à une histoire économique et politique mais aussi intellectuelle et culturelle de la négociation. S’y verront traités aussi bien les rituels de négociation politique, la part qu’y jouent les langues en particulier, que les enjeux sociaux de négociation des identités et des pratiques, à travers les questions de genre ou de mariage. Le patrimoine sera un axe privilégié, de la constitution de collections à la perception de l’espace urbain comme territoire négocié à différentes échelles. L’exemple des transports sera appréhendé sous la forme des négociations internationales et de la tentative de fixation de normes technologiques. Enfin, une approche matérielle de ces pratiques de négociation sera au cœur des discussions.

    Lire la suite
  • 10/09/2017

    Antiquipop lance un appel à contribution pour son séminaire 2017-2018, en partenariat avec la bibliothèque municipale de Lyon 7 et l’université Lumière Lyon 2. Le colloque et le séminaire 2016-2017 l’ont bien montré : l’Antiquité se fraie un chemin dans tous les aspects et toutes les formes de la culture « pop », de la plus mainstream à la plus underground. Les participants sont invités à proposer des communications de 40 minutes sur la présence de l’Antiquité dans la culture contemporaine des années 2000 et 2010 (les périodes précédentes peuvent bien entendu également être abordées afin d’établir l’existence de ruptures ou de continuités).

    Lire la suite

Dernières annonces

Toutes
En français
masque
masque
masque
masque