Calendrier

À la Une

  • 16/10/2014

    La transnationalisation du religieux se traduit par une délocalisation et une relocalisation des croyances, rituels et pratiques religieuses qui se réalise au-delà du cadre national étatique, dans des espaces réels ou symboliques, et le plus souvent au moyen de nouveaux imaginaires et récits identitaires (Capone 2005). En étudiant la mobilité musicale et sa réception dans des contextes localisés, ce colloque se donne pour objectif de comprendre comment et sous quelle forme la musique « migre » conjointement aux cultes qu’elle accompagne, comment elle participe à la fabrique de sociétés plurielles et le rôle fondamental qu’elle joue dans l’invention et la réinvention des idées, des identités et des pratiques religieuses en contexte transnational.

    Lire la suite
  • 17/11/2014

    Le réseau international de tiendra du 22 au 26 juin 2015 à Brest sa sixième université d’été sur le thème « Faire de la recherche sur le genre : enjeux et perspectives » organisée par l’École doctorale sciences humaines et sociales (507) de l'université de Bretage occidentale. Les organisatrices de cette VIe université d’été du RéDoc incitent donc les doctorant-e-s à « chausser les lunettes du genre » pour analyser leurs problématiques et leurs données, même s’ils ne l’avaient pas fait auparavant. Elles les invitent à se demander s’il y a maintien, transformation, ou recomposition du genre et cela dans tous les domaines de la sociologie et, plus largement, des sciences sociales.

    Lire la suite
  • 03/10/2014

    L’objectif de ce séminaire de recherche est d’aborder le thème du livre et de l’édition sous divers angles méthodologiques et disciplinaires – la sociologie et l’économie, mais également l’histoire, la science politique et l’analyse littéraire afin de croiser regards et perspectives sur un secteur connaissant de multiples mutations. Lors des différentes séances seront présentés et discutés des travaux récents ou en cours, individuels ou collectifs, sur des problématiques portant sur la chaîne du livre et sur l’édition contemporaine française et internationale.

    Lire la suite
  • 30/10/2014

    Ce colloque porte sur la satire visuelle du XVIIIe siècle à nos jours, entendue comme genre aussi bien que comme registre, selon que l’on s’intéresse à un type de représentations (caricaturale, en particulier) ou à une veine (le satirique) traversant de multiples champs, parmi lesquels celui de l’art contemporain. Envisagée dans sa visualité même, elle recouvre des objets, particuliers ou partagés, des mécanismes et des effets spécifiques que nous souhaitons interroger à partir des études visuelles.

    Lire la suite
  • 24/09/2014

    Les problématiques liées à l’extraction des hydrocarbures sont peu traitées ou maltraitées par les sciences sociales, en particulier à propos des pays en développement. Il apparaît donc nécessaire d’affiner des analyses qui sont trop souvent orientées par des présupposés déterministes ou idéologiques telles que la malédiction pétrolière (oil curse) ou la maladie hollandaise (dutch disease). Dans une perspective comparatiste et pluridisciplinaire qui a pour ambition de croiser les regards des anthropologues, des sociologues, des politologues, des économistes et des géographes, ce colloque vise ainsi à enrichir la réflexion en conviant des spécialistes de plusieurs pays à parler de cas d’études comme l’Irak, le Nigeria, l’Algérie, le golfe Arabo-Persique, la Colombie, le Venezuela, le Mexique, la Libye, etc.

    Lire la suite
  • 30/03/2015

    Les clips semblent aujourd'hui omniprésents. Ils sont diffusés par une multitude de chaînes de niche, selon divers formats et thématiques, dans une quantité de pays. Ils sont non seulement visibles à la télévision et dans de nombreux espaces publics (parfois même sans son), mais également sur une multitude d’écrans via internet. Les music videos occupent une place prépondérante dans les spectacles vivants et les festivals, et sont devenus objets d’exposition. Les techniques et les codes cinématographiques sont mobilisés pour la réalisation de clips et vice versa. Certaines réalisations audiovisuelles sont d’ailleurs l’œuvre de musiciennes et de musiciens, tandis que d’autres artistes se servent de clips pour créer de nouveaux morceaux (« youtube-digging »). Les clips n’échappent pas à la censure et aux logiques identitaires et politiques liées à ces formes de représentation. Les mises en image des musiques populaires sont de plus en plus sophistiquées, et les performances de plus en plus poussées et recherchées. Les clips apparaissent comme le nouveau support privilégié pour les musiciens amateurs, et sont de plus en plus prisés par ses différents publics (les derniers clips se veulent interactifs). Aussi, et surtout, le numérique est venu bouleverser l’écosystème du clip : si le vidéoclip représente en quelque sorte l’âge d’or pour les industries discographique et télévisuelle, une nouvelle économie a émergé autour de sa culture.

    Lire la suite
  • 15/11/2014

    En s’intéressant aux « marges », les organisateurs engagent les participants à s’interroger sur les discussions actuelles à propos de l’écriture de l’histoire et ses représentations fictionnelles ou artistiques comme sur les rapports complexes entre histoire professionnelle et mémoires, entre histoire critique et mises en scène muséographiques et commémorations.

    Lire la suite
  • 12/10/2014

    Ce colloque international s'intéresse à l'histoire des représentations des villes portuaires de l'Europe atlantique et de la Méditerranée du XVIIIe siècle à nos jours. La relation entre ville et port – nous traiterons ici exclusivement des ports maritimes – ne va pas de soi selon les types d'activités et les époques. Le rapport des sociétés urbaines à l'espace et aux activités portuaires a en effet pu varier d'intensité et de nature et la longue période considérée permet d'envisager des phases de développement de l'activité, de déclin et de restructuration urbaine. Les quais sont à cet égard la ligne de contact entre ville et port qui portent le plus la trace de ces transformations. En outre, la ville portuaire est dans son « identité », particulièrement tributaire des rapports entretenus avec l'extérieur, les autres peuples, les autres mondes. On analysera aussi bien le regard qu'elle porte sur elle-même, que le regard qui est porté sur elle depuis l'extérieur, on envisagera également sa perception de l'autre (migrants, touristes...) et des mondes lointains. Des sources variées pourront être mobilisées : artistiques, littéraires, administratives, orales, écrites, photographiques, radiophoniques, cinématographiques, télévisuelles, numériques, etc.

    Lire la suite
  • 24/09/2014

    La recherche consacrée à la littérature pour la jeunesse a encore peu étudié la relation des œuvres littéraires aux autres productions de la culture médiatique et matérielle de l’enfance. Pourtant, c’est sans doute dans ce domaine que les échanges ont été les plus intenses et les plus fructueux. Les industries culturelles ont aujourd’hui une grande emprise sur la littérature pour la jeunesse, qui fonctionne aussi comme une source inépuisable d’inspiration. L’ambition de ce colloque est de questionner la place de la littérature pour la jeunesse dans les imaginaires médiatiques et les productions industrielles pour la jeunesse (non seulement les livres, mais les jeux, les jouets, les jeux vidéos, les séries télévisées, le cinéma, etc.), en tentant de mettre en évidence les logiques d’adaptations, de traductions intersémiotiques, de synergies et de rapports de force engagés dans ces pratiques. De Pinocchio à Dragon Ball, en passant par l’incontournable Harry Potter mais aussi par l’univers de Lego et celui de Star Wars, les chercheurs confronteront leurs points de vue sur la culture médiatique et le transmédia, la fiction ludique, la définition même du livre et celle de héros.

    Lire la suite
  • 23/10/2014

    Les révolutions de 2011 ont porté au devant de la scène la centralité des villes arabes dans les évolutions en cours. En révolte, détruite ou recomposée, la ville est un observatoire original et pertinent des grandes mutations sociales, économiques et culturelles que traverse une société. Où se situe aujourd’hui la ville arabe sur la toile des villes du monde ? Issue d’une riche construction historique, comment fait-elle face aux nouveaux défis et à l’émergence dans l’aire arabe d’une citoyenneté ? Dès lors, l’ambition de ce colloque est d’analyser l’ensemble de l’aire géographique, dans sa diversité, depuis le centre d’observation que constituent ses cités.

    Lire la suite
  • 03/11/2014

    Comment un lieu touristique est-il imaginé, produit et pratiqué comme un lieu érotique ? Ce colloque vise à explorer comment certains lieux peuvent être fabriqués, transformés ou investis par les imaginaires et les pratiques érotiques des touristes. Il ne s’agit bien sûr pas d’essentialiser l’érotisme des lieux, mais de saisir les processus (géographiques, historiques, culturels, économiques, etc.) de leur érotisation, d’en identifier les logiques, les acteurs et les conséquences. L’enjeu de ce colloque est de tenter de mieux comprendre le tourisme, dans toute la variété de ses formes, en questionnant l’érotisation des lieux. Les destinations privilégiées du tourisme sexuel comptent parmi ces lieux érotisés, mais il en existe bien d’autres.

    Lire la suite
  • 18/09/2014

    Ce colloque a pour objectif de mobiliser les moyens de valorisation, de pérennisation et de mutualisation des savoirs qu'offre le champ du numérique, afin de constituer une communauté de pratiques valables pour les disciplines couvertes par le domaine des études francophones en Italie. Il vise également à ouvrir les études francophones à l'internationalisation en permettant une rencontre entre des acteurs des « humanités numériques » en France et ailleurs et ceux qui défendent des initiatives numériques dans le domaine des études francophones en Italie.

    Lire la suite
  • 16/10/2014

    Une étude des institutions politiques et administratives inclut nécessairement celle de l'institution psychiatrique. La psychiatrie détient en effet une dimension sociale incontestable. Les troubles du comportement autant que la désocialisation peuvent perturber une certaine conception de l’ordre public ; ils sont d'ailleurs au nombre des arguments avancés pour solliciter une nouvelle loi sur la santé mentale. Aujourd'hui coincée entre l'impératif médical et la logique sécuritaire, la psychiatrie publique se déroule dans des planifications reconstruites autour du dogme de la réduction des déficits – ce qui fait craindre «  un repli asilaire ». Afin de cerner ce risque, il apparaît nécessaire de comprendre comment ont été bâtis les espaces (asiles, hopitaux, centres) et pour quelle raison comme de quelle manière les malades, les patients, évoluent dans ces lieux.

    Lire la suite
  • 17/09/2014

    Le laboratoire TVES (Territoires, villes, environnement et société – EA 4477) recrute un post-doctorant à 100% pour une durée d'un an à partir du 2 janvier 2015. Le post-doctorant recruté participera aux travaux du groupe de recherche Irenée Zwarterook qui s'intéresse aux questions du « vivre ensemble dans la ville industrielle ». Il aura pour mission de participer à la valorisation de la recherche et à l'analyse des données recueillies.

    Lire la suite
  • 09/10/2014

    Les 9 et 10 octobre 2014, Doc’Géo, association bordelaise des doctorants et masters en sciences de l'espace et du territoire, organise son douzième colloque en partenariat avec l’UMR 5185 ADESS (CNRS), le département de géographie de l'université Bordeaux Montaigne et l’université Bordeaux Montaigne. Ces journées de recherche, ouvertes en priorité aux masters, doctorants et jeunes docteurs de toutes disciplines, sont l’occasion de discuter autour d’un thème original entre jeunes chercheurs. Cette édition portera son attention sur le couple conceptuel rapidité / lenteur.

    Lire la suite
  • 29/09/2014

    Un hommage à Colette Pétonnet aura lieu le 29 et 30 septembre 2014 à l’université Paris Ouest Nanterre la Défense où elle a enseigné dans le cadre du département d’ethnologie. Elle fut la fondatrice, avec Jacques Gutwirth (1926-2012), du laboratoire d’anthropologie urbaine (LAU) au CNRS en 1982. Son œuvre continue d’inspirer recherches et enseignements, en particulier en anthropologie urbaine mais aussi dans d’autres disciplines connexes. Car ses travaux furent pionniers sur les terrains de la ville, de la banlieue et des bidonvilles français. Au vu de l’influence considérable de ses travaux sur les générations successives d’étudiants et sur les recherches en anthropologie urbaine, et plus généralement en ethnologie du proche, non-exotique, les journées d’hommage visent un double objectif : d’une part, retracer le parcours, remarquablement innovant pour son époque, de cette chercheuse qui a su conserver son indépendance d’esprit et affirmer son autorité auprès des institutions scientifiques ; de l’autre, ouvrir à nouveau des chantiers de recherche dont elle avait tracé les premiers repères et espérait des développements futurs. Ce sont en effet les résonances actuelles de son œuvre que ce colloque entend mettre en avant, avec la participation de chercheurs et chercheurs-enseignants confirmés, hommes et femmes qui ont trouvé inspiration dans son œuvre ou l’ont côtoyée dans son cheminement, aussi bien qu’à des étudiant(e)s, doctorant(e)s et post-doctorant(e)s.

    Lire la suite
  • 17/10/2014

    Réfléchir aux fondements du dessin – lieu d’inspiration pour l’artiste, « activateur de pensée », projection de fantasmes artistiques, trace balbutiante de compositions « in progress », transcription brute d’imaginaires figurés, « premier jet » graphique d’abstractions conceptuelles, vérification « sur pièces » d’hypothèses rêvées, essai visant à tester la capacité réalisatrice, aboutissement d’utopies intangibles par d’autres techniques, etc. – autant que poser les pratiques et usages sociaux du dessin – intimité secrète d’une œuvre à l’amont de son processus, circulation d’une ébauche servant de modèles aux disciples, projet destiné aux commanditaires, fondement de l’enseignement artistique au XIXe siècle, objet de convoitise des collectionneurs, trace mobile aisément reproductible, etc. –, inscrit le débat d’idées à la frontière de l’histoire de l’art, de la génétique et de l’histoire culturelle. De fait, par l’examen approfondi de corpus diversifiés croisant des grilles d’analyses pluridisciplinaires, le séminaire, sur le registre de l’anthropologie culturelle, questionne les « racines de l’œuvre », isole aussi ses fonctions socio-esthétiques grâce à une typologie critique.

    Lire la suite
  • 15/09/2014

    Les recherches en sciences sociales sur les genres musicaux que l’on peut rassembler sous les étiquettes de hard rock, heavy metal ou metal sont restées marginales jusqu’au début des années 2000. Elles sont cependant en voie de structuration depuis quelques années au niveau international, surtout dans les mondes anglophone et germanophone – via notamment les colloques réguliers proposés par l'International Society for Metal Music Studies (ISMMS). Mais qu'en est-il des travaux universitaires sur le sujet dans le monde francophone ? Quels types de terrains les chercheurs français qui étudient les courants musicaux associés au metal investissent-ils ? À l'invitation première de l'ISMMS, c'est le but de ce colloque porté par un comité scientifique international francophone que de faire le point concernant les recherches en français sur la musique metal.

    Lire la suite
  • 15/12/2014

    Ce dossier de la partie « Émergences » de la Revue française des sciences de l’information et de la communication a pour ambition de témoigner et de mettre en valeur de la recherche francophone sur les études de fans. Il souhaite réunir des articles de chercheurs francophones travaillant sur des problématiques liées aux études de fans, quel que soit l’objet analysé (la musique, les séries TV, le cinéma, les BD, etc.). Une attention particulière sera portée aux articles qui proposent des études empiriques et dont la méthodologie d’enquête assure une bonne connaissance ethnographique des phénomènes de fans.

    Lire la suite
  • 01/09/2014

    Si le Printemps arabe et plus largement l’usage du numérique dans des mouvements contestataires ou des organisations non institutionnalisées soulèvent de multiples interrogations, une faible attention a été accordée jusqu’alors à l’incorporation du web au sein des partis politiques. Ces derniers ont pourtant largement investi le champ du numérique, notamment en période de campagne électorale. La campagne pour l’élection présidentielle française de 2012 illustre cet impératif numérique. L’introduction du web au sein des instances politiques traditionnelles introduit-elle de la nouveauté, du changement dans les façons de faire classiques ?

    Lire la suite

Dernières annonces

Toutes
En français
masque
masque
masque
masque