Accueil




  • Paris | La Courneuve

    Colloque - Histoire

    Le deuxième grand voyage de Pierre le Grand en Europe

    Le colloque « Le deuxième grand voyage de Pierre le Grand en Europe » aura lieu sous le haut patronage de Madame Hélène Carrère d’Encausse, secrétaire perpétuel de l’Académie française, le 19 juin 2017.

    Lire l'annonce

  • Fribourg

    Colloque - Époque moderne

    Transferts, circulations et réseaux savants franco-allemands au XVIIIe siècle

    Proposée il y a trente ans par Michel Espagne et Michael Werner, la notion de « transferts culturels » entendait dépasser le comparatisme, dont ils condamnaient le caractère statique et clos, pour envisager les transformations subies par tout bien culturel lors de son passage d'un pays A vers un pays B et les effets en retour sur le pays A de telles transformations. Si cette notion a suscité de nombreuses études, avant tout en histoire et littérature contemporaines, elle n’a jusqu'à présent que partiellement été appliquée au champ de l’histoire des savoirs, actuellement en plein renouvellement. Or les questions spécifiques liées à l’histoire des savoirs entraînent une reformulation de la problématique des transferts culturels.

    Lire l'annonce

  • Villeneuve-d'Ascq

    Appel à contribution - Histoire

    Le bouc émissaire dans l’histoire et la culture russe (XVIIIe–XXe siècle)

    In Memoriam: René Girard (1923-2015)

    La notion de bouc émissaire est dynamique. De manière synchronique, le pouvoir russe a pu instrumentaliser l’opinion publique dans sa quête de boucs émissaires, comme avec les Cent-Noirs, organisation antisémite soutenue secrètement par Nicolas II. À l’inverse, l’opinion a pu influencer la position du pouvoir, comme pour les « oligarques » dans les années 1990, accusés d’avoir pillé les ressources russes, qui aident d’abord Eltsine avant que celui-ci ne prenne ses distances, en partie sous la pression de l’opinion. De manière diachronique, les boucs émissaires participent à la formation d’une mémoire collective et d’une histoire nationale russes, non sans la caution, parfois, d’historiens occidentaux.

    Lire l'annonce

  • Bucarest

    Bourse, prix et emploi - Histoire

    Four Post-doctoral positions on "Luxury, Fashion and Social statuS in Early Modern South-Eastern Europe"

    New Europe College - Institute for Advanced Study

    Following the European Research Council competition for Consolidator Grants (2014), New Europe College became the Host Institution of such a grant. The project title is Luxury, Fashion and Social statuS in Early Modern South-Eastern Europe and its Principal Investigator is Constanţa Vintilă-Ghiţulescu, researcher at New Europe College and at the “Nicolae Iorga” Institute of History in Bucharest. The project aims to trace the role luxury played in the modernisation process in South-Eastern Europe, taking into account the specific features of the region and how South-Eastern European peoples, and their Byzantine and Ottoman heritage are viewed through the stereotype of “Balkanism”. The project’s findings will help towards a better knowledge of changes in European society in its transition to modernity, and of similarities and differences between the various regions of Europe.

    Lire l'annonce

  • Evora

    Colloque - Histoire

    Les Empires périphériques et l’Europe des Lumières

    Circulation des savoirs et dynamiques parallèles (XVIIe-XVIIIe siècle)

    La construction des régimes techniques des grands empires aux noyaux situés en marge de l’Europe, comme la Russie, le Portugal et l’Espagne, a fait l’objet de nombreuses études durant les dernières décennies. La mise en comparaison des politiques technoscientifiques d’enseignement et de recherche développées à ces fins par les gouvernements concernés a révélé d’étonnants parallélismes dans les logiques de leur lancement et / ou développement durant le « grand XVIIIe siècle ».

    Lire l'annonce

  • Lausanne

    Colloque - Histoire

    L’orientalisme des marges

    Éclairages à partir de l’Inde et de la Russie

    Projeté à l’occasion de la réunion des sections des langues orientales et slaves de l’université de Lausanne, ce colloque vise à explorer la notion des « marges » de l’orientalisme dénoncé par Edward Saïd en plaçant au centre des réflexions quelques cas de figures qui sont demeurés hors de la critique post-coloniale. Mettant en parallèle le cas anglo-indien, souvent présenté comme emblématique de l’« orientalisme classique », et le cas russo-soviétique, à la fois objet de l’orientalisme européen (et pour cette raison stigmatisé comme « euro-asiatique ») et producteur d’un discours « orientaliste », cette rencontre vise à décentrer le regard des espaces impériaux franco-britanniques pour le rediriger vers des comparaisons moins traditionnelles, tant à l’égard des histoires respectives des études orientalisantes, que par rapport aux mécanismes de l’orientalisation et des exotisations.

    Lire l'annonce

  • Nantes

    Journée d'étude - Histoire

    Baroque et classicisme de Victor L. Tapié

    La journée d'étude autour de Baroque et classicisme réunira à Nantes plusieurs spécialistes autour de cette notion incontournable, mais aussi contestable et contestée de « baroque ». 

    Lire l'annonce

  • Paris

    Journée d'étude - Histoire

    Frontière politique et identifications : Des populations entre Ottomans et Habsbourg au XVIIIe siècle

    L’objectif de cette conférence est de réunir des chercheurs venus de différents pays – France, Serbie et Croatie – afin d’échanger sur la question des identifications aux frontières austro-ottomanes au XVIIIe siècle. Ce type de problématique a déjà été largement traité pour l’espace hexagonal et méditerranéen en France. Mais la situation de cette frontière terrestre qui passait, à l’époque, pour la limite orientale de l’Europe chrétienne puis de l’Europe policée ou éclairée, est beaucoup moins connue. Pourtant, l’histoire de la frontière en Europe centrale et balkanique s’appuie sur une tradition historiographique déjà longue et continue à faire l’objet de nombreux travaux portant sur des sources encore peu étudiées. Cette table ronde, qui se tiendra en anglais et en français, sera donc l’occasion de découvrir et de discuter ces perspectives de recherche.

    Lire l'annonce

  • Moscou

    Journée d'étude - Histoire

    Pratiques du droit et de la justice en Russie du XVIIIe siècle à nos jours

    En examinant en priorité les pratiques, ces journées d’études visent à étudier la place du droit et de la justice dans l’histoire russe sans se limiter aux comparaisons récurrentes, et invariablement dénonciatrices, avec un Occident présenté en modèle. On examinera la fonction du droit et de la justice dans l’exercice du pouvoir en Russie, en tenant compte des liens fluctuants entre justice et formes extra-judiciaires de contrôle étatique et de répression. Dans la production des normes de droit et le fonctionnement des institutions, on scrutera les interactions entre les acteurs ‒ professionnels, politiques, communautés multiples, simples particuliers ‒, pour essayer de dire ce que la population, dans sa diversité, attend, ou peut attendre, du droit et de la justice, et ce qu’elle en fait ou n’en fait pas.

    Lire l'annonce

  • Clermont-Ferrand

    Journée d'étude - Langage

    L'épistolaire en Russie : XVIIIe-XXe siècle

    Si les publications fréquentes de correspondances en Russie témoignent de l’intérêt toujours renouvelé du public des lecteurs pour ce type d’ego-document, la bibliographie critique consacrée à l’analyse de l’épistolaire comme type de discours rhétorique et poétique semble en comparaison extrêmement réduite. Dans ces conditions, il a semblé intéressant à l’équipe « Révolutions et Romantismes » du CRLMC(CELIS) de l’Université Blaise Pascal de consacrer une journée d’étude à l’examen de quelques correspondances représentatives de l’usage de la lettre dans l’espace russophone, de la fin du XVIIIe au milieu du XXe siècle.

    Lire l'annonce

  • Paris

    Journée d'étude - Histoire

    Formes d’asservissement et contraintes à la mobilité du travail dans l’espace euroasiatique

    XVIIIe-XXI siecles

    Depuis le XVIIIe siècle, les comparaisons entre l’Europe, l’Asie et la Russie en matière de travail se font comme si la limite entre travail libre et travail forcé était universellement définie. Cette journée d’étude vise précisément à placer cette limite dans des contextes historiques et institutionnels précis. Les contraintes au travail sur la longue durée (XVIIIe –XXIe siècle) seront discutées dans un espace euroasiatique et suivant une approche d’histoire globale.

    Lire l'annonce

RSS Filtres sélectionnés

  • Europe centrale et orientale

    Supprimer ce filtre
  • XVIIIe siècle

    Supprimer ce filtre

Choisir un filtre

Événements

Langues

Langues secondaires

Années

Catégories

Lieux