AccueilCalendrier2016




  • Saint-Étienne

    Journée d'étude - Pensée

    Geste technique, geste mnémotechnologique

    Transmission, détournement, réactualisation

    Cette journée d'étude interdisciplinaire est co-oragnisée par Sabrina Biokou-Sellier et Julien Feyt, doctorants en arts numériques à l'école doctorale 3LA dans le cadre de l’axe de recherche E-FORMES: Arts et pratiques du numérique.

    Lire l'annonce

  • Paris

    Journée d'étude - Ethnologie, anthropologie

    Enfants musiciens et enfance musicale

    Journées d'étude de la Société Française d'Ethnomusicologie

    Les journées d’étude de la Société française d’ethnomusicologie proposent de se pencher sur l’univers musical des enfants dans différentes cultures, sur la reprise et la réappropriation des thèmes et des répertoires enfantins par des musiciens adultes et sur les représentations de l’enfance musicale dans différentes sociétés et groupes culturels. L’enfant est-il, ainsi qu’on se le figure souvent, un être malléable sur un plan cognitif et sensible ? Dans quelle mesure cette conception se vérifie-t-elle dans les observations et expériences des chercheurs, pédagogues et praticiens de la musique ? Pour répondre à ces questions, nous convoquerons l’ethnomusicologie, la psychologie de l’enfant mais aussi la musicologie historique, l’anthropologie, les sciences cognitives et les sciences de l’éducation.

    Lire l'annonce

  • Marseille

    Journée d'étude - Études des sciences

    Inférences et démonstrations

    Depuis sa naissance, la logique a été engagée dans l’étude du raisonnement correct ou, plus spécifiquement, des démonstrations. Une démonstration devrait avoir le pouvoir épistémique de nous donner une justification des jugements ou des affirmations auxquels elle aboutit ou, d’un point de vue différent, de nous contraindre à accepter ses conclusions. Quelles sont les formes de raisonnement ayant ces propriétés ? Et, surtout, pourquoi ont-elles ce pouvoir contraignant ? Selon Descartes, un raisonnement correct n’est qu’une chaine d’inférences valides. Le pouvoir épistémique des démonstrations devrait donc dépendre du pouvoir épistémique des inférences valides. La question devient donc : qu’est-ce qu’une inférence ? Et pourquoi les inférences valides ont une force épistémique ? Loin d’être un problème psychologique, cette réflexion engage à la fois l’épistémologie, la logique et les mathématiques.

    Lire l'annonce

RSS Filtres sélectionnés

  • 2016

    Supprimer ce filtre
  • Journée d'étude

    Supprimer ce filtre
  • Sciences cognitives

    Supprimer ce filtre
  • Esprit et Langage

    Supprimer ce filtre

Choisir un filtre

Événements

Langues

Langues secondaires

Types

  • Journée d'étude

Catégories

Lieux