AccueilCalendrier2017avril

L M M J V S D
          01(12) 02(3)
03(10) 04(13) 05(15) 06(20) 07(14) 08(3) 09(3)
10(10) 11(6) 12(3) 13(5) 14(8) 15(31) 16(1)
17(5) 18(12) 19(14) 20(23) 21(21) 22(8) 23(4)
24(15) 25(12) 26(13) 27(24) 28(18) 29(2) 30(33)



  • Paris

    Colloque - Histoire

    Art du puissant, objet multiple

    Médailles et jetons en Europe, de la Renaissance à la première guerre mondiale

    Au XVe siècle, la médaille renaît dans les cours italiennes et revêt une valeur commémorative qui s’étend aux autres souverainetés européennes. Les médailles, les jetons et autres objets monétiformes sans valeur fiduciaire se répandent alors pour connaître de véritables moments d’apogée durant les XVIIe, XVIIIe et XIXe siècles : les plus célèbres manifestations de cette production étant, par exemple, l’édition d’histoires métalliques de Louis XIV à Napoléon, en passant par le Tsar de Russie. Malgré les fluctuations du goût qui lui font successivement connaître des périodes de renom puis de défaveur, la médaille ne perdit jamais de sa force d’usage et fut tout autant employée par les régimes républicains pour véhiculer leurs idéaux.

    Lire l'annonce

  • Lausanne

    Appel à contribution - Représentations

    Décor et architecture : entre union et séparation des arts (XVIe-XVIIe siècles)

    Le décor à la période moderne est considéré comme l’une des parties constitutives de l’architecture. Grâce à lui, celle-ci se distingue de la simple maçonnerie et peut revendiquer une forme d’excellence. Dans une telle perspective, le décor est une condition essentielle à l’architecture et non pas un élément marginal. Or dans l’historiographie, décor et architecture sont souvent étudiés de manière séparée, ce qui institue de fait une rupture entre ces deux champs, susceptible de biaiser notre compréhension de la production artistique. Le présent colloque ambitionne d’interroger la manière dont les rapports entre décor et architecture ont été pensés et pratiqués dans l’Europe des XVIe et XVIIe siècles.

    Lire l'annonce

  • Paris

    Appel à contribution - Époque moderne

    Shakespeare désenchaîné

    La Société française Shakespeare a choisi de consacrer son prochain congrès annuel à l’étude de « Shakespeare désenchaîné ». Ce thème invite à explorer de quelles façons Shakespeare négocie avec les idéologie dominantes, comment il parvient à briser et renouveler les règles officielles et culturelles, et à quel point, tel Prométhée, il ne cesse d’influencer et inspirer de nouvelles formes dramatiques et poétiques, de nouveaux mots, de nouveaux concepts, « Tout ce que la foi crée ou que l’amour désire,/ Formes horribles, étranges, sublimes et gracieuses » (Shelley).

    Lire l'annonce

  • La Chaux-de-Fonds

    Appel à contribution - Histoire

    Histoires matérielles du temps : objets et pratiques (XIVe-XVIIIe siècle)

    L'historiographie de la mesure du temps se caractérise traditionnellement par une dichotomie entre des recherches consacrées à l'évolution des dispositifs techniques et d'autres qui concernent les cultures et les usages du temps. Une des conséquences majeures de cette dichotomie est la rareté d'études prenant en compte l'influence de facteurs sociaux et culturels sur la configuration des dispositifs techniques, ou interrogeant à l'inverse les cultures et les pratiques de la mesure du temps à partir de l'analyse des objets mécaniques. Ce colloque entend contribuer à réunir ces deux approches pour explorer les histoires matérielles du temps entre le XIVe et le XVIIIe siècle à travers la relation entre objets et pratiques.

    Lire l'annonce

  • Paris

    Séminaire - Histoire

    Histoire sociale des spectacles (Europe, XVe-XVIIIe siècle)

    Ce séminaire est organisé par Marie Bouhaïk-Gironès (Centre Roland Mousnier, CNRS/Paris-Sorbonne), Olivier Spina (LARHRA, Lyon 2) et Mélanie Traversier (IRHiS, Lille 3/IUF) et aura lieu à Maison de la Recherche, Paris-Sorbonne.

    Lire l'annonce

RSS Filtres sélectionnés

  • 2017 - Avril

    Supprimer ce filtre
  • XVIIe siècle

    Supprimer ce filtre