AccueilCalendrier2017avril

L M M J V S D
          01(12) 02(3)
03(11) 04(17) 05(19) 06(28) 07(17) 08(7) 09(3)
10(11) 11(7) 12(7) 13(12) 14(11) 15(31) 16(1)
17(8) 18(13) 19(19) 20(32) 21(32) 22(11) 23(6)
24(26) 25(18) 26(24) 27(33) 28(32) 29(4) 30(52)



  • Paris

    Séminaire - Histoire

    Les savoirs opératoires de la matière de la Renaissance à l’industrialisation

    Ce séminaire s’inscrit dans le sillage des renouvellements actuels que connaît l’histoire des techniques et l’histoire de la chimie à partir de l’étude des lieux, des acteurs et de leur circulation. On se propose d’analyser les enjeux majeurs qui se sont noués autour des savoirs opératoires de la chimie, dans les champs de l’économie, de la gestion politique, des consommations et des formes de production, mettant en lumière depuis la Renaissance les configurations multiples qui ont conduit à expérimenter, explorer, transformer, maîtriser la matière, par divers dispositifs techniques.

    Lire l'annonce

  • Paris

    Colloque - Histoire

    Art du puissant, objet multiple

    Médailles et jetons en Europe, de la Renaissance à la première guerre mondiale

    Au XVe siècle, la médaille renaît dans les cours italiennes et revêt une valeur commémorative qui s’étend aux autres souverainetés européennes. Les médailles, les jetons et autres objets monétiformes sans valeur fiduciaire se répandent alors pour connaître de véritables moments d’apogée durant les XVIIe, XVIIIe et XIXe siècles : les plus célèbres manifestations de cette production étant, par exemple, l’édition d’histoires métalliques de Louis XIV à Napoléon, en passant par le Tsar de Russie. Malgré les fluctuations du goût qui lui font successivement connaître des périodes de renom puis de défaveur, la médaille ne perdit jamais de sa force d’usage et fut tout autant employée par les régimes républicains pour véhiculer leurs idéaux.

    Lire l'annonce

  • Paris

    Appel à contribution - Époque moderne

    Interpréter l’Histoire dans les arts décoratifs au XVIIIe siècle

    À la suite de Félibien, qui hisse le « grand genre » au sommet de la hiérarchie des sujets à représenter en 1667, la peinture d’histoire est devenue un enjeu important de l’historiographie. Elle est notamment l’objet d’un ouvrage, daté mais fondamental, de Jean Locquin qui la définit « au XVIIIe siècle, [comme] toute œuvre dont le sujet, emprunté à un texte historique ou littéraire, mettait en scène un ou plusieurs personnages, réels ou non » (1978, p. XXIX). Cette définition, qui assimile à juste titre l’Histoire (« récit des faits donnés pour vrais » selon l’Encyclopédie) et la Fable (« récit des faits donnés pour faux »), révèle la multiplicité des sujets offerts à l’imagination des artistes. La journée d’étude propose de sortir du double carcan de l’institution (Académie royale de peinture et de sculpture) et du support (le tableau) afin d’apprécier la place de l’Histoire dans les arts décoratifs.

    Lire l'annonce

  • Appel à contribution - Représentations

    Des hommes et des objets en voyage

    La réception de l’art suisse dans le contexte du Grand Tour européen du XVIIIe siècle

    La Revue suisse d'Art et d'Archéologie prévoit en 2018 un numéro consacré à l’art suisse du XVIIIe siècle. L’enjeu principal sera l’étude de l’art suisse dans le contexte du voyage européen. La question est de savoir comment les objets d’art ont été perçus, acquis et collectionnés par les voyageurs pendant et après leur Grand Tour. Cette perspective devrait donner de nouvelles connaissances sur la diffusion et la réception de l’art suisse dans l’Europe du XVIIIe siècle.

    Lire l'annonce

  • La Chaux-de-Fonds

    Appel à contribution - Histoire

    Histoires matérielles du temps : objets et pratiques (XIVe-XVIIIe siècle)

    L'historiographie de la mesure du temps se caractérise traditionnellement par une dichotomie entre des recherches consacrées à l'évolution des dispositifs techniques et d'autres qui concernent les cultures et les usages du temps. Une des conséquences majeures de cette dichotomie est la rareté d'études prenant en compte l'influence de facteurs sociaux et culturels sur la configuration des dispositifs techniques, ou interrogeant à l'inverse les cultures et les pratiques de la mesure du temps à partir de l'analyse des objets mécaniques. Ce colloque entend contribuer à réunir ces deux approches pour explorer les histoires matérielles du temps entre le XIVe et le XVIIIe siècle à travers la relation entre objets et pratiques.

    Lire l'annonce

  • Metz

    Appel à contribution - Religions

    Metz, capitale du livre hébraïque, 1764-1870

    Ce colloque international a vocation à faire le point sur les spécificités historiques, culturelles, linguistiques, archivistiques de l'impression hébraïque à Metz entre 1764 et 1870. À cette époque en effet, Metz est le principal centre d'impression hébraïque en France. Cette période connaît par ailleurs une évolution importante du judaïsme français, qui se ressent par exemple par la part croissante de textes imprimés tout ou partie en langue française chez les imprimeurs possédant des presses hébraïques. Le colloque est organisé par l'université de Lorraine (Centre écritures) en partenariat avec le Service régional de l'inventaire et les bibliothèques médiathèques de Metz.

    Lire l'annonce

  • Appel à contribution - Europe

    Science(s) et édition(s), de 1780 à l'entre-deux-guerres

    Ce numéro spécial de la revue Philosophia Scientiae vise à faire dialoguer, même de manière exploratoire, l'histoire des sciences et celle de l'édition afin d’apporter un éclairage sur la manière dont les sciences se sont élaborées de 1780 à l’entre-deux-guerres, depuis la diffusion de l’Encyclopédie jusqu’à l’émergence d’un marché de masse de l’édition scientifique, qui naît entre autres avec l’édition scolaire dans le dernier tiers du XIXe siècle.

    Lire l'annonce

  • Paris

    Séminaire - Représentations

    Fictions et économies au siècle des Lumières 2017

    Pour la quatrième année universitaire consécutive, ce séminaire explore les relations entre fictions et économies telles qu'elles se tissent au XVIIIe siècle – l'idée principale étant que la science n'est pas le seul lieu des réflexions économiques, qui trouvent également à se forger et s'éprouver dans le non factuel (récits imaginaires, conjectures, dramaturgie, états de nature, etc.). La spécificité du séminaire de cette année tient au fait qu'il se resserre sur les relations entre littérature et économie, et qu'il envisage comme l'un de ses objets privilégiés la notion de « valeur ».

    Lire l'annonce

  • Paris

    Séminaire - Histoire

    Histoire sociale des spectacles (Europe, XVe-XVIIIe siècle)

    Ce séminaire est organisé par Marie Bouhaïk-Gironès (Centre Roland Mousnier, CNRS/Paris-Sorbonne), Olivier Spina (LARHRA, Lyon 2) et Mélanie Traversier (IRHiS, Lille 3/IUF) et aura lieu à Maison de la Recherche, Paris-Sorbonne.

    Lire l'annonce

RSS Filtres sélectionnés

  • 2017 - Avril

    Supprimer ce filtre
  • XVIIIe siècle

    Supprimer ce filtre