AccueilCalendrier2017mai

L M M J V S D
01(12) 02(17) 03(14) 04(24) 05(11) 06(4) 07(0)
08(2) 09(15) 10(19) 11(19) 12(16) 13(4) 14(4)
15(32) 16(15) 17(19) 18(28) 19(23) 20(8) 21(1)
22(11) 23(10) 24(10) 25(0) 26(0) 27(4) 28(0)
29(9) 30(15) 31(37)        



  • Louvain-la-Neuve

    Colloque - Ethnologie, anthropologie

    Le lien social au regard de la circulation des biens, des personnes et des capitaux

    Chaire Singleton 2017

    Le don constitue l’un des enjeux théoriques les plus pérennes des sciences sociales et humaines. Chemin faisant, il a suscité de nombreux débats, notamment en anthropologie, qui l’ont fait sortir de son contenu sémantique premier (donner sans attendre en retour). Sa spécificité a été interrogée au regard de types de transactions multiples (échanges, transmission, collaboration, coopération, offrande, sacrifice, etc.), jetant parfois le trouble sur ses contours, et sa surface conceptuelle. Cette Chaire naît du projet de questionner à nouveaux frais l’articulation entre ce qui circule, les modalités de circulation et les relations unissant les acteurs. Prudent à l’égard de débats trop exclusivement théoriques, le colloque se focalisera sur des descriptions nourries de travaux de terrain et de données empiriquement fondées.

    Lire l'annonce

  • Rabat

    Colloque - Religions

    Penser l'Afrique avec Bergson

    Outre le fait que l’œuvre de Bergson a exercé une profonde influence sur certains des penseurs d’Afrique et d’Asie, comme l’a rappelé Souleymane Bachir Diagne, dans son Bergson postcolonial, ce philosophe, délaissé des sciences sociales du politique, leur offre pourtant des concepts et des problématisations à bien des titres très utiles : en particulier, la durée, en ce qu’elle est distinguée du temps ; la fausse reconnaissance ou le souvenir du présent ; l’élan vital, l’évolution créatrice et l’énergie spirituelle ; les deux sources de la morale et de la religion. 

    Lire l'annonce

  • Paris

    Appel à contribution - Études urbaines

    Espaces | sexués, genrés, queer*

    Une exploration des dynamiques entre les espaces, les genres et les sexualités

    Ce colloque se propose d’étudier les dynamiques entre les espaces, les genres et les sexualités — l’espace étant compris ici aussi bien dans ses dimensions sociales et mentales que comme un cadre matériel et formel.

    Lire l'annonce

  • Appel à contribution - Amériques

    Médiatisation de la religion et du pouvoir

    Ce numéro de la revue ESSACHESS – Journal for Communication Studies se propose de mettre en dialogue les sociétés et les cultures du Nord et du Sud en croisant les travaux sur la médiatisation de la religion et du pouvoir des chercheurs participant de divers champs disciplinaires.

    Lire l'annonce

  • Aix-en-Provence

    Séminaire - Époque contemporaine

    Acteurs du passage et du blocage des mobilités: approches en Palestine et au Sahara

    IVe séance du séminaire interdisciplinaire de la Chaire d'études méditerrannéennes

    Dans le cadre du séminaire interdisciplinaire de la Chaire d'études méditerranéennes du LabexMed « Frontières, sociétés et droit en mouvement – Dynamiques autour des mobilités en Méditerranée », la quatrième séance du séminaire intitulé « Acteurs du passage et du blocage des mobilités : approches en Palestine et au Sahara » accueillera Charles Grémont, historien, LPED (IRD-AMU), « Quand des nomades contrôlent le mouvement des autres : des Sahariens passeurs et rançonneurs » et  Cédric Parizot, anthropologue du politique, IREMAM (CNRS-AMU) « Un mur peut en cacher un autre : topologie de la séparation entre Israéliens et Palestiniens ». Ces présentations seront l'occasion d'échanger et de dialoguer sur la manière dont les intervenants approchent les acteurs impliqués dans les mobilités, interprètent et analysent leur rôle dans le passage et le blocage de ces mobilités, à partir de terrains, de méthodes et de disciplines différentes.

    Lire l'annonce

  • Appel à contribution - Pensée

    Révolution et émancipation

    Au sens strict, une révolution est un changement de régime politique. Elle est aussi définie par le Larousse comme un « changement brusque et violent dans la structure politique et sociale d'un État, qui se produit quand un groupe se révolte contre les autorités en place, prend le pouvoir et réussit à le garder ». Mais en mettant l’État et la violence au centre de la définition, ne se prive-t-on pas de penser la diversité des moments révolutionnaires ou insurrectionnels et de leurs effets ? Que signifie « prendre » et « garder » « le » pouvoir ? De quel universel les volontés subversives se réclament-elle ? De quelles autorités, de quelles légitimités les prétentions révolutionnaires se prévalent-elles ?

    Lire l'annonce

RSS Filtres sélectionnés

  • 2017 - Mai

    Supprimer ce filtre
  • Anthropologie politique

    Supprimer ce filtre