AccueilCalendrier2017mai

L M M J V S D
01(12) 02(18) 03(17) 04(28) 05(16) 06(7) 07(0)
08(3) 09(16) 10(23) 11(31) 12(25) 13(7) 14(7)
15(36) 16(21) 17(33) 18(45) 19(43) 20(20) 21(2)
22(14) 23(18) 24(20) 25(3) 26(9) 27(6) 28(2)
29(15) 30(26) 31(49)        



  • Lyon

    Journée d'étude - Histoire

    Trajectoires et dynamiques des réseaux

    Approches quantitatives

    La question des dynamiques temporelles des systèmes sociaux est centrale aussi bien pour la science des réseaux complexes que pour les sciences sociales. Cette journée d’études vise à rassembler des chercheurs de tous les horizons disciplinaires (sciences physiques, mathématiques, informatique, histoire, sociologie…), pour échanger sur les avancées récentes en analyse des réseaux et des trajectoires. Comment les réseaux sociaux se transforment-ils ? Quelles relations entre trajectoires individuelles et évolutions des structures sociales ? Les intervenant·e·s présenteront et discuteront des recherches en cours qui mettent ces questions à l’épreuve d’un panel diversifié de sources de données empiriques, depuis les grandes enquêtes statistiques internationales jusqu’aux données massives du Web, en passant par des corpus de données historiques issus de traitements quantitatifs d’archives.

    Lire l'annonce

  • Paris

    Séminaire - Épistémologie et méthodes

    Aux sources de l'intime

    Journaux intimes, documents personnels et archives du for privé constituent une source de choix pour les historien·ne.· et chercheur·e·s en SHS en ce qu’ils offrent un accès privilégié à la parole et à la subjectivité des acteurs et actrices. Pour autant, bien qu’ils permettent une histoire à « hauteur d’homme », ces documents ne sauraient constituer un accès immédiat et transparent à une quelconque vérité personnelle. Ils sont porteurs d’enjeux de recherche et de problématiques méthodologiques spécifiques à l’écriture de soi que ce séminaire se propose d’explorer.

    Lire l'annonce

  • Yaoundé

    Appel à contribution - Religions

    Géopolitique du fait religieux au Cameroun

    Ce projet d’ouvrage, sur la Géopolitique du fait religieux au Cameroun, veut élargir la notion de Géopolitique des religions d’Yves Lacoste (2002). Si ce dernier la circonscrit autour de territoires physiques avec expression d’une violence ouverte, nous entendons davantage la géopolitique du religieux comme l’analyse des rapports de forces de groupes se revendiquant religieux, pour la conquête de territoires physiques et symboliques, avec expression d’une violence protéiforme - ouverte, symbolique ou sournoise. Quant aux territoires de Dieu (Lasseur, 2005), qui font ainsi l’objet de rivalités de pouvoirs, ils concernent des espaces physiques, mais aussi des territoires symboliques.

    Lire l'annonce

RSS Filtres sélectionnés

  • 2017 - Mai

    Supprimer ce filtre
  • Approches biographiques

    Supprimer ce filtre