AccueilCalendrier2017septembre

L M M J V S D
        01(26) 02(2) 03(3)
04(6) 05(4) 06(4) 07(5) 08(9) 09(1) 10(12)
11(9) 12(8) 13(13) 14(14) 15(72) 16(8) 17(1)
18(10) 19(6) 20(13) 21(14) 22(17) 23(9) 24(6)
25(12) 26(12) 27(10) 28(20) 29(25) 30(42)  



  • Toronto

    Appel à contribution - Sociologie

    Fait guerrier, distance corporelle et « processus de civilisation »

    Cette session – simple ou double selon l'affluence et la qualité des abstracts proposés – invite des socio-historiens, sociologues ou historiens qui interrogent les pratiques guerrières en termes proxémiques et de transformation du rapport au corps à présenter l'état de leurs réflexions et recherches théorico-empiriques. Les abstracts peuvent porter sur des cas d'étude issus de l'époque médiévale jusqu'au siècle passé, véritable laboratoire de violences de masse, de même qu'elles peuvent bien sûr avoir trait aux guerres ayant cours aujourd'hui. La session aura lieu dans le cadre du prochain congrès mondial de sociologie qui se déroulera à Toronto du 15 au 21 juillet 2018 et est organisée par le comité de recherche RC56 (Historical Sociology), notamment lié à la fondation Norbert Elias.

    Lire l'annonce

  • Paris

    Colloque - Sociologie

    Les processus de désistance : une perspective comparative

    Depuis plusieurs années, le champ de recherche sur la désistance – autrement dit l’étude des processus de sortie de la délinquance – a suscité la constitution d’un corpus conséquent de recherches. Rompant avec le paradigme de la récidive centré sur le passage à l’acte, il permet d’appréhender le devenir des auteurs d’infractions de manière longitudinale. Tandis que cet enjeu a connu un essor certain dans les pays anglo-saxons depuis plusieurs décennies, d’autres pays européens, tels que la France, commencent seulement à développer des travaux suivant cette perspective.

    Lire l'annonce

  • Genève

    Appel à contribution - Époque moderne

    Pièces à conviction

    Pour une épistémologie de la matérialité judiciaire et policière : XVe-XXIe siècle

    L’équipe Damoclès/UNIGE prolonge le chantier ouvert par l’ouvrage collectif Bois, fers et papiers de Justice. Histoire matérielle du droit de punir(2012), avec une réflexion sur les pièces à conviction. Lambeau de vêtement, garrot souillé, lettre de suicidé ou monnaie falsifiée : les « choses banales » collectées durant l’enquête et produites au cours de l’instruction pour obtenir l’aveu ou convaincre le juge permettent de construire une histoire matérielle qui donne sens aux pratiques judiciaire et policières. L’approche interdisciplinaire privilégiée ici permet de penser le rôle, la fonction et l’usage des objets dans le procès pénal. Autour de la matérialité des pièces à conviction, ce chantier de recherche vise en définitive à penser le lent avènement du « paradigme indiciaire » dans la sphère pénale – un type de raisonnement fondé sur l’interprétation de traces, de fragments ou de signes dont les objets peuvent être les dépositaires.

    Lire l'annonce

  • Rennes

    Appel à contribution - Histoire

    Comment travailler sur la violence des femmes

    Approches transversales et méthodologiques

    Cette journée d’étude, organisée par le laboratoire de recherche en histoire Tempora, de l'université Rennes2, se propose de réunir des chercheurs de différentes disciplines : histoire, sociologie, psychologie, droit, littérature… qui travaillent sur la violence féminine. Ils pourront exposer leur démarche et échanger sur leurs méthodes et outils respectifs, dans des interventions croisées sur une thématique commune. Tous les aspects de la violence féminine peuvent être évoqués, dans un cadre chronologique très large, de l’Antiquité à nos jours.

    Lire l'annonce

RSS Filtres sélectionnés

  • 2017 - Septembre

    Supprimer ce filtre
  • Criminologie

    Supprimer ce filtre