AccueilCalendrier2017Octobre31

L M M J V S D
            01(6)
02(2) 03(1) 04(1) 05(4) 06(4) 07(2) 08(1)
09(0) 10(3) 11(0) 12(1) 13(1) 14(1) 15(7)
16(1) 17(1) 18(1) 19(3) 20(5) 21(0) 22(0)
23(1) 24(0) 25(0) 26(1) 27(1) 28(0) 29(0)
30(3) 31(3)          



  • Montpellier

    Bourse, prix et emploi - Géographie

    Stage d'assistant·e d’étude diagnostique en géographie de la santé

    L’Agence régionale de santé a mandaté AMT Arc-En-Ciel (Accueil marginalité toxicomanie) en 2017 pour effectuer une étude diagnostique en addictologie sur le territoire lunellois. L’objectif de cette enquête vise à évaluer les besoins de la population, à analyser l’offre de prévention et d’accompagnement disponible sur le territoire et à déterminer les facteurs de mobilisation des acteurs concernés. Cette étude pluridisciplinaire (socio-anthropologie et géographie de la santé) s’appuiera sur une méthode mixte (entretiens compréhensifs semi-directifs, étude statistique et analyse de documents écrits) réalisée par une socio-anthropologue (conseillère technique de l’association) et un géographe de la santé (stagiaire).

    Lire l'annonce

  • Rennes

    Appel à contribution - Pensée

    Boris de Schlœzer, un intellectuel européen

    Le philosophe, le traducteur, le musicologue, le critique

    Boris de Schlœzer (1881-1969) n’a pas, jusqu’à présent, retenu autant qu’il le mérite l’attention des chercheurs. Il est aujourd’hui principalement connu comme l’auteur de l’Introduction à J.-S. Bach et comme traducteur des grands romanciers et dramaturges russes ; mais ce n’est là qu’une partie de son œuvre et de son activité. Les Presses Universitaires de Rennes ont entrepris la réédition de ses textes de théorie et de critique musicale les plus importants, quatre volumes (sur cinq prévus) ont déjà paru. Le moment paraît aujourd’hui venu d’envisager sous toutes ses facettes la personnalité et les travaux de Boris de Schlœzer.

    Lire l'annonce

  • Appel à contribution - Études des sciences

    Infrastructures

    Revue « Tracés », n°35

    Comme agencements techniques pérennes – ou au moins conçus pour l’être – non soumis au changement et à l’appropriation immédiate, les infrastructures façonnent les usages sociaux et matérialisent par là-même des programmes politiques. Au-delà de l’apparente neutralité de l’innovation technologique, ce numéro souhaite interroger les conditions et formes de contraintes contenues dans les infrastructures, et donc leurs aspects structurels. Ainsi, comment les infrastructures peuvent-elles témoigner, induire ou encore produire des structures sociales ?

    Lire l'annonce

RSS Filtres sélectionnés

  • 2017 - Octobre - 31

    Supprimer ce filtre