AccueilCalendrier2017Novembre20

L M M J V S D
    01(26) 02(8) 03(6) 04(2) 05(4)
06(4) 07(6) 08(8) 09(18) 10(18) 11(2) 12(0)
13(9) 14(9) 15(36) 16(19) 17(14) 18(8) 19(1)
20(9) 21(7) 22(10) 23(10) 24(15) 25(3) 26(2)
27(6) 28(7) 29(8) 30(29)      



  • Paris

    Séminaire - Représentations

    Séminaire de la chaire « Exil et migration »

    Le processus migratoire de la dernière décennie que le nouveau paradigme nommera « exil de masse contemporain » échappe à une approche monodisciplinaire par sa critériologie complexe. La variété des causes de la migration actuelle et leur convergence appellent l’élaboration d’une épistémologie conçue au carrefour des méthodologies. À cette fin, les études exiliques mobilisent dans une volonté transdisciplinaire l’ensemble des sciences humaines et sociales, voire même d’autres disciplines telles que la médecine (« la santé et la migration ») ou l’ingénierie (« les transports et la migration »). Travailler sur l’exil et la migration trouve sa légitimité renforcée par la résonnance des thèmes traités avec les prémisses de débats majeurs des sociétés occidentales : citoyenneté, ethnicité, laïcité, xénophobie, droits de l’homme.

    Lire l'annonce

  • Paris

    Séminaire - Amériques

    La performance au prisme du genre et du langage

    Depuis la publication de Gender trouble de Judith Butler en 1990 (traduit en français en 2005), le concept de performance a connu un vif succès dans les études de genre et il est devenu un outil extrêmement fécond pour appréhender le genre en tant que processus et actualisation dans le langage. La focalisation des recherches autour du genre en tant que « faire », « pratique », « routine » est en étroite corrélation avec les travaux menés en micro-sociologie de la vie quotidienne par Goffman (1959) concernant la mise en scène de soi et avec les recherches en  ethnométhodologie (Garfinkel 1967, West et Zimmerman 1987) sur le genre en tant qu’accomplissement pratique et quotidien.

    Lire l'annonce

  • Bruxelles

    Colloque - Europe

    Black studies in Europe

    A transnational dialogue

    Although it has long been existing on the other side of the Atlantic, where it found institutionalisation in the wake of post world war II black social movements in the United States, the field of Black Studies is only emerging in Europe. Its development is uneven, however. Some European countries show a longer history and a more prolific scholarship than others in the study of people categorized as “Black”. Different approaches are being used, and different traditions are being formed. The relationships between scholarship, activism and the wider political landscape are more or less close, more or less explicit, more or less influential to each other, depending on the context.

    Lire l'annonce

RSS Filtres sélectionnés

  • 2017 - Novembre - 20

    Supprimer ce filtre
  • Représentations

    Supprimer ce filtre